La selection des squelettes juifs -Psaumes- 17 Fev 2014

Posté il y a 5 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : PSAUME 22 : \ »Chant de victoire consacré à la force d\’Israël qui, comme l\’aube, se redévoile dans le monde peu à peu.\ » Ce dévoilement se fera par étapes, comme le soleil monte dans le ciel, de l\’aube où l\’on ne distingue encore rien, jusqu\’au moment où tout le monde peut enfin voir le soleil. De la même façon, dit Rashi, la force d\’Israël commence à se réveiller à l\’aube de sa Délivrance. Et c\’est ce que nous avons vu, par la recréation de l\’Etat d\’Israël avec sa force et, seulement après, le retour à la Torah et le rassemblement des exilés.

Ce psaume fait allusion au cri d\’Israël qui se retrouve dans une situation catastrophique. Une source midrashique dit qu\’il est une prophétie que David a eue sur Esther et Mordechai, et la 1ère tentative de génocide des Juifs, par Aman.

\ »Mon D, mon D, pourquoi m\’as-Tu abandonné ? J\’ai beau hurler vers Toi de toutes mes forces, Tu sembles loin de vouloir me délivrer et Tu ne réponds pas.\ » Est donc annoncée une période de l\’histoire d\’Israël où nos prières ne serviront à rien. \ »Pourtant, Tu n\’as jamais repoussé les prières d\’Israël, comment nous as-Tu abandonnés ? Chaque fois que nos ancêtres ont investi leur confiance en Toi, Tu les as sauvés.\ » Jamais nos prières ne sont restées sans réponses, et jamais les nations n\’ont pu nous humilier, mais David voit un temps où le peuple dira : \ »je suis considéré comme de la vermine, même plus un humain. Je suis celui que tous les hommes humilient, le peuple le plus méprisé de la terre. Tous ceux qui me voient rient de moi. Ils m\’insultent avec leurs lèvres et détournent la tête.\ »

Dans toute l\’histoire biblique, Israël a toujours été respecté, et même craint par les nations. Mais viendra un temps où Israël sera complètement abandonné ; toutes les catastrophes s\’abattront sur lui, et Hachem ne répondra pas. Les nations en déduiront que nous ne sommes pas vraiment le peuple choisi, ou que nous avons été rejetés.
\ »Si vraiment vous étiez désirés d\’Hachem, Il vous aurait sauvés et protégés. C\’est pourtant Toi qui m\’as aidé depuis la sortie du ventre (depuis la sortie d\’Egypte, qui fut la naissance de notre peuple). C\’est Toi qui me confortais dans ma tendre enfance.\ »

Les versets 12 et suivants, dit le Malbim, font allusion à une très grande catastrophe qui s\’abattra sur le Am Israël, et il sera diabolisé par les nations. \ »Ne T\’éloigne pas de moi quand la catastrophe se passera, car je n\’aurai plus personne pour m\’aider. Je suis entouré de nombreux peuples. Toute la puissance du monde m\’entoure et veut me détruire. Ils commencent à parler contre moi. Ils se présentent comme les agressés et me reprochent d\’être responsable de tous leurs malheurs. Ils sont en train de préparer ma fin. Ils discutent de ce qu\’ils feront de mes ossements. Mon cœur devient comme de la cire qui fond. Je n\’ai même pas la force de leur répondre. Ma langue est collée à mon palais.\ » Etait déjà décrit ici que nous ne savons pas nous défendre ! Devant les propos tellement injustes et impensables des nations, nous ne trouvons pas comment répondre !

\ »Ils sont déjà en train de préparer ma mort et de m\’enterrer dans le sol. Ils m\’entourent avec leurs chiens, toute cette bande de voyous, et ils ne me laissent pas m\’échapper, mes mains et mes pieds sont liés.\ » Est annoncée, dans ces versets, la façon dont nous serons rejetés de tous les pays, et chacun sera à notre égard pire que l\’autre. Où nous réfugier ?

\ »Ils m\’ont tellement affamé que je peux compter tous mes os. Ils me regardent pour me sélectionner. Ils se partagent mes habits pour les vendre.\ » Ils nous regardent nus, tellement affamés que l\’on peut compter nos os. Ils nous sélectionnent pour la mort ou pour travailler quelques jours de plus. Nous sommes le seul peuple dans l\’histoire dont on ait fait des monceaux de ses chaussures et de ses habits pour les vendre.

Mais, dit le Malbim, \ »malgré tout, c\’est à cette époque que l\’on s\’apercevra que la force d\’Israël n\’est pas si loin que cela.\ » Car, au même moment, la force d\’Israël est en train de renaître, pour la première fois dans l\’histoire ! \ »Ils en veulent à mon \ »lévoush\ ». \ »Lévoush\ », c\’est l\’habit de la royauté : ils refusent la Mal\’hout qui est en nous et veulent empêcher notre royauté de renaître.

Mais \ »ma Délivrance ne va pas tarder à venir !\ » En effet, trois ans après la Shoah, l\’Etat d\’Israël est recréé ! Et nous revenons sur notre Terre. Maintenant, explique le Malbim \ »Israël a été sauvé, et il faut reconstruire. Il faudra maintenant parler de Ton Nom à mes frères.\ » Après la Shoah, le grand souci des Maîtres fut de reparler de la Torah, car on l\’avait abandonnée. Plus personne ne croyait plus en D ni dans les Promesses ! Mais, pour reconstruire le corps, il fallait aussi reconstruire l\’âme !

\ »Tous ceux qui sont de la semence de Yaakov reviendront vers Hachem. Viendra un temps où l\’on se rendra compte que Tu n\’as pas abandonné l\’oppressé et que Tu as écouté nos prière. Ce peuple qui est revenu sur sa Terre vit dans l\’abondance. Il est enfin rassasié.\ » Puis viendra, dit le Malbim, une étape qui ne s\’est encore jamais produite dans l\’histoire : \ »Tout d\’un coup, des hommes et des femmes se souviendront et viendront, du fin fond du monde. Des familles entières de non-Juifs viendront se prosterner devant Hachem.\ » Et c\’est ce que nous commençons à voir, de plus en plus, des non-Juifs qui demandent à être enseignés de la Torah, non pour se convertir, mais pour servir Hachem en tant que non-Juifs. Ce sera la dernière phase et le signe de l\’imminence de la Délivrance.

\ »A Hachem reviendra la Royauté, et Sa royauté sera reconnue par le monde entier. Ce peuple qui vient de naître parlera au monde entier, car c\’est Hachem qui l\’a fait naitre\ ». Nous sommes appelés \ »am nolad\ », le peuple qui est né car, après des millénaires, nous sommes enfin renés sur notre Terre. On comprend donc que ce qui est annoncé ici se passera au moment où nous retrouverons notre Terre !

Le psaume ne répond pas à la question \ »pourquoi m\’as-Tu abandonné\ », mais il nous affirme que, lorsque tout cela se passera, ce sera le signe que tout renaît ! Or, c\’est ce que nous avons vu, et voyons aujourd\’hui se produire sous nos yeux !


30 novembre -0001