J´ai peur de……..MOI !! – Le Secret du couple Réussi! -Connaisance de soi et du monde- 22 Novembre 2011

0 vues

MP4 MP3 Nous avons ouvert un service de réclamations mais celui-ci tourne plutôt au ralenti !
Une fois de plus, nous vous proposons le Satisfait ou Remboursé !
Ce n’est évidemment pas de l’orgueil à D. ne plaise mais un simple constat !
Nous sommes sur de notre produit, c’est la Torah du Maitre du monde !
Connectez vous à ce cours, abandonner Aznavour malgré son talent et laissez vous bercer et emporter par cette mélodie de l’amour ! Oui mais quel amour ? Celui qui marche, pas le coup de foudre qui disparaît aussi vite qu’il est venu mais l’amour, le vrai car pour s’aimer, il faut être 2 mais pour vivre à 2, il faut se connaître et révéler l’autre !
Tel un orchestre philharmonique, rav Haim Dynovisz chante avec harmonie et intelligence la Torah interprétant le Tanya ! C’est tellement beau, tellement fort et surtout tellement utile qu’il est impossible, ensuite de s’en détacher !
Chut,…les lumières s’éteignent, installez vous bien, tendez vos cœurs et laissez place à la mélodie du bonheur ou de la connaissance de soi ! Ensuite, invitez vos conjoints à un moment en tête à tête pour apprendre enfin la vie, pour commencer enfin à se construire !
La perfection se situe toujours au delà de nos propres limites !
Ça commence bien, laissez vous emporter, c’est Divin !
Selon notre nature, nous sommes portés à faire le bien qu’elle nous dicte (tendance à l’amour, la rigueur, la vérité, la justice, la générosité,…) !
Mais ou se situe la vérité vraie ?
Selon le Ari Hakadoch, notre perfection s’inscrit à l’opposé de notre nature !
L’épreuve de l’homme est d’aller chercher une force au delà de sa nature ! Difficile mais si ce n’est pas notre nature, ou aller chercher cet opposé ?
Le Tanya cite les versets et décrit Avraham comme celui qui représente l’amour de D. sur terre (Hessed un attribut Divin) !
Malgré la grandeur de nos grands, il n’y a que 7 personnages qui sont arrivés à incarner à la perfection un attribut Divin. Citons Avraham (hessed), Itshak(Guévoura, rigueur), Yaacov(Tiférète, vérité), Moshé (Netsah, détermination, Aaron, (Hod, louange), Yossef (Yessod, stabilité) et David(Malkhout, royauté) !
Il manque les 3 attributs du cerveau, à savoir Hokhma, Bina et Daat ou selon, Keter, Hokhma, Bina !
Ils n’existent pas encore mais ils seront Machiah ben Yossef(force qui commence la délivrance), Eliahou Hanavi(modèle annonciateur de la délivrance) et Machiah ben David (force qui termine la délivrance) !
Dans notre histoire, Itshak est appelé Pahad Itshak ou Guévoura, la dimension de la rigueur, c’est l’homme redoutable ! Il est celui qui doit s’opposer de manière intransigeante avec le mal ! Il y a une place aussi pour cette conception puisque c’est un attribut Divin !
Mais ce n’est que dans la dimension dévoilée de ces 2 êtres que ce que nous avons dit est vrai ! Chez Itshak se trouve inscrite la dimension de l’amour et chez Avraham se trouve inscrite la dimension de la rigueur !
Dans ce monde, tout se compose d’une intériorité et d’une extériorité !
L’atome est extrêmement petit, il a l’air insignifiant mais c’est précisément dans ce petit rien que se trouve une énergie incroyable ! Il incarne parfaitement bien le fait que l’extériorité cache l’intériorité !
Dans l’homme se trouve une émanation du Divin (Hélèk Eloka) et pourtant extérieurement, il n’a rien de Divin !
Hormis le nom d’Avayé, tous les autres noms de D. sont des émanations de lui (comme le soleil et ses rayons) !
L’âme humaine est la plus haute émanation du Divin (plus haute que les anges, les prophètes voient d’ailleurs l’ange comme un animal) et elle est la première de toutes les émanations Divines (rien ne s’interpose entre D. et l’homme) !
La création est construite de manière à ce que la dimension cachée soit infiniment plus haute que la dimension visible !
L’être intérieur d’Avraham s’appelle Itshak et l’être intérieur d’Itshak s’appelle Avraham. Chacun possède dans son intériorité la Mida extérieure de l’autre, révélation du Ari Hakadoch !
La Torah nous montre que Sarah intervient 2 fois avec Avraham, une fois pour envoyer balader la servante et une fois pour la mettre dehors avec Ichmael ! L’épouse véritable d’un homme est révélatrice de son intériorité ! Elle est le miroir de son INTÉRIORITÉ, le miroir d’une partie de l’homme qu’il ne connaît même pas !
La Torah nous montre aussi que les 2 matrices d’Itshak possèdent la Guévoura, Sarah et l’intériorité d’Avraham ! Elé Toldot Itshak ben Avraham, Avraham Olide ète Itshak, nous livre la Torah dans la Paracha Toldot !
Comme par ‘hasard’, c’est celle de cette semaine….est il besoin de s’y arrêter ? Tout est précis, le monde a un Créateur mais il a aussi un Maitre qui le dirige avec une précision…pardon mais il n’y a pas de mots, refermons la parenthèse !
Nous remarquons que la femme n’est pas citée et la fin du verset répète comme pour appuyer qu’Itshak vient plus de son père que de sa mère !
Avraham est un dur, un dur des durs !
Allons-nous connecter à ce que la Torah nous dit à propos de Rivka pour apprendre sur son mari Itshak !
