Kéter, ou principe de cause à effet ? – Tsemah Tsedek p.258 – 24 novembre 2008

Posté il y a 11 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : \ »La ‘Ho’hma vient du ayin, du Kéter, et non du principe de hishtalshélout, de cause à effet… car il n´y a rien de nouveau sous le soleil, dit Shlomo…\ » Le soleil fait allusion à la ‘Ho’hma ha élyona et, en dessous de lui, c’est là que commence le principe de cause à effet, jusqu’à la Mal’hout. Depuis le soleil jusqu’à la terre, il n’y a plus de création du type Kéter. Mais au-dessus du soleil, de la ´Ho´hma, toutes les nouveautés sont du type yesh méayin.

Par exemple, lorsque quelqu´un décide tout d’un coup de faire son allyah, cette idée qui surgit sans préliminaire, sans cause extérieure, c’est le processus de yesh méayin, le phénomène de Kéter : une lumière qui surgit de nulle part, un déclic inexplicable à nos yeux, vient du secret de ce que D a décidé pour les âmes. Ensuite, il y a hishtalshélout, processus de cause à effet : l´intelligence intervient pour faire entrer l´impulsion dans la pratique, dans un processus logique.

De la même façon, toute la yahadout est le Kéter, car il y a une élection : Israël est choisi, et avance sans poser de question. Naassé vénishma.


6 juillet 2018

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+