6 Mai 2013 – Yom Yeroushalaim- Mon D. ! Ouvre mes yeux !

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Nous fêtons Yom Yerushalaim, la réunification de Jérusalem, par la victoire de 1967. Si l\’on avait besoin de signes pour voir que la Providence s\’exerce sur notre peuple, en particulier dans notre génération, il n\’aurait pu y en avoir de plus fort et de plus significatif. Nous avons la mitsva de compter le Omer, de Pessah à Shavouot. Ces 7 semaines, 49 jours, correspondent à la fois aux 7 attributs divins, aux 7 jours de la semaine, et aux 7 justes fondamentaux, en particulier le roi David qui incarne la Mal\’hout.

De façon extraordinaire, nos soldats ont libéré le Mont du Temple et la partie la plus juive de notre capitale, le 1er jour de la 7ème semaine du Omer, qui est la semaine de la royauté ! Ce jour même où tout Israël dit : \ »aujourd\’hui, 1er jour de la 7ème semaine, de la royauté\ », nos soldats proclamèrent \ »le Har HaBait est entre nos mains\ » ! Nous disons toujours dans la prière \ »puissent nos yeux voir Ton retour à Tsion\ ». Cela signifie, en réalité, \ »que je sois capable de voir ce qui se déroule sous nos yeux !\ » Que je voie que tout cela fait partie des étapes de la Délivrance finale !

De plus, ce jour est aussi la hiloula de Shmuel, prophète de la royauté, qui a oint Shaül et David ; or, lorsqu\’un juste décède, c\’est qu\’il a terminé sa mission. On fête son décès, et c\’est un jour de joie, car il a fait tout ce pour quoi il était venu sur terre, et il a fait avancer Israël vers sa Délivrance ! Quel signe extraordinaire que nos soldats aient libéré Jérusalem, justement le jour où Shmuel a terminé sa mission qui était de fonder la royauté d\’Israël, royauté dont il a été l\’inspirateur !

Mais pourquoi Jérusalem est-elle liée à la semaine de la royauté ? Il faut souligner que nous avons conquis notre Terre à l\’époque de Yehoshua, mais nous avons attendu 500 ans avant de nous fixer une capitale ! C\’est à l\’inverse de tous les autres peuples qui commencent par choisir leur capitale, où seront leurs institutions, puis ils se construisent autour en tant que nation. Quel était l\’obstacle pour choisir notre capitale ? Notre peuple devait d\’abord se doter d\’un roi, car Jérusalem est essentiellement liée à la royauté d\’Israël, qui est tout le Projet fondamental du dévoilement de la Royauté d\’Hachem sur terre. Pour nous, un roi n\’est pas juste un dirigeant nécessaire, mais il a une mission liée au Projet divin \ »en ce jour-là D. sera Roi sur toute la terre…\ » Il fallait donc que soit née la lignée humaine capable de commencer la réalisation du Projet qui est de permettre à D de Se révéler comme Roi sur toute la terre. Auparavant, nous ne pouvions avoir de roi. Shmuel sentit que c\’était à son époque que la royauté naîtrait, et il oignit Shaül, puis David. Jérusalem fut choisie comme capitale, et son essence ne peut jamais disparaître, même s\’il n\’y a plus, pour un temps, de royauté en Israël. De même que le Mont du Temple est toujours le lieu de la Shekhina qui ne peut en disparaître. Elle est seulement voilée.

On notera que, durant 2000 ans, nous avons exprimé notre attachement à Jérusalem dans le cadre religieux du culte, par les prières \ »lé shana habaa bé Yerushalaim\ » et, au moment de chaque mariage : \ »si je t\’oublie Jérusalem…\ » Or, tout le début de la reconstruction nationale, et la réunification de Jérusalem, passent par une partie du peuple qui ne se revendique pas de la religion ! Pourquoi cela devait-il passer par eux ? L\’une des réponses se trouve dans les parachiot Bekhoukotai et Ki Tavo qui nous préviennent des catastrophes qui s\’abattront sur nous, si nous nous éloignons de la Torah. Elles se terminent par \ »Sachez que Je ne vous abandonnerai pas… Je me souviendrai de vos pères…\ » Expression qui évoque toujours le mérite des pères. Mais c\’est la seule fois de la Torah où les pères sont cités dans l\’ordre inverse, puis il est ajouté \ »et Je Me souviendrai de la Terre.\ » Rashi commente que, certes Yaakov est le plus grand des pères, mais il y a un domaine où Avraham est le plus grand : c\’est l\’attachement à la Terre, car il quitta tout, à 75 ans, pour venir sur cette Terre où il dut tout recommencer à zéro. On voit que le mérite que D. attendra de Ses enfants, pour donner la Délivrance, est lié à la Terre. Après le mérite des pères, D. cherche le mérite de la Terre. Les pères étaient des hommes de Torah, mais les Juifs qui ne connaissent ni la Torah ni la royauté, mais sont prêts à mourir pour la Terre, ont le plus grand mérite ! Car c\’est seulement par leur essence, au plus profond d\’eux-mêmes, qu\’ils savent que c\’est la Terre du Maître du monde ! Et c\’est par eux que se feront le Retour et la fin de l\’exil.

Hachem a choisi que cela passe, non par le Shabbat, la prière ou les mitsvot, mais par la Terre, car c\’est la force indestructible qu\’Il a mise dans notre essence, comme preuve de l\’Alliance entre Lui et Israël, quand il ne reste plus rien d\’autre. Quand Il a promis cette Terre à nos pères, Il a inscrit cette promesse et ce lien, dans l\’essence de l\’âme juive, comme preuve de ce serment. Cet attachement, ainsi que la circoncision, sont là pour prouver l\’éternité du Lien entre D. et Son peuple. Et c\’est pourquoi ces 2 mitsvot ne disparaissent jamais de nous. Elles font partie de notre ADN spirituel.

Pour cette raison, le Retour à la Terre et la libération de Jérusalem ne pouvaient se faire que par des Juifs qui n\’avaient ni Torah ni prière, par le seul mérite de la Terre pour laquelle on est prêt à mourir. Hachem a choisi le rapport à la Terre, pour prouver l\’éternité de l\’alliance, car c\’est l\’essence du Judaïsme : tout le Projet divin est de montrer l\’importance de CE monde avec sa réalité et sa matérialité. Certes, ce monde est comme une poubelle mais, comme le dit Rashi, D. y a caché un diamant. Il a mis, dans ce monde matériel, des forces spirituelles et une sainteté supérieures à tout ce qui est dans les mondes spirituels. C\’est le Mashiah qui dévoilera la lumière cachée dans ce monde. Nous voyons donc clairement que nous vivons actuellement la réalisation de tout le Projet divin, étape par étape. Nous sommes en train de vivre la Délivrance d\’Israël ! Mais D. réalise tout cela de façon à ce que nous ayons liberté et le mérite de le voir.


30 novembre -0001