Être Libre de choisir ses Devoirs -Maamar \ »En ce Jour- 21 Novembre 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Le vin a besoin de sombre pour s´endormir de nombreuses années. Et ainsi, le rabbi s’est voilé ! Il nous a laissé néanmoins une cave remplie d’excellents crus de la manière qualité possible !
Les 3 étapes de dégustation du vin sont l´œil, c´est l´examen visuel (la robe), le nez, c´est l´examen olfactif (le nez, les arômes) et la bouche, c´est l´examen gustatif (en bouche, les saveurs) !
Un bon vin, un vin bien fait, est équilibré, c´est à dire harmonieux à l´œil, au nez et en bouche.
Et c’est exactement ce que nous allons essayer de développer aujourd’hui : comment trouver l’harmonie et l’équilibre entre les forces qui nous tiraillent !
Le vin est une boisson alcoolique obtenue par fermentation du jus de raisin.
De nombreux éléments entrent dans la composition du raisin dont l’eau à 80 ou à 85%.
Déguster un vin est à la portée de tout le monde, mais il faut beaucoup d’expérience pour devenir un bon dégustateur car la difficulté réside dans son caractère subjectif. Le dégustateur décrit les sensations et les impressions qu’il a perçues, mais il ne les mesure pas.
Rav Dynovisz, œnologue certifié de la cave du rabbi va nous entrainer dans une dégustation des plus sublimes. Le rabbi ne se lit pas comme on lirait un article, le maamar du rabbi se déguste et se bonifie avec le temps.
Et si on s´attache à suivre une méthode et à entrer un peu dans la technique de dégustation, notre intérêt et notre plaisir en seront multipliés.
La première partie du cours sera donc quelque peu technique et nous vous invitons à y entrer !
Tout commence avec à la droite la Hokhma et à la gauche la Bina.
Ces 2 forces sont les 2 piliers de la Création, ce sont, selon nos maitres les 2 ‘Aleph’, les 2 énergies fondamentales qui ont précédé la création !
Du Kav Hokhma (représenté par le symbole de l’eau) va sortir le monde de la nécessité, de l’obligatoire !
Du Kav Bina (représenté par le symbole du vin) va naitre le monde du choix, de l’intérêt et du plaisir !
La Hokhma va engendrer en l’homme les sentiments de la crainte et de la rigueur.
La Bina va développer en l’homme les sentiments de joie et d’amour.
Pour permettre à une Mida de donner le meilleur d’elle même, on l’oblige à acquérir la Mida contraire !
2 types de comportements et de civilisations vont sortir de ces énergies !
La Hokhma entraine toutes les limites inhérentes à la nécessité !
La Bina entraine la liberté !
Du monde de la limite, il y a nécessairement déviation vers la tristesse !
Du monde de la liberté, il y a forcément déviation vers l’ivresse !
La civilisation de la limite va faire naitre la sagesse révélée et dictée, à savoir la Torah (Moshé Kibel Torah MiSinai…Eyin Mayim Ela Torah, les 10 commandements sont les devoirs de l’homme,).
La civilisation de la liberté va donner la philosophie (je suis le résultat de ma pensée, impulsion de notre compréhension, civilisation des droits de l’homme) !
Chacune de ces civilisations isolées est en danger !
Le rabbi a souvent répété et pointé le lien entre la délivrance finale et la France (le verset qui parle du retour des exilés contient Oufarasta, mêmes lettres que Tsarfat, France) et il explique qu’il y a quelque chose à récupérer dans la France, ce petit coté liberté, ce petit coté sans limite ! Le concept de la révolution française doit être récupéré dans le programme de la délivrance finale ! Boire du vin sans être ivre ! Mais la France a aussi montré sa limite avec ‘il est interdit d’interdire’ !
Nous sommes en train d’expliquer de manière moderne ce qu’est le monde du ‘Tohou’ !
Ramenons à présent ces notions au monde biblique !
Moshé, modèle d’Israël,…sorti des eaux est celui qui nous donnera la loi et le Zohar précise que son âme venait des eaux d’en haut (il y a eu lors de la création séparation des eaux d’en haut et des eaux d’en bas, Moshé avait donc une âme extrêmement spirituelle) !
Noah, père des nations, boit du vin juste après le déluge et Yain (vin) a pour valeur numérique….70 comme les 70 nations. Le Ben Noah veut choisir ce qu’il décide de servir, il représente le monde du vin !
Mais chacun des 2 a été puni par son propre principe !
Moshé s’est mis en colère face au rocher qui ne donnait pas d’eau, c’est la tristesse qui a engendré cette colère, Moshé, homme de soumission, détaché de la liberté, va chuter à cause de l’eau !
Toute qualité se transforme en défaut, quand elle est exclusive !
Noah célèbre la prophétie en tant que père des nations, fête cela en buvant du vin et…se saoule ! Il tombe dans le risque de dérive du vin !
Tout est dans la mesure (mida qui veut dire mesure, bonne, elle est une qualité, mauvaise, elle est un défaut) !!!
Force est de reconnaître la structure et la trame du cours, tout est magnifiquement bien ordonné ! Normal, Nous étudions la Torah du Maitre du monde, elle nous demande du sérieux, de l’application, de la rigueur, de l’organisation et surtout du respect car derrière chaque mot se cache un infini de sagesse qui cache lui-même un infini d’enseignements qui cache….
Les explorateurs sont revenus avec une grappe de vin, comme pour nous annoncer qu’en Israël, il faut absolument ajouter cette dimension vin à l’eau de la Torah !
Tout est déjà écrit, c’est d’une précision, c’est au micron près !
Les pères fondateurs d’Israël (Avraham, Itshak, Yaacov et même Moshé) ont passé leur temps à chercher de l’eau !
Et le lien c’est Souccot avec laquelle on commence à amener de l’eau ! On amène 70 offrandes durant cette fête, on déclare que la loi est obligatoire mais il faut y intégrer la joie !
Israël apporte aux nations la dimension eau (la loi) et les nations amènent à Israël la dimension vin (joie) !
La vérité se situe dans l’inclusion des 2 et on fait alors Simha (vin) Torah (eau) ! Renversant ! C’est ca le judaïsme parfait ! Encore une merveille !
C’est la liberté de choisir ses devoirs ! Le Machiah va dévoiler que le véritable bonheur de l’homme est de pouvoir VIVRE la Loi d’Israël ! Voila pourquoi le premier endroit ou s’installe Yaacov quand il arrive en Israël est Souccot ! L’aboutissement est Chémini (de Chémène, huile) Atséret !
Tout ce schéma n’est autre que celui proposé depuis le début de la création, l’arbre de la vie (eau, Bétokh Hagan, il est la raison d’être du Gan et il y avait une source d’eau vive qui l’abreuvait) et l’arbre de la connaissance (vin, certains disent que c’était une vigne, ils ont bu et se sont enivrés, la faute est un excès de vin).
Le Nahach est venu entrainer l’homme et la femme à refuser l’eau (la limite imposée) et prendre le choix de la liberté (vin) !
La Torah nous révèle que quand on fait un mauvais choix pensant qu’il nous amènera un bonheur illusoire, la punition est le contraire de l´objectif du départ! Gigantesque !
Elle sera la tristesse surtout au moment où on devrait être le plus joyeux (souffrance de l‘accouchement) !
Elle sera l’asservissement à son travail alors que l’homme cherchait la liberté !
Magnifique !
Au delà de ces symboles, le Nahach a voulu séparer les concepts créés pour s’unir, l’eau et le vin et il a initié la civilisation du vin (Essav(la Torah nous dit que Yaacov, pour ne pas se faire prendre, va amener à son père du vin, symbole de la civilisation d’Essav, Yain Néssekh, la religion Chrétienne) et la civilisation qui interdit la consommation du vin (Ichmael a failli mourir et l’eau l’a sauvé, la civilisation musulmane) !
Alors ? Comment était la dégustation ? Sublime ?…mais le plus beau est que le rav Dynovisz est arrivé à nous enivrer avec de…l’eau ! Quel talent !


