Rien n´est plus stable que l´instabilite -Souccot- 6 Oct 2014

Posté il y a 5 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Les Fêtes d\’Israël sont appelées les \ »shalosh regalim\ », les \ »trois pieds\ », pour nous faire comprendre que l\’essence de la Torah est de faire descendre la vérité, et d\’imprégner la matérialité de ce monde par les notions les plus puissantes et élevées. La Torah parle le langage de la vérité authentique, qui doit \ »pousser de la terre\ » et se trouve sur terre, c’est-à-dire dans notre réalité la plus concrète, nos relations, etc…. Nos Maîtres disent que les trois Fêtes représentent respectivement les qualités des trois pères et un dévoilement de ces forces : Pessa\’h, donnée par le mérite d\’Avraham, symbolise la liberté, l\’affranchissement des contraintes qui avilissent. Shavouot représente la qualité de Itzh\’ak : le don de la Torah révèle l\’identité et la mission du peuple juif, liées à cette Terre qu\’Itz\’hak n\’a jamais quittée ; hors de cette Terre, tout devient seulement une religion. Souccot symbolise la qualité de Yaakov, liée à la emouna, la confiance en D.ieu. Yaakov est le seul à avoir reçu une promesse au-delà de toutes les limites, un engagement d\’éternité, et cela vient du fait qu\’il n\’a jamais pu avoir la stabilité de vie d\’Avraham et surtout d\’Itz\’hak. Etre installés engendre la disparition des peuples, alors qu\’Israël ne put jamais être attaché à rien, seulement à Hachem, et c\’est ce qui assure notre éternité. A l\’époque du Mashia\’h, cette dimension \ »soucca\ » deviendra le modèle de l\’humanité entière qui entrera, avec Israël, dans l\’éternité.


Laisser un commentaire

30 novembre -0001