Rivka donne à boire à 10 hommes et leurs chameaux alors qu’Eliezer ne lui demande qu’un peu d’eau, c’est l’amour infini, disproportionné ! Cela prouve par l’effet miroir, qu’Isthak est un vrai tendre à l’intérieur !
L’extériorité de la femme dévoile l’intériorité de l’homme et vice versa !
Sarah est une dure à l’extérieur et Avraham est un dur à l’intérieur, Rivka est une tendre à l’extérieur et Itshak est un tendre à l’intérieur !
La réussite de la relation provoque une mutation totale de la vision que nous avons de nous même !
Le premier mariage de l’humain est avec lui-même et tant que le couple ne marche pas, cela prouve que l’homme et/ou la femme sont célibataires !
L’autre, catalyseur de cet intrus qui tape à l’intérieur de ma conscience, nous bouleverse !
Et les pères et mères fondateurs sont sans doute les premiers qui ont accepté de se connaître !
D. s’adresse à Avraham et lui dit : Lekh Lekha, Va vers toi !
Et que fait Avraham, alors que D. lui demande de tout lâcher,…il décide de partir avec…sa femme et son fils adoptif !
Il a tout compris, la relation avec soi même commence avec l’autre !
La dimension cachée est la plus forte, c’est pourquoi il faut la cacher…sinon elle fait tout sauter !
Avec toutes ces précisions, relisons rapidement la vie d’Avraham le tendre !
On ne le voit que faire des choses très fortes, il abandonne son père, il se sépare de Loth, il guerroie, il jette Agar et son fils…plutôt dur pour un tendre !?!?
Une grande lumière qui sortirait trop vite aveuglerait, trop d’une qualité n’est pas bon !
Notre intérieur ne peut se dévoiler sauvagement au risque de nous détruire et D. veut nous apprendre à nous dévoiler doucement et surement !
Comment cela ? Allons apprendre du coté d’Avraham !
Après la dispute avec Loth, Avraham prend l’initiative de la séparation, décision très dure qui suit une recommandation d’Avraham à Loth : Si tu as le moindre problème, je serais la.
4 rois attaquent alors le proche orient, Loth est en danger, Avrahama promit et il fonce avec seulement …318 hommes. Magnifique ! Avraham sait gérer sa dureté !
Très succinctement, la Torah nous dit :
Si tu vois l’âne de ton ami crouler sous un poids, tu dois l’aider !
Si tu vois une personne charger son âne, tu dois l’aider !
Et nous devons d’abord aider à décharger pour soulager l’ane!
Mais si l’ami décharge et l’ennemi doit charger, la Halakha nous stipule qu’il faut d’abord aider à charger l’âne de l’ennemi avant d’aider à décharger l’âne de son ami !
Magnifique, quelle leçon ! Ok, mais avant d’aller plus loin, c’est la Torah qui ordonne…or, depuis quand avons-nous le droit d’avoir des ennemis ? Eh oui, c’est ca l’esprit juif, des questions d’un autre monde demandant une gymnastique d’esprit permanente !
En fait, l’ennemi, c’est celui que tu as vu faire une faute grave. Tu ne peux témoigner car il faut 2 témoins au risque de faire de la médisance ! C’est ca, l’ennemi !
Et la Torah nous demande de contrôler la distance avec lui, il ne faut pas partir dans la haine ou l’indifférence, il faut gérer la relation, tellement subtil, montrer qu’on n’est pas content mais avec sagesse….cela demande tant de maitrise ! Peu y arrive et pourtant, il le faut !
Ainsi, Avraham va risquer sa vie de manière irrationnelle pour celui avec lequel il gardera de toute manière une distance.
Rien n’est plus dur que de mesurer l’amour ou la rigueur, rien n’est plus dur que de gérer le cœur !
La Akédat Itshak, l’épreuve véritable, ce n’est pas d’accepter de tuer son fils mais …de ne pas le tuer ! Waou ! La véritable épreuve n’était pas au début mais à la fin !
Nous en avons parlé plus profondément dans d’autres cours !
Avraham s’est préparé psychologiquement à tout donner à D. et d’un coup, le Maitre du monde lui dit stop, comme s’il lui disait qu’il n’aime pas les fanatiques !
Rien n’est plus dangereux qu’une qualité poussée à l’extrême car le risque est de devenir un esclave de sa qualité !
D. envoie à Avraham des épreuves de rigueur pour lui apprendre à gérer la rigueur !
Pour Itshak, c’st le contraire ! Face à Essav, d’après sa nature, il devrait le renvoyer ! Or, il va fondre devant lui ! C’est un effort suprême de devoir aller chercher cette nature profonde !
D. lui demande de gérer son amour !
D. apprend à l’homme à gérer sa vraie nature !
La perfection passe par 2 étapes fondamentales dans l’existence :
– Accepter de se connecter à une partie de moi que je ne connais pas grâce à l’autre !
– Une fois connue, cette relation à moi doit être gérée !
Passer à coté de sa vie, c’est cultiver ses qualités connues et ignorer son intériorité !
Il faut découvrir, se découvrir et la développer tout en la gérant !
Comment ? Grâce à la Torah et à l’autre !
Ad Kahn pour aujourd’hui…oui mais quel Kahn !
Écouter et réécouter ce cours et surtout transmettez le autour de vous ! Faites mériter les autres et donnez leur la possibilité de se connaître et de réussir leur vie de couple ! Dispensez du bonheur autour de vous grâce à un tout petit clic qui peut éviter des milliers de grandes claques !
C’est facile et ca doit rapporter gros, un clic contre 100…000 claques !


11 juillet 2018