Faire que le Temps d’Hier Soit en Avance sur le Temps de Demain – 3 Aout 2011 – A la Porte de la Délivrance

0 vues

[button url= »https://dynovisz.el-net.net/dynovisz/20110803_SourceHassidout_MaamarTemple_fr.mp4″ class= » » bg= » » hover_bg= » » size= »0px » color= » » radius= »0px » width= »0px » height= »0px » target= »_self »] MP4 [/button][button url= »https://dynovisz.el-net.net/dynovisz/20110803_SourceHassidout_MaamarTemple_fr.mp3″ class= » » bg= » » hover_bg= » » size= »0px » color= » » radius= »0px » width= »0px » height= »0px » target= »_self »] MP3 [/button] D. a créé un processus fondamental, il y a d’abord un dévoilement de la Source, ensuite, la réalité prend le dessus sur la Source car le monde est l’endroit ou tout se voile !
On demande alors à l’homme ´jeté´ dans ce voile de découvrir la Source. Pas évident mais c´est le projet!
S’il fait l’effort, s’il réussit, le dévoilement final du Divin sera plus fort que le niveau qu’avait le Divin avant de se voiler !
Essav porte des Bégadim (racine Bégued, trahison, provocation) alors que l’endroit du Beth Hamikdach s’appelle Levouch (racine boucha, honte, pudeur) !
Mais la force de Yaacov est de prendre tout le mal du monde pour le transformer en bien (Itshak sent les les Bégadim que porte Yaacov, il sent le gan Eden bien que ce soit les Bégadim d’Essav, Bigdé Cohen Gadol).
Le Baal Téchouva porte des Bégadim alors que le Tsadik porte des Levouchim !
Transformer le mal en bien et non uniquement le fuir !
Le BéPhoal voile BéKoah dans la Création (Batel dans le Yech, service d’Elokim) !
Une Création qui provient du Chem Avayé (Bitoul BéMétsioute) entraine que même si l’homme n’est pas en service Divin, il reste connecté à la Source alors que la connexion de type Elokim dépend du moment du service Divin !
Cohen (homme) dans le Makom Hamikdach(espace) durant le Chabat(temps) correspond au Moussaf de Chabbat qui est donc le moment du plus haut niveau de connexion à D.!
Le rabbi explique que la notion espace temps est une notion très subjective qui n’existe pas vraiment et est liée à une des facettes les plus extérieurs du Divin, à savoir Elokim, …théorie de la relativité !
Mais une création issue du Chem Avayé (Yech Avayé Bamakom Hazé ??? se demande Yaacov sachant que l’énergie créatrice de D. est toujours présente et ca, Yaacov le sait…en réalité, il remarque qu’Avayé est ici) donne des énergies inimaginables !
Le Beth Hamikdach dévoile ce qu’est cet endroit, il est une antenne.
L’endroit est au delà de toutes les limites que nous connaissons, c’est pourquoi nos maitres nous disaient que l’endroit du Aron ne prenait pas de place (la largeur du Aron était plus grande que la salle elle-même Makom Aaron Eino Ben Hamida).L’endroit ou avait posé sa tête Yaacov était l’endroit du Aron (endroit qui a les mesures d’un endroit qui s’appelle endroit, qui de surcroit est bien réel et pourtant ne prend pas de place, le Aron se laisse mesurer et pourtant ne prend pas de place, c’est l’union parfaite des contraires, la mesure vient du Chem Elokim mais s’il s’adapte à tout, c’est grâce au Chem Avayé, la mesure existe mais ne fonctionne pas comme la règle normale des mesures).
Le rabbi précise néanmoins qu’il ne s’agit pas d’un dévoilement de type Avayé uniquement car nous savons tous que dans le monde de D., tout est possible.
En lisant ce texte du rabbi, nous sommes forcés de marquer un temps pour rendre hommage au rabbi. Sans doute était ce sa volonté, mais le rabbi est surtout connu dans le monde pour être le gentil rabbi qui a distribué des milliers de bénédictions de par le monde, le gentil rabbi qui aimait tous les juifs, le gentil et souriant rabbi qui a dynamisé le mouvement habad en envoyant des émissaires de bien aux 4 coins du monde, du désert du Mexique au fin fond de l’Alaska, le gentil rabbi qui fut un dirigeant hors pair.
D’ailleurs qui n’a pas une photo du rabbi dans sa maison ou son magasin ?
Non, en lisant ce maamar qui est un maamar parmi tant d’autres que le rabbi a écrit autour d’une œuvre encore plus gigantesque, nous réalisons ce que nous savions déjà, que le rabbi était un très très grand maitre. Et si vous aviez la bonne idée d’amener avec vous des écrits du rabbi en vacances, sachez qu’il est impossible d´en percer la profondeur sans un minimum de concentration et de respect pour le maitre qu’il fut. Sans doute a-t-il cherché à voiler cette facette de lui ?
Le but est de transformer ce monde, le but est d’unir le surnaturel avec la nature !
Il s’agit ici d’un dévoilement du chem Avayé qui passe par le chem Elokim !
Tout le projet de la création est d’arriver à faire sentir la Source Créatrice telle qu’elle est elle-même (Avayé) et non telle qu’elle se voile (Elokim) !
Rester un homme tout en essayant de se connecter à la Source Créatrice.
Le monde se divise en 2 tendances : Que Elokim ou que Avayé (homme sans D. ou D. sans homme) ! Ainsi, D. a introduit dans ce monde un microcosme parfait qui fait quelques centaines de mètres qui est le lien entre Avayé et Elokim (grâce à l’homme, D. va se dévoiler ‘plus encore’, c’est ce qu’il a voulu, l’homme de la délivrance sera un homme comme aujourd’hui qui dévoilera en lui des niveaux de Divin inimaginables).
La liberté est la matrice d’Israël !
Bitoul HaYéch (je m’annule sans disparaître, Elokim) et Bitoul Hamétsioute (je n’ai pas d’autre existence que toi, Avayé). Il faut arriver au Bitoul Hayéch mais devant Avayé et c’est tout le paradoxe ! Tes Yeux verront ton Maitre sans te…détruire ! Vayilkhou Bétokh Hayam Béyabacha (ils sont rentrés dans l’eau mais la ou ils allaient, c’était sec, dans la réalité, ils ont traversés la mer sous l’eau, dans leur tête, ils ont traversés la mer à pied sec, 2 miracles : les gens du peuple voyaient la mer s’ouvrir alors que les tsadikim rentraient dans l’eau en étant sec…Sublime, Splendide, Majestueux…) !
Le ‘Ness’ est la transformation de la nature alors que le ‘Pélé’ est la nature qui fonctionne suivant d’autres lois (une mesure qui se mesure mais n’a pas les propriétés des mesures).
Le chem Avayé est un temps qui ne fonctionne pas suivant le temps connu ! Le rabbi précise que même dans le nom d’Avayé, il y a contraction du temps, vivre dans le temps hors temps en se connectant à Avayé.
Tout homme qui se connecte à Avayé n’est plus du présent, du passé, du futur, il est hors temps, c’est l’homme de la délivrance qui sera connecté à un tel niveau de sagesse qu’il sera toujours en avance.
Le Temps d’hier est en avance sur le temps de demain !


10 juillet 2018