Faut pas succomber aux pressions!! -Pekoude- 27 Fev 2014

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Nous arrivons à la dernière paracha du Livre de Chemot, livre \ »de l´identité\ ». Or, ce qui termine une chose en contient tout le message. Notre peuple nait dans ce Livre, et c´est là que l´on commence à comprendre quelle est son identité, sa mission et pourquoi il a été choisi. Notre paracha semble être seulement une répétition de ce qui nous a déjà été dit concernant le Tabernacle, mais le Baal HaTourim nous révèle le diamant caché ici.

Il dévoile qu´un mot est la clé de toute la paracha : pour exprimer que les enfants d´Israël \ »eurent fini\ » d´apporter leurs offrandes, il est utilisé le verbe \ »va-yé´hal\ » que l´on retrouve une seule autre fois dans la Torah : \ »va-yé´houlou…\ » D termina de créer le ciel et la terre. L´emploi de ce verbe, seulement à ces deux endroits, nous fait comprendre, explique le Baal HaTourim, que le monde était en attente d´être terminé et le fut véritablement lorsque le Mishkan fut construit.

Dans le Texte de la création, il est dit \ »bara Elokim…\ », signifiant que c´est le monde de la BRIA qui a été terminé à ce moment-là alors que, pour le Tabernacle, le verbe est \ »assou\ », car c´est le monde de la ASSIA. De plus, le récit de la création dit : \ »asher BARA Elolim LAASSOT\ ». Par le verbe \ »bara\ », il nous est montré que D a commencé un monde de Bria, et c´est à l´homme de \ »laassot\ », le parachever en le faisant devenir Assia. Qu´est-ce que cela signifie ? Dans la prière, nous disons que D \ »yotser or ou-BORE ´HOSHE´H\ », Il crée la lumière et l´obscurité. On remarque que, pour la création de l´obscurité, c´est le verbe \ »boré\ », c´est à dire la Bria. Autrement dit, la création que D a faite est encore l´obscurité !

Dès le premier jour, Il avait créé la lumière, c’est-à-dire qu´Il avait mis dans le monde la capacité de briller ; le rôle de l´homme est de dévoiler cette lumière ! Quand le Tabernacle ou le Temple sont là, la lumière se diffuse dans le monde ! C´est pourquoi il fut dit au roi Hérode : \ »tu as éteint la lumière du monde, à toi de la reconstruire.\ » Et il reconstruisit le Temple. Le Baal HaTourim dévoile aussi que les mots \ »et furent terminés tous les travaux du Mishkan\ » ont la même valeur numérique que \ »le 25ème jour du mois de Kislev, tout fut terminé\ ». Or, le 25 Kislev est la fête de ´Hanouka, la fête de la lumière. On comprend que D a créé un monde obscur où le peuple juif doit briller et apporter la lumière qui éclairera le monde !

On remarquera aussi que celui qui dirigea les travaux de construction du Tabernacle est appelé \ »ben Ouri, fils de Ouri\ » qui signifie \ »le fils de ma lumière\ » : c´est lui qui a hérité de la lumière d´Hachem, car il a été capable d´en être le réceptacle et de réaliser le lieu de cette lumière. Pourtant, son nom est Betsalel, qui signifie \ »à l´ombre de D\ ». Cela nous fait comprendre que l´ombre est le réceptacle de la lumière ! Il est aussi fils de ´Hour ben Yefuné, de la tribu de Yehuda, de la tribu des rois.

Mais pourquoi a-t-il pour nom \ »Betsalel\ », \ »qui est à l´ombre de D\ » ? Rashi explique qu´il y a, dans les parachiot parlant du Mishkan, un grand désordre concernant sa construction : tantôt il est dit qu´il faut commencer par l´extérieur, tantôt par l´intérieur. Ce fut la discussion entre Moshé et Betsalel, le premier disant de commencer par l´Arche et les ustensiles, mais le second répondant que \ »min´ago shel olam\ », l´habitude de ce monde est de construire d´abord le contenant, la maison, puis seulement les meubles et les ustensiles à y mettre. Pourtant, comment peut-il aller à l´encontre de ce que D avait dit à Moshé ? Mais Moshé reconnaît qu´il a raison et ajoute : \ »étais-tu dans l´ombre d´Hachem pour savoir ce qu´Il m´a dit ?\ » D´où son nom \ »Betsalel\ ».

Hachem, volontairement, a fait se tromper Moshé pour que lui, l´homme de la Torah et de l´étude, reçoive un enseignement de Betsalel, l´homme de la Mal´hout, de la nation et de l´action. Certes, la Torah apporte la lumière, mais elle doit éclairer le monde d´En-Bas. Elle donc doit emprunter le chemin de ce monde et parler son langage. Il faut d´abord construire une nation solide, avec des institutions, une armée, une économie, et seulement ensuite on pourra y enseigner et y vivre la Torah ; comme D a d´abord créé le corps, puis Il y a insufflé l´âme. C´est le langage de la Mal´hout. \ »Il y eut un soir\ », il y a d´abord l´obscurité, ensuite seulement vient la lumière.

Moshé comprend ce qu´est la Mal´hout. \ »Tu étais dans l´ombre d´Hachem\ » : parfois, pour avoir la lumière, il faut d´abord être dans l´ombre de l´extériorité ; ensuite, le Juif arrivera tout naturellement à la Torah, car elle est inscrite dans son identité. Il faut tenir aux hommes de ce monde un langage qu´ils puissent entendre, quand nous travaillons avec eux, ou allons au combat avec eux. Par notre comportement dans la vie concrète, nous leur montrons ce qu´est la Torah d´Israël.

Mais Betsalel pouvait parler de \ »min´ago shel olam\ », car il est aussi fils de ´Hour qui ne rechercha pas la facilité et mourut sans hésitation pour D et la Torah. Certes, il faut suivre le min´ag du monde, mais en ayant l´attachement inconditionnel à la Torah. Pour sa messirout nefesh, il fut promis à ´Hour que de lui sortiraient ceux qui construiraient la Lumière de D dans le monde. Notre survie dépend de notre capacité à relever la tête et à ne pas négocier avec le mal ou avec ceux qui veulent notre disparition. Nous devons être des Na´hshon qui avancent, sûrs que la mer va s´ouvrir. Quand on relève la tête, la mer s´ouvre devant nous ! En galout, nous avons baissé la tête mais le Mashia´h aura le courage de la relever, contre le monde entier, et ce sera notre Délivrance et celle de l´humanité entière !


29 juillet 2019
  1. la malchout c est marche ou creved ailleurs lemot lui meme si on coupe on trouve lech lamed et caf et maveth mem vav et tav

  2. Yedid,
    Quinze années de Kollel a Yeroushalaim, eleve du Rav Ben Tsion Aba Shaoul ZL (sans prétention aucune) Je n\’ai jamais de ma vie entendue un cours aussi edifiant, une pure merveille, un élexir de vie, et les qualificatifs sont encore loin de refleter ce que le coeur et la raison ressentent. Et je mesure mes mots.
    Avec tout le respect pour l\’intervenant, que l\’on pose une question avec la volonté de comprendre,je le concoit mais que l\’on s\’acharne de maniere irrespectueuse devant des perles aussi precieuses de thora me surprend.
    Ce shabat on termine Chemot et vous Hakham (tradition Ashkenaz) vous allez dire Hazak hazak venithazek.
    Je vous dit hazak veemats. Hachem itenn lekha koah lahassot hail.
    Rav LEVY (Montreal)

  3. Le monde est un film policier dont Hashem nous offre la projection, où Il est L\’Inspecteur,

    tandis qu\’un assassin rôde pour castrer Israel… Tant que israel est émet, il

    présente en toute bonne foi : à L\’Enquêteur chaque indice – et à Ses ennemis, aucun

  4. \ »Car face a face, ils voient YHVH revenir a
    TSION.\ » AMEN. ISAIE 52:8. Y-ACHIR DIDIER. LION DE
    JUDAH.

  5. EXCELLENT
    DE CHEZ
    EXCELLENT
    razak merci

  6. Cher Rav,

    Votre cours c\’est le choix que l\’autre croit nous imposer : vie ou mort !

    Le vrai choix, c\’est nous qui devons l\’imposer !

    Aux nôtres et aux autres : ISRAEL vivra, et Jérusalem est son Centre. Pas d\’alternative possible.

    Vous savez, beaucoup d\’entre nous, nous qui sommes à l\’autre bout du monde, serons à Jérusalem pour la défendre.

    Pourquoi, alors ne pas venir tout de suite, me demanderez-vous ?

    Je ne peux que vous répondre \ »A la Volonté de Hachem\ ».

    Croyez-moi aucun Juif ne pourra accepter de perdre Jérusalem, puisque, en chacun de nous nous savons que : Jérusalem, si je t\’oublies …

    Gagnez en optimisme, parce que nous sommes votre \ »réserve\ » cachée. Nous sommes aussi juifs que tous les juifs du monde.

    La Paix, nous la voulons tous, mais eux la veulent-ils vraiment ? Nous savons, nous, qu\’ils n\’en rêvent pas ceux qui en parlent. \ »Leurs paroles sont douces comme le miel, et quand ils parlent paix je sais que leurs coeurs conspirent déjà la guerre\ » (David Hamelekh)

    OUI, nous ne sommes pas dupes, et combien de fois nous nous crispons contre eux … Et eux, ils veulent amener ce conflit sur les terres occidentales qu\’ils ont commencé (ou fini) de conquérir. Notre combat est différent du vôtre, mais il existe malgré tout aussi.

    Nul juif n\’est aujourd\’hui en paix dans ce Monde.

    Nous faisons confiance à ceux qui vivent en Israël, nous ne sommes pas à votre place, nous ne sommes pas à vos côtés, mais c\’est sûr que nous regardons de très prés ce qui se passe à la maison.

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel