Heureux comme un esclave – Michpatim- 28 Janv 2019

  1. Mais ne sont-ils pas heureux ceux qui sont devenus esclaves et qui coachés par un juste,finiront enfin par maîtriser leurs propres traits de caractère…!?
    O la la, Je suis née un mardi =Emet …

  2. C’est amusant de voir que Martin Luther KIng était un vrai prieur mais avec le nom de la 7ème qualité (la royauté)

  3. C’est bizarre de retrouver le mot ADO dans le prénom du maitre de l’allemagne nazie

  4. Bonjour Christine Bruno. Ah, vous aussi vous êtes née sous le signe de l’allumette (ou un truc du genre d’après ce que j’ai cru comprendre), bon ben comme moi, il parait que vous êtes née sous le signe de la vérité. L’allumette de la vérité qui amène chaleur et lumière.
    C’est un ami juif qui vient sur ce forum qui me l’a révélé (en fait, il semblerait que plusieurs juifs se soient introduits ici, mais bon, il faut quand même leur reconnaître que ceux-là ne sont pas méchants, même si je garde quand même un oeil très vigilant sur leurs propos frisant parfois l’antisémitisme comme par exemple lorsqu’ils disent, sous la bénédiction du rav Dynovisz que 80% des juifs en exil ne se sentent pas si mal dans le système douteux de Pharaon. Mais bon je diverge, ce n’est pas le but de ma réponse.
    Pour vous récompenser d’être née un mardi, je vais vous donner ma recette pour faire une bonne pâte. C’est la pâte du mardi, j’en ai encore fait une tout à l’heure.
    Sortez votre verre doseur de bonne cuisinière.
    Vous prenez trois cent grammes de farine, un petit sachet de levure, et cent gramme de cassonade fine, et vous mettez ça dans un plat à pâtisserie. Mélanger.
    Vous ajoutez trois oeufs, et trente centilitres de lait.
    Dans une petite poêle, à part, vous mettez le quart d’une demi-livre de beurre, et trente centilitres d’eau minérale (sinon c’est pas casher), et vous chauffez jusqu’à ce que le beurre fonde complètement.
    Quand le beurre est fondu, versez le contenu tout chaud de la poêle dans le plat.
    Maintenant, le plus difficile commence, il faut touiller l’ensemble à la main jusqu’à ce que la pâte soit homogène et semi-liquide.
    Vous laissez monter la pâte obtenue une heure ou deux dans un coin calme.
    Vous versez ensuite la pâte dans un moule à tarte, et vous laissez cuire trente minutes à 180° (thermostat 6 1/2).
    Si vous le voulez, vous pouvez aussi ajouter des petits morceaux de pommes, de bananes, d’abricots, de prunes, ou des groseilles, juste avant la cuisson.
    Vous obtiendrez une tarte traditionnelle.
    Mais vous pouvez aussi manger la tarte nature, ou avec de la confiture.
    C’est très bon.

  5. @ Richard, Bonjour! Mais quoiqu’il en soit « la vérité va germer de la terre » Alors comme Yaacov qui est l’homme du dépassement de lui même, la vérité pour nous aussi ne peut être qu’un processus en voix de développement constant !

  6. Merci Rav Dynovisz de nous -éclairé par vos enseignement

  7. Réponse à Christine Bruno : non, non, c’est pas la peine de mettre du sel ; le sel et l’huile, c’est pour la pâte à pizza. dont Je donnerai la recette complète plus tard, il faut que je pauffine encore quelques essais.

  8. Cher Rav Dynovisz,
    Le niveau de risque que vous prenez pour dévoiler la Vérité pourrait faire craindre pour votre vie si la confiance que vous avez en Achem n’était communicative…
    Convaincue que vous occupez une place privilégiée dans le coeur du Roi. Le Juif Yeshoua qui vous a précédé a répondu à ses talmidim inquiets de voir la foule nombreuse qu’il y avait à nourrir, leur a ordonné : « Donnez-leur vous mêmes à manger ». Par la qualité et la profondeur difficilement égalée de vos enseignements pourtant si diversifiés mais qui restent accessibles au plus grand nombre de chrétiens qui sont poussés à revenir à la Torah parce qu’ils cherchent justement la Vérité , vous marchez incontestablement sur ses traces et accomplissez, j’ai déjà eu l’occasion de l’exprimer, un de ses plus grands fardeaux la réconciliation de la créature avec Achem par le truchement du don de soi, quelle qu’en soit le mode d’expression.

  9. Bokertov Rav,
    Pourriez vous faire l’équilibre entre vivre soi même sans tenir compte des quand dira t’on etc … et le respect des coutumes familiales, communataires, par exemple vestimentaires qui s’appliquent même chez les nations (s’habiller comme elle – voir se coiffer à la Taras Bulba) etc …
    Merci !
    Chavouah tov

  10. Cher Rav Dynovisz, bonjour,
    Vous vouloir du mal ? Que nennk, moi qui suis vos cours depuis plusieurs années et en apprécie chaque chabbat les bienfaits !
    Le rapprochement avec Yeshoua Le Juif est loin d’être une insulte, au contrare ! Encore une fois, je ne parle pas du Jésus paganisé mais de celui qui a opéré en son temps parmi plusieurs sectes juives et qiui n’est donc nullement responsable de l’habit paganisé qu’on lui a fait endosser. Il me semble d’ailleurs que, le 18 mars 2017, vous vous êtes exprimé sur ce sujet dans des termes qui marquent davantage de rapprochement et de réconciliation avec le phénomène unique que fut et demeure Yeshoua. Je vous laisse le soin de chercher. ET c’est grâce à l’approche que vous en fites alors que j’ai cru, de bonne foi, que cette comparaison, loin de vous heurter contribuerait à amorcer une posture avant-gardiste de réconcoiation et de réconciliation avec celui qu fut, comme d’autres, un rabbi !

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Pour participer a la veillee d'Hochana Rabba en LIVE inscrivez au Groupe HaiCLIQUER ICI
+