LA VERITABLE DEFINITION DE LA TECHOUVA- YOM KIPPOUR- 24 Sept 2020

  1. Comment? Qu’est ce que j’apprends?
    Les jeunes israëliens ont des boucles d’oreille et des tatouages? Nan mais je rêve!
    Mon Dieu, mais c’est pire que le veau d’or. C’est une idéologie.
    C’est comme toutes ces filles qui trouvent bon, en France, de se balader avec des jeans lacérés,
    des ongles peints en noirs, un arabe ou un noir à la main, mais surtout pas un blanc.
    Les mêmes qui se caressent le ventre sur internet (et il y en a des MILLIERS) dès qu’elles sont enceintes,
    parce qu’elles vont donner le monde à un petit métis ou à un petit Nabil ou Nourad. C’est une idéologie.
    Les mêmes qui se moquent de leur grand mère qui, à son époque, allait allumer un cierge dans une Eglise pour l’offrir au rabbin Yohannan le Baptiste, ou à la Sainte Vierge Maryam.
    Ben oui, ben oui.
    C’est une idéologie.
    Je porte une boucle d’oreille, comme font les femmes. Je suis un homme de génie.
    Je me mets en peinture le corps. Je suis un génie.
    Le nivellement par le bas.
    Aujourd’hui, tout le monde peut être un génie.
    Comme la plaisanterie :
    « -Ah ma chère Sarah, te souviens tu quand nous étions jeunes, combien nous voulions ressembler à Brigitte Bardot?
    -Oui
    – Ben ne t’inquiète pas ma tendre chérie, je viens de la croiser ce matin dans l’ascenseur. Eh bien ça y est, on lui ressemble ».

    Seulement génie de quoi? De la boucle d’oreille, de la peinture sur le corps, des cheveux teints en jaune, et du jean lacéré.
    Ben oui… Ben oui…
    Moi, tout ça, ça ma fait pleurer. Finalement, RHL il est comme Rachel. Sniffff…
    Il pleure…
    Ben oui… Ben oui…
    Qu’est ce quelle fait Rachel, elle regarde ses enfants, et elle voit ce qu’ils sont devenus. Que ses fils mettent des boucles d’oreilles, que ses filles se mettent en peinture toute leur peau, se mettent des clous dans la langue et dans les sourcils, et se colorent les cheveux en jaune. Ben oui. Ben oui. C’est ça qu’elle voit Rachel.
    Et elle dit ! « Mais c’est pas mes enfants, ça! Ils sont où mes vrais enfants? J’en ai plus… J’en ai plus »…

    C’est pour cela qu’il est écrit : « Au temps de la fin, on entendra de grandes lamentations, c’est Rachel qui pleure, car ses enfants, elle n’en a plus ».

    Ben oui…

    Ben oui…

    Vous gardez ça pour vous; C’est juste un commentaire comme ça. Je veux pas qu’on dise que je suis vieux, ringard, et dépassé.

Laisser un message

© 2020 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel