Il ne faut Surtout pas que le Monde Change….!!! – Schmouel 24 – 12 Juin 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Le Talmud dit que nommer un roi fait partie des 3 ‘mitsvot’ fondamentales. Or, le peuple demande un roi alors qu’il est sur sa terre depuis plus de 500 ans et Schmouel se met en colère ! Pourquoi ? Le prophète devrait plutôt être content de la demande du peuple !?! En fait, ce n’est pas si simple, cette revendication cache quelque chose. Et D. de lui dire qu’en réalité, ils veulent se débarrasser du joug Divin. Un petit peu compliqué…essayons de dénouer…mais comme toujours, pour bien comprendre et assimiler, il faut remonter à la source. Et le rav Dynovisz nous propose un détour par les mondes cachés car toute histoire a toujours une racine qui ne se voit pas mais permet de mieux comprendre sa trame.
Les notions dont nous allons parler sont évidemment beaucoup plus complexes mais nous allons néanmoins les aborder en les faisant descendre pour tout à chacun.
‘Kokhot Haanaga’, les forces de la conduite du monde (et même des mondes) sont aux nombres de 10 et elles correspondent à l’ensemble des mécanismes qui permettent au Maitre du monde de diriger son monde.
La direction première est la délivrance finale qui n’est qu’une étape dans le projet Divin !
Les maitres divisent ces 10 forces en 2 familles de conduite (les 9 premières et la dernière qui est ‘Malkhout’).
La ‘Malkhout’ est un type de ‘Hanaga’ propre à elle-même et les 9 autres font partie de la famille de ‘Yéssod’(nom de la dernière ‘Sfira’ avant ‘Malkhout’) !
‘Yessod’ fait allusion à une ‘Hanaga’ ou il apparait clairement que ce qui se passe au niveau du peuple juif est la conséquence directe de son comportement !
Nous disons tous les jours machinalement dans le ‘chéma’ que le résultat de notre travail sur la terre d’Israël et plus encore la tombée des pluies sur notre terre, ne dépendent QUE de notre comportement !
Tous les événements naturels sont la conséquence de 2 types de branchement. Dans le monde, les événements sont branchés à la prise de ‘Malkhout’ et sur notre terre, (surtout dans la (ou les) période(s) ou nous sommes méritants), les événements sont branchés à la prise de ‘Yessod’ !
Le face à face avec D., l’œil de la terre d’Israël fait peur, c’est la ‘Hanaga’ de ‘Yessod’ !
‘Malkhout’, c’est le fonctionnement du monde où tout est voilé et où il n’y aurait aucun lien entre le comportement moral et la réussite !
Et la ‘Hanaga’ finale est la…’Malkhout’ ! ‘Véaya Hachem LeMelekh Al Kol Haarets….’, Le Machiah est le but et on l’appelle ‘Melekh Hamachiah’!
On se serait attendu, comme dans la plupart des religions, que la finalité est de montrer la relation directe et claire entre D. et le monde. Eh non, encore un contre-pied du Créateur ! Plus encore, lorsque la délivrance viendra, on continuera à fonctionner avec un certain voile !
La Torah n’a rien à voir avec la religion des Bné Noah (religion vraie des nations) !
A leur niveau, le but à atteindre est le dévoilement du Yessod.
‘Im lo Bériti Yomam Valaila, Houkot Chamaim Vaarets lo Samti’ ‘Si ce n’était mon alliance du jour et de la nuit (les lois de la Torah à étudier et accomplir), je n’aurais pas créé les règles de la nature’ nous dit D.!
Le baal chem tov explique ce verset de manière encore plus profonde : les lois de la nature fonctionnent d’après les lois de la Torah, le monde avec toutes ses lois ne fonctionnent que parce que la Torah fonctionne. Un jour viendra ou le monde se rendra compte que sans le ‘Bériti’, sans le cerveau du monde, la Torah, le monde ne pourrait fonctionner et c’est le dévoilement du ‘Yéssod‘(‘Brith’). Les nations comprendront un jour d’une manière éclatante que sans le peuple d’Israël, le monde ne pourrait tenir !
C’est pourquoi lors de la délivrance finale, lorsqu’ils réaliseront, ils seront les premiers agents du retour de peuple juif sur sa terre.
En revanche, seul Israël doit réaliser que la Malkhout n’existe à chaque instant que parce qu’existe en elle le flux Divin qui lui permet de vivre et d’exister !
D. est l’essence même de mon existence !
Cette exigence de capter que notre existence ne tient que sur l’énergie qui est en chacun de nous n’a été demandé qu’au peuple juif !
Nos maitres nous ont révélés que les fêtes les plus tristes deviendront les fêtes les plus joyeuses et les temps de la tristesse deviendront les temps de la joie !
Dernier chapitre du ‘Michné Torah’ : le ‘Rambam’ révèle qu’il ne faut pas imaginer, lors de la venue du Machiah, que le monde va cesser de fonctionner tel qu’on le voit aujourd’hui. Ne crois pas qu’il y aura la moindre nouveauté dans les structures du monde. Le monde continuera de fonctionner normalement et saches que ce que nous ont annoncé les prophètes sont des images et des métaphores nous faisant comprendre que la paix régnera entre les peuples…et la seule chose qui va changer sera ‘Chiboud Malkhouiot’, l’habillement de la ‘Malkhout’ (sa falsification). Il ne faut surtout pas que le monde change lors de la délivrance.
En fait, c’est la perception de ce monde qui va complètement changer !
Le roi Machiah va montrer que dans tous les lieux de l’absence se trouvaient les preuves de la Présence !
Le vrai projet est de continuer à vivre normalement mais avec un niveau de quotidien hors du commun !
Il faut savoir que chaque micron de détail du monde (même un chinois qui tombe en vélo à proximité d’une rizière de Longji, le pauvre, sans qu’on soit au courant) nous dépasse mais fait partie du projet Divin !
Malkhout demande une sagesse inimaginable et tous les secrets de la torah se trouvent dans la Sfirat Malkhout !
Nous sommes dans l’introduction cachée de l’introduction mais cette remontée à la source est importante d’autant que nous allons aborder le thème de la Royauté d’Israël.
Ainsi, l’approfondir et la dévoiler, c’est aussi et surtout parler des connexions cachées !


10 juillet 2018

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+