Je ne vous dirai pas de quoi parle ce cours- Une vraie bombe atomique- 8 Juin 2016

  1. Boum ! en effet, une véritable bombe ce cours. Un sot lance une phrase qui n\’a aucun sens d\’autre que sa colère. C\’était moi, l\’insolence, le français qui croyait que le Rav insultait la France. Excusez moi pour cette phrase lançée qui n\’avait donc aucun sens. Vous venez par votre cours de répondre à la question qui bloquait tout en mon intérieur. Comme un nœud gordien que vous avez tranché par votre parole. Je ne sais pas si vous avez reçu mon courrier papier mais si c\’est le cas, svp, oubliez ma demande d\’aide de rentrer en contact avec le Docteur RIPS. La réponse que j\’attendais est venue de votre cours !!! Merci Hachem de m\’avoir guidé jusqu\’à ce cours. Merci Rav pour votre enseignement.

  2. Bonjour! Rav Dynovisz MERCI! Que d\’émotions OUI! LUI faire entièrement confiance et le laisser agir en chacun d\’entre nous
    un verset me remonte:
    Je te donnerai des trésors cachés, Des richesses enfouies, Afin que tu saches Que je suis l\’Eternel qui t\’appelle par ton nom, Le Dieu d\’Israël.(Ésaïe 45:3)
    J\’attends avec impatience mardi prochain !!!

  3. Merci,Rav,pour ce magnifique cours.Il faut comme Abraham Avinou savoir sortir de nos limitations,de notre petite compréhension du monde,quitte, comme Abraham,à se faire violence,pour empêcher que ce monde ,que le maître du monde nous à confier,son monde, ne sombre dans le chaos total.Hag Chavouot Sameah!et bonne réception de notre merveilleuse Torah.

  4. Merci Rav pour cette lumière que vous nous transmettez, je me croyais punie et je suis sauvée

  5. J\’ai passé de longues semaines dernièrement à l\’hôpital et quelqu\’un (un non-Juif) m\’a apporté un livre écrit par un Maître sur l\’histoire d\’Avraham, der son père et de Nimrod dont \ »il voulait se débarasser\ » car trop utopique à son avis et qui reprend une grande partie de ce que vous avez dit. Quand je lis ce que vous écrit Franck Sallet, il est évident que la Vérité ne peut venir que de la Torah et des Maîtres d\’Israël. Il a raison, ce cours est \ »une bombe\ » bien que ce mot soit mal venu en Israël (et ailleurs aussi) …

  6. Un mot..
    wouaaaaa
    Et pourtant j\’en ai entendu des cours du Rav depuis 7 ans..
    Mais la..
    On a limite l\’mpression que c\’est du vecu…
    INCROYABLE.

    Je vais passer une de ces fete de Shavouot moi (avec mon pere dailleur )

  7. merveilleux merci pour ce cour qui appelle encore à plus d\’humilité!!!

  8. Merci,merci,merci Rav pour tous les cours de cette semaine.

  9. Cher Rav Haïm
    La présentation de votre cours, (un peu theatrale pour notre plaisir), repose malgré tout sur la surprise de la fin, à savoir que Avraham va retrouver son père, haut placé dans le Gan Eden. Hors ce n\’est pas ce que dit la Tora. A Ber 25-8, il est écrit \ »il rejoignit SES \ »pères\ » (plus exactement SES PEUPLES) et non SON père. Outre Terah, CES pères n\’étaient-il pas des idolatres ? Que faisaient-ils au Gan Eden ? De plus, cette même expression se retrouve aussi à la mort de Essav l\’impie à Ber 35-29. Par analogie de texte, on ne peut pourtant pas admettre que Essav se retrouve lui aussi haut placé dans le Gan Eden.
    Enfin, Dans le cas du mécréant Jeroboam, l\’expression de sa mort est différente et précise cette fois-ci \ » il se coucha avec SES PÈRES (Im Avotav). Dans son cas c\’est vraiment le mot \ »père\ » qui est utilisé. Alors je serais extrêmement prudent avant de conclure sur la base d\’un mot qui peut se retrouver dans le cas de justes comme dans le cas de mécréants, que Avraham a retrouvé son père Terah haut placé dans le Gan Eden. Je ne crois pas qu\’on puisse tirer une telle conclusion. Cette analyse superficielle ne concerne que moi, et je suis bien trop ignorant pour pouvoir contredire les maîtres de la Tora. Tout de même, il y a matière à poser la question.
    Merci et Hag Saméah.

  10. Trop beau cours! Vers 46 min j\’ai reellement verse une larme

  11. Daniel Benaïm cher ami je n\’ai fait que donner l\’explication de tous les maitres d\’israel sur ce verset…….y a t il un juif sur terre qui penserait mieux comprendre que les maitres d\’israel….tout le meilleur

  12. Beau symbole qu\’une délivrance débutant par un fils qui manque à son père. De là on comprend que Esav veut tuer D\’ieu, et que les fils de la nation-éprouvette ne doivent pas se vendre entre frères ni mentir à leur Père. Merci haRav ! Shabbat Shalom

  13. si je bien compris dieu est la conscience des certains,je suis d\’accord!rav c\’est enorme bien plus que une pvre bombe atomique mal vize

  14. Un Cours plein de compréhension pour notre petite conscience humaine. Merci Rav pour cette excellente démonstration…

  15. Merci Rav Dynovisz. Le côté théâtral aide beaucoup à comprendre le contexte.
    En son temps, Abraham a eu le courage d\’affronter Nimrod. N\’y a-t-il aujourd\’hui en Israël que Le Rabbin Yosef Haïm Sitruk (que D. veille sur lui) pour s\’opposer au politiquement correct décadent ?

  16. Wow!Vraiment ce cours m\’a éclairé sur Abraham.
    Merci beaucoup Rav.

  17. Peut on avoir une reponse du rav au commentaire de Daniel Benaim?
    Merci

  18. Cette histoire est un peu \ »mesure pour mesure\ » : Terah étant responsable de la mort éventuelle de son fils sera lui aussi sauvé par la seule décision d\’HM qui contrôle son monde en vérité. Il est aussi étonnant que son fils passe par la même épreuve mais cette fois à la demande d\’HM. Aprés recherche on constate que les \ »spécialistes et les véritables propriétaires du mont du temple selon l\’Unesco considèrent \ »Ibrahim\ » comme le fils adoptif de Terah, ce détail souligne ainsi la continuelle falsification dont ils font preuve depuis l\’origine. Ces propos n\’engagent que moi, mais tous les détails d\’une histoire ont leur importance puisque c\’est eux qui en donnent tout le sens et nous en apprennent sur ceux qui la racontent que sur le sens à lui donner.

  19. 2/ Une interprétation très basique est qu\’un père est – déja mort – a partir du moment où il a vendu son fils pour se sauver, ce qui est contraire aux règles de la nature. Il n\’y a donc pas de contradiction dans le récit \ »biblique\ » et les dix paroles qui demandent d\’honorer ses parents. Un père, qui reste avant tout qu\’un homme, ne peut donc pas couper avec sa seule volonté personnelle le lien surnaturel qu\’il transmet à sa descendance en éliminant ou faisant éliminer sa progéniture même par le feu.

  20. Merci Rav, ce cours revêt une importance assez capitale dans la vision de ma propre existence. Je n\’ai pas fini de le méditer ..afin de prendre un nouveau \ »départ\ », moi aussi .Merci, D.ieu vous bénisse.

  21. C\’est le fil qui \ »obligeait\ » son père à le suivre,
    pensant qu\’il lui était indispensable.
    D. a raison, comme une mère trop \ »étouffante\ » qui doit \ »lâcher\ » son enfant, l\’enfant pense qu\’il est indispensable à sa mère.
    On peut essayer de convaincre l\’autre mais dans son libre arbitre.
    Le monde changera quand l\’homme arrêtera de regarder son ombre pour voir sa lumière.
    Merci Rav

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+