La perfection de l´homme imparfait ! -Roi David- 11 Dec 2013

0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Nous avons montré comment David, par des prouesses spirituelles et morales, cherche au plus profond de la Torah des principes, pour pardonner à Shimi ben Guera. Pourtant cet homme, qui lui a fait du mal gratuitement et injustement, ne changera pas, et essayera à nouveau de se révolter contre lui. Or, de façon fort étonnante, dans le texte qui suit immédiatement, nous voyons une réaction de David qui, apparemment, est à l´extrême opposé.

Tsiva, chef des serviteurs de la famille de Shaül, rejoint David, avec des hommes et des vivres. Etonné, David demande \ »où est ton maître, Méphibosheth ?\ » Méphibosheth, fils de Yonathan, est le seul survivant de la famille du roi Shaül. Tsiva répondit \ »il a préféré rester à Jérusalem\ », ce qui sous-entend que Méphibosheth souhaiterait que David ne revienne pas comme roi à Jérusalem. Etonnamment, David le croit, sans aucune vérification, transgressant ainsi l´interdit de \ »mékabel lashon hara\ », recevoir le lashon hara. Il dit à Tsiva : \ »Tous les biens de la famille de Shaül, je te les donne.\ » Le roi peut confisquer et disposer des biens de celui qui se révolte contre lui. David destitue donc Méphiboshet, ainsi que sa famille, donnant leurs biens à Tsiva.

Méfiboshet arrive, portant tous les signes du deuil : les habits déchirés, et il ne s´est ni rasé, ni lavé depuis que David a dû quitter Jérusalem. Mais David lui reproche \ »pourquoi n´es-tu pas venu avec moi ?\ » \ »Adoni, mon maître, comment me parles-tu ? J´ai dit à mon serviteur : prépare mon cheval, on va chez David. Mais il a pris mon cheval et est parti seul, avec l´escorte et les vivres. Je suis infirme ! Comment as-tu accepté son lashon hara ? J´attends de toi que tu saches juger avec les yeux d´un véritable envoyé d´Hachem ! S´il y a un homme au monde qui ne pouvait se révolter contre toi, c´est moi ! Ne t´ai-je pas déjà prouvé ma reconnaissance, pour tout le bien que tu m´as fait ?\ » Mais David lui répondit \ »Ne dis pas un mot de plus\ ». Pourtant, il avait laissé parler Shimi. \ »Je suis prêt à revenir sur une partie de ma décision : partagez-vous les biens de Shaül\ ». Méphiboshet lui dit : \ »qu´il garde tout. Cela me suffit de te savoir vivant et de retour à Jérusalem\ ».

Le Malbim s´étonne \ »David a pardonné à un homme dangereux qui s´était révolté contre lui et l´avait maudit, et il se met ici en colère contre celui qui est son ami et lui veut du bien\ » ! Cette attitude aura des conséquences dramatiques dans toute notre histoire. Le-Radak et les autres commentaires rapportent un texte du Talmud selon lequel \ »quand David prononça ces paroles humiliantes \ »toi et Tsiva, partagez-vous les biens de Shaül\ », une voix sortit du ciel décrétant le schisme par Jéroboam, trois générations plus tard. A cause de la faute de David, qui accepta le lashon hara de Tsiva, et refusa les arguments de Méphiboshet, bien qu´il ait porté sur lui tous les signes de son deuil, nous avons eu deux destructions de Temples et l´exil.\ »

La Torah nous montre ici les dégâts des qualités des grands hommes, quand ils n´arrivent plus à les gérer. Et, cette fois-ci, D. n´envoie pas à David le prophète Nathan, comme après la faute avec Bet Sheva, car David ne le croirait pas. En tant que porteur de l´étincelle messianique, David enseigne au monde la téshuva, c’est-à-dire que tout est toujours récupérable, et qu´il n´existe pas d´obscurité qu´on ne puisse transformer en lumière. Il s´occupe de ramener l´humanité à Hachem. Mais, quand il n´a plus devant lui l´obscurité, quand il est face à son propre monde, il a moins d´indulgence.

De la même façon, nous sommes parfois très indulgents avec les lointains, et avons des difficultés avec nos proches. Car il est plus facile d´aimer ceux qui sont loin. Mais la vraie paix se fait d´abord avec les siens ! David exprime ici l´erreur humaine fondamentale : avec nos proches, nous avons plus de difficultés, car il y a l´usure, et la relation est banalisée, usée. Sauf si l´on utilise les clés données par la Torah pour en faire une relation extraordinaire !

De cette faute de David découlera le schisme, c’est-à-dire la séparation entre les tribus, et toutes les catastrophes qui s´ensuivront. Notre peuple est censé être \ »or la goim\ », mais notre histoire a commencé avec la lutte entre les frères, Yossef et Yehuda ! Israël a reçu la mission de sauver l´humanité de son problème de mésentente et d´union impossible des contraires. David est l´unificateur, mais il a accepté le lashon hara. La force unificatrice a commencé à se fissurer ici. Le problème est qu´il commençait l´unification de l´extérieur vers l´intérieur, alors qu´il faut commencer par l´intérieur, par le noyau. Le Zohar nous dit que le Mashiah est celui dont, pour la 1ère fois sur terre, le couple sera parfait. Réussir cette relation à deux parfaite sera la matrice de la délivrance !

De l´erreur de nos grands, nous voyons où doit être en priorité notre vrai combat : pour être \ »or la goim\ », nous devons réussir la fraternité, jusqu´aux retrouvailles entre Yehuda et Yossef. Toute l´histoire du monde est la fraternité, car rien n´est plus difficile que d´être en paix avec son frère.


30 novembre -0001
  1. Bonjour Rav. J\’ai trouvé ce cours culpabilisant! Ce cours met le doigt sur un problème de société criant, l\’échec du couple. Le monde a été construit sur le principe du couple, de la dimension féminine et masculine! qu\’auraient dit les maîtres de Thora s\’ils avaient vécu au 21e siècle, siècle décadent par excellence au niveau du couple! Un homme pas marié n\’est pas un homme dit la THORA, Je le crois aisément mais j\’en connais plusieurs qui sont mariés et ne sont pas plus des hommes. Cette affirmation ne prend pas en compte la réalité que nous vivons aujourd\’hui, société individualiste par excellence, libération des moeurs qui a détruit le respect envers la femme justement, course au plaisir instantané et illusoire, solitude plus terrible que jamais pour les uns comme pour les autres avec une incapacité réelle à se trouver, partager des choses essentielles et surtout cette avidité à vouloir recevoir au lieu de penser à donner. J\’aurais espéré que votre cours se colle plus à la réalité que nous vivons dans notre société. J\’hésite à vous envoyer ce commentaire mais je sens que je dois le faire par franchise. IL y a un nombre incalculable de gens qui n\’ont pas réussi leur vie de couple et qui sont seuls (et pas seulement par goût pour la liberté) qui en souffrent et en plus sont culpabilisés et j\’ai le sentiment qu\’ils sont exclus en quelque sorte parce qu\’ils sont si mal vus. Est-ce que je me trompe?

  2. Nous avons prié dans ce sens, j\’avais oublié.
    razak merci

  3. A marcelle toledano: a partir du moment ou il est ecrit dans la Torah en lettres de feu et d\’eternite \ »il n\’est pas bon que adam (qui inclut aussi la femme) soit seul\ » le Maitre du monde a donne a chacun d\’entres nous la force et donc le devoir de VIVRE A DEUX et aucun echec passe n\’a le droit d\’influencer notre present et encore moins de nous servir d\’excuse. Jusqu\’a une seconde avant sa mort l\’homme a le devoir d\’essayer et de reusiir d\’etre DEUX.

  4. Bonjour Rav merci pour votre réponse! je crois en effet qu\’il faut essayer et ne jamais renoncer! Mais je peux vous assurer que tout être humain justement parce qu\’il a été créé sur ce principe, désire plus que tout trouver son zivoug!

  5. Bonjour RAv,
    Tres tres bon cours du debut à la fin. Merci.
    La petite touche de satisfaction qui m\’a plu, (vers la 31 ème mn) lorsque vous citez, de RAbbi NAhman De Breslev, \ » le Désespoir n\’existe pas.. \ ».

  6. A Myriam H: C\’est la raison pour laquelle je precise bien que cet enseignement est de rabbi nahman car chez Habad ce genre d\’enseignements n\’a pas de place. En effet, la hsssidout nous donne une telle force qu\’il nous est impossible de ressentir le moindre desespoir. Dire que le desespoir n\’existe pas c\’est deja lui donner du credit et le ressentir un peu au point qu\’il soit necessaire de dire qu\’il ne faut pas se decourager…..mais il existe une Torah plus forte encore au niveau de la quelle il n\’est meme plus necessaire d\’enseigner ce genre de chose…..

  7. Bonjour RAv. Merci pour votre avis suite à mon commentaire. Oui tout a fait, je sais que chez Habad ce genre d\’enseignements (Rabbi Nah\’man) n\’a pas de place. C \’est pour cela ,que,c\’est tout à votre honneur, de citer des enseignements Breslev. Cela fait plaisir à entendre car personellement les enseignements Rabbi Nah\’man m\’aide à me renforcer en cas de désespoir et de chute. Il a cette spécialité et cette spécificité d\’aider l\’être humain qui se sent au plus bas et donc à le relever. La Hassidout, quelle soit dirigée vers Loubavitch ou Breslev (ou les deux) sont essentielles pour certaines personnes, je pense…
    Il est vrai que pour pouvoir passer \ » au niveau supérieur\ », celle d\’une Thora plus forte, il est certain qu\’il faut dejà reconnaitre et appliquer \ »que le désespoir n\’existe pas\ ». Les épreuves sont là… On doit surmonter constamment.

  8. A annie leon arthur: pendant plus d\’un siecle le christianisme etait \ »juif\ » avec l\’eglise de jerusalem et les principres fondemmentaux etaient respectes……tout a basculer a cause de paul et son ouverture sans controle et sans prudence aux paiens…toutes les aberations viennent de cette epoque…le catholicisme n\’a plus rien a voir avec le christianisme du depart…c\’est une religion paienne…les protestants revenus plus proche de la source sont infiniments moins dans l\’erreur…..mais le sont quand meme…..bref, il ne fallait pas quitter la source pour se creer des piscines d\’eaux souillees….

  9. je suis protestante, et j\’aime me \ »connecter\ » bien que parfois ,je pense au travers de certains raisonnements, que vous nous rejetez parce que nous aimons Jésus que vous nous considérez comme des pariât.Tan pis! j\’ai une question peut etre idiote, mais comment est-ce possible que les catholiques de la première heure ont -ils pu imposer le célibat aux prêtres?.Vous exprimez la relation étroite entre la symbiose dans le couple et l\’union de bonne qualité avec les enfants,sans ce ciment solide comment peuvent -ils \ »imaginer\ »enseigner le peuple?et l\’on voit bien tant de souffrance parmi ces hommes et leur déviance? Un pasteur se doit d\’étre marié car il est bien écrit \ »tiens ta maison en ordre et aprés prend en charge le peuple?pourquoi la papauté persiste?

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+