Aux Armes, Citoyens ! – Haftara – Hannouca – 2 Décembre 2010

0 vues

MP4 MP3 Sachez, avant l’écoute de ce passionnant cours, que le rav va révéler aujourd’hui et pour la première fois, le secret d’une prophétie de la fin des temps. Il est important que vous soyez préparé.
Tant dans la Haftara que dans la Paracha, nous parlons du chiffre 7 (7 branches dans la ménora et 7 œils gravés dans la pierre).
Le prophète voit une Ménora à 7 branches et notre Hannoukia a 8 branches. Mais quel est le rapport ? Il aurait été plus simple de faire brûler la lumière 7 jours au lieu de 8 et nous aurions eu la correspondance avec la Hannoukia.
La Ménora s’allumait dans l’endroit le plus secret et seul les cohanim pouvaient pénétrer dans le saint des saints. Or, la Hannoukia que nous allumons est placée dans le domaine public. Comment commémorer une fête avec un acte opposé ?
Les tsitsit ont 8 fils blancs mais à l’origine, il y avait 7 fils blancs et un fil bleu.
En vérité, il n’y a que 7 branches dans la Hannoukia et la 8ème branche représente autre chose à l’image du tsitsit (le fil bleu représente autre chose aussi).
Dans la prophétie, Zékharia voit l’huile se déverser sur chacune des branches et tout provient d’une goula (réceptacle rond).Dans la Hannoukia, la dimension source serait incluse en elle.
La 8ème dimension se grefferait à la Ménora pour en faire une Hannoukia.
Le roi de Babylone qui a détruit le temple est balayé par le roi de Perse. Celui-ci décrète la fin de l’exil et soutient les juifs. Et la reconstruction du temple commence. Mais les juifs vont trouver sur place nombres d’envahisseurs dont le but était de les empêcher de s’installer.
Les habitants vont faire des attentats à travers le pays mais les juifs tiennent bon.(toute ressemblance avec…est bien sur fortuite)
Il va se créer alors une coalition internationale (ça vous fait penser à quelque chose ? Non, il ne faut pas exagérer !). Les pays vont faire pression et Cyrius va céder. Il dira à Israël, je vous ai soutenu jusqu´à aujourd´hui mais j’ai trop de pressions même si je suis la super puissance de l’époque. Cyrus va réaliser que sa population juive est trop importante et trop intégrée et impliquée dans le pays et va alors réagir. (N’allez surtout pas faire de rapprochement avec ce qui se passe aujourd’hui)
Assuérus, un dictateur va se lever et va vouloir rayer Israël de la carte. C’est de la civilisation qui nous aidé que sortira le problème. Mais la perse sera ELLE rayée de la carte. Et Darius, fils d’Esther prendra le pouvoir et permettra la reconstruction du 2ème temple.
Et notre Haftara se situe dans ce contexte historique.
Hachem dit au Satan qui critique le Peuple qu’il va reconstruire Jérusalem. Il lui explique avec véhémence que son peuple est…rescapé du feu (yéochoua, le cohen Gadol sera sauvé de la fournaise (le rav ne s’arrête pas la dessus mais nous comprenons l’allusion, Incroyable, sans commentaires). A l’époque du roi Nabuchodonozor, il était strictement interdit de prier en direction de Jérusalem (initié par Daniel). Il savait qu’il n’y a pas de culte sans direction vers Jérusalem, que le peuple déconnecté de sa patrie allait faire de sa Torah une religion (catastrophe).Ils comprennent tout avant nous.
4 vont sortir indemne du feu (Hanania, Michael et Azaria indemne et Yéochoua dont les habits seront brûlés).
Yéochoua portaient des habits en excréments, nous dit le texte. Nous lisons le chapitre 3.
Mais la Haftara commence fin de chapitre 2 : Danse fille de Tsion car je reviens vers toi et je résiderais au milieu de toi, je te le jure et de nombreux peuples accompagneront D. et je les prendrais pour peuple bien que je résiderais PARMI TOI. Et tu sauras que toutes les prophéties sont vraies.
