Y´a des problemes. pas de probleme ! -Guilgoulim- 12 Janv 2014

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Toutes les âmes étaient contenues en Adam Harishon et ´Hava. Lorsqu´ils ont fauté, elles ont toutes été abîmées, et doivent revenir en guilgoul pour une réparation, et cela dans les trois domaines : \ »tu te nourriras à la sueur de ton front\ » (parnassa), \ »tu enfanteras dans la douleur\ » (problèmes familiaux), et la mort (ce qui la cause, c’est-à-dire les maladies). Il y a donc trois types de guilgoulim, par lesquels toute âme doit passer. Si la vie d´une personne est une parfaite réussite sur tous ces plans, cela signifie que c´est, soit un tsadik gamour qui vient pour aider sa génération, soit un rasha gamour que D laisse profiter sur terre, car ensuite il disparaîtra. Mais on ne peut jamais rien juger, car on ne connaît pas le secret des âmes, où le tikoun se produit, ni la totalité de sa vie, ni les guilgoulim antérieurs, etc…

Chacun revient avec, au moins, un gros problème dans sa vie, dans l´un de ces trois domaines. S´il se comporte dignement, avec la emouna, assume et traverse le problème, il a fait sa réparation. Sinon, il devra revenir dans plusieurs vies, en faisant chaque fois une partie de la réparation.

Mais, en plus de ces trois guilgoulim du tikoun universel, chacun a aussi sa propre spécificité, sa mission ; c´est la mission de neshama ´hadasha. En général, nous appelons ainsi une âme qui n´était encore jamais descendue sur terre. Mais c´est aussi une âme qui descend avec la possibilité d´apporter au monde un ´hidoush, quelque chose de nouveau et d´unique, même par exemple une découverte scientifique qui va bouleverser l´histoire de l´humanité. Chaque homme doit apporter SA PART du Projet, que personne d´autre ne peut donner. Et, s´il ne l´avait pas apporté, il aurait manqué quelque chose à l´humanité ! On peut donc être une neshama ´hadasha, même si l´on est déjà venu pour de nombreux tikounim, mais en venant cette fois pour apporter quelque chose de nouveau à la génération.

Dans une même vie, peuvent d´ailleurs se superposer à la fois un tikoun de la faute de Adam et un ´hidoush. La personne vit donc, en même temps, deux types de vie : sa vie privée, avec la nouveauté qu´elle apporte, et la réparation au niveau de l´humanité. Il peut même y avoir un 3ème niveau, celui de la réparation de ses propres fautes, commises dans ses guilgoulim antérieurs : par exemple, des problèmes relationnels peuvent venir de ce qui n´a pas été réglé avec quelqu´un dans une autre vie, et tous deux reviennent pour leur donner l´opportunité, cette fois-ci, de résoudre ce différend, sans coups ni médisances. Une souffrance qui n´est pas un problème standard, comme le décès d´un être cher, ou des difficultés psychologiques, morales, physiques (non liées à la maladie, mais par exemple à la guerre, etc…) sont le tikoun de nos erreurs dans des guilgoulim antérieurs. Soulignons bien qu´il ne s´agit pas, dans la Torah, de punitions, mais de tikounim, réparations.

\ »Il y a deux catégories de guilgoulim : dans le 1ercas, on reçoit à la naissance une âme nouvelle, chargée d´une mission qu´elle seule peut réaliser. Mais il advient parfois que, au moment de la naissance, viennent deux nefesh dans le même corps. On appelle cela un double guilgoul.\ » Il ne s´agit pas, ici, d´un ibour (où une âme étrangère entre en nous pour un temps, afin de nous donner des forces à un moment donné, et nous permettre de progresser et de nous surpasser). Dans notre cas, l´homme vit avec ces deux âmes toute sa vie. \ »Elles sont entrées en lui au moment où son corps a été fait, et ne se sépareront plus de lui, jusqu´à sa mort. Il les ressent comme si c´était une seule âme, car elles font partie de sa vie. Le secret en est dit dans le verset : \ »Hachem poked, s´intéresse aux problèmes des pères jusquà quatre fois\ ». D´après la Kabbala, cela fait allusion aux guilgoulim : \ »On peut arriver à trois âmes anciennes, en même temps que l´âme nouvelle, qui peuvent entrer ensemble dans la même personne, au moment de la naissance.\ »

Ainsi, il peut y avoir quatre âmes en nous : trois anciennes et une nouvelle. Elles viennent toutes au moment de la naissance, et l´homme les perçoit comme une seule entité. Si, dans une même vie, un homme a, à la fois, une catastrophe sur le plan de la santé, de la famille et de la parnassa, et en même temps apporte sa contribution au monde, il y a en lui ces quatre âmes. Mais c´est exceptionnel, car un tel tikoun serait très lourd. En général, nous avons une neshama ´hadasha avec un seul des trois problèmes fondamentaux. Seules les personnes extrêmement fortes pourront assumer en une seule vie tous les problèmes. Ce seront des justes, géants moraux et spirituels, capables de faire tous les tikounim, tout en apportant leur ´hidoush. Ils auront donc quatre nefesh en une seule vie. Pourquoi quatre ? Parce que, dans chaque domaine où ils sont éprouvés, c´est un nefesh différent qui assume l´épreuve. Les autres âmes ne sont pas investies, et ne seront donc pas affaiblies. C´est comme une batterie qui se rechargerait pendant que l´autre fonctionne et, toutes les quatre successivement peuvent assumer des épreuves qu´une seule âme ne pourrait porter. Mais il est extrêmement rare qu´un homme arrive à faire tous les tikounim et le ´hidoush en une seule vie.


30 novembre -0001