11 juillet 2018
  1. Quelqu\’un a écrit sur Facebook que ce cours était un diamant. OK. Mais quel dommage que ce gente de cours ne puisse être porté par écrit car, comme le dit l\’autre, \ »les paroles passent mais les écrits restent\ ».
    Notre génération d\’avant la Délivrance n\’est-elle pas celle qui se doit de \ »mettre plus de vin dans son eau\ » contrairement aux explorateurs qui savaient que ce n\’était pas le temps ? Et n\’y a -t-il pas danger également de \ »mettre plus de vin dans son eau\ » par rapport aux Nations ?
    Il est intéressant de remarquer que seuls les Chrétiens qui servent du vin à tous les fidèles pendant leur culte portent un intérêt à Israël. (chez les Catholiques, seuls le prêtre et ses acolytes boivent du vin et chez les Evangéliques, on donne du jus de raisins). Et pourquoi Pourim restera la seule fête après la délivrance où la mitsvah est de boire plus que de raison ?

  2. Il est intéréssant de remarquer que Yeshu le Naziréen (donc ne buvait pas de vin) à donné naissance a Rome qui est la civilisation dans son esprit complètement ivre.

  3. quel delice ce cour m\’ennivre d\’une réalitée aveuglante….c\’est exactement cela l\’esclavage spirituel des societés dependante d\’un esclavage industriel
    merci rav

  4. mais je ne comprends pas j ecoute tous les jours le chiour du matin j etais ou ce jour la ….derangee…. mais BH par hazard je tombe dessus j aurai rate un super cours merci d en faire du petit lait avec lequel on peut se delecter

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+