Yéhouda (pas le pseudo nouvel Israël, ce sont le juifs qui reviennent sur leur terre) reviendra sur son territoire et je choisirais à nouveau Jérusalem.
70 est la valeur numérique de la lettre Aine qui fait allusion à l’œil. Mais il y a 7 peuples fondamentaux.
Tout provient au début des 7 attributs Divins. Le chiffre 7 est le chiffre de la source (pas de la source première).
Le monde occidental est né de ces 7 peuples. Un des 7, les guirgachi a fondé le peuple germain. L’essence morale des nations se trouve dans ces peuples.
Mais que font faire les nations au moment de la délivrance finale ? Le prophète dit qu’ils vont s’accrocher au tsitsit d’un juif ! Mais oui, c’est évident, maintenant, les 7 fils sont les nations et nous sommes le fil bleu. Voila le secret de la prophétie. Incroyable !Le rav est pressé, il a encore des choses à révéler mais nous, qui écoutons, sommes forcés de nous arrêter sur cette nouvelle révélation du rav Dynovisz. Attention à ne pas nous habituer !
Nous sommes différents mais nous sommes ensembles. L’unité dans la différence.
Mais pourquoi nos tsitsit ont 8 fils blancs de nos jours ? C’est évident, maintenant ! Nous avons perdu notre dimension. Et le fil bleu vient d’un poisson (qui a disparu, sous les mers), le hilazone. Mais pourquoi la couleur doit elle venir d’un poisson caché sous l’eau ? Les maîtres d’Israël sont comparés à des poissons. La dimension de la Torah n’a bien évidemment pas disparu mais combien ont les yeux pour voir, pour déceler ? Hamévine Yavine !
Les nations font partir intégrante du projet. Si les 7 branches qui sont aussi les 7 œils, acceptent que leur inspiration vient du peuple Juif (sans la source, ils n’ont rien), elles prendront part au projet.
Si vous voulez briller tout seul, vous n’êtes plus dans le système. Les nations représentent la pierre angulaire (les 7 yeux) et la pierre fait allusion à la …ROYAUTÉ d’ ISRAËL.
Ruth la moabite et le seul qui continue la lignée jusqu’au machiah est celui qui se marie avec une amonite. Mais les nations doivent accepter que la fiole d’huile soit au dessus d’eux. Voila le lien entre les versets.
Revenons à Yéochoua. A force de comprendre que nous ne pouvons exister l’un sans l’autre, il risque d’avoir un rapprochement dangereux. Les enfants de Yéochoua vont se marier avec des étrangers à notre nation.
Ni juif ni grec. Les grecs sont les créateurs de l’uniformisation du monde, l’universalisme et l’humanisme. Ils sont les habits traîtres portés par l’uniformité jusqu’au défilé organisé à Jérusalem.
Le blanc n’est pas une couleur qui existe, il est la réunion de toutes les couleurs.
La pression était si forte à l’époque qu’Israël était en danger de mort.
Les cohanim ont fait descendre la différence en l’intégrant dans la réalité. Il se sont battus pour la différence et pourtant les cohanim sont à l’extrême opposé de leur vocation. Et ils prirent l’épée pour sauver la Torah. Il y a des moments ou illuminer le peuple ne suffit plus, il y a des moments ou il faut prendre les armes. Ils ont compris qu’ils ne pouvaient être juste un modèle spirituel.
Les habits sales de Yéochoua font allusion aux Hachmonaim qui se sont installés au pouvoir durant 200 ans. Ils ne l’ont pas redonné à la famille de David et seront TOUS exterminés. Engages toi ! Mais tout est dans la mesure ! Bats toi quand c’est le moment et ensuite, retrouves ta vocation d’étudiant en Torah! Les deux dimensions sont vraies en même temps.


9 juillet 2018