La Libération de Guilad Shalit – Tout Israël UNI – Dévoilement de l’Essence ! – Et l’Impossible devient Possible ! – Les Révélations avant la Délivrance Finale ! 23 Octobre 2011

MP4 MP3 92 minutes et 1 seconde d’intense émotion pour ce splendide cours !
Écoutez le jusqu’à la fin et surtout retenez votre souffle !
92,1 minutes dont la valeur (9+2+1 forment 12 comme la fameuse valeur numérique de Gog, 12 comme la valeur numérique des premières lettres de Yossef et Béniamine, Youde et Bète, il y a encore beaucoup à dire). Mais quel est le rapport entre Guilad, Yossef et Béniamine ?
Des révélations incroyables dans ce cours d’une intensité et d’une émotion rare !
Tout d’abord, nous devons remercier le Maitre du monde pour ce miracle qu’est la libération de Guilad Shalit et nous nous devons de graver nos louanges pour l’éternité !
Quelques dizaines d’années avant la libération de Guilad, le rabbi a rapporté durant cette période une histoire du baal chem tov: Il s’agit d’un paysan qui a débarqué en plein cours du grand baal chem tov pour être dépanné. Un des élèves lui répond alors que c’est impossible et le paysan va rétorquer : non, vous pouvez mais ne voulez pas !!! Et le baal chem tov de se lancer dans un cours sur le vouloir et le pouvoir à travers des sujets très profonds touchant aux Sfirot!
Le rabbi dira que chaque chose qu’un juif entend est un envoyé, un signe d’en haut pour lui apprendre quelque chose ! Si un simple paysan peut utiliser des mots qui vont nous servir dans notre vie, imaginons combien aucune situation n’est anodine et combien la nature est remplie de messages !
Un événement qui touche TOUT Israël durant des années est chargé de messages et nous devons fouiller TOUTES les pistes pour en apprendre le Pourquoi !
Parachat Pinhas, un de nos anciens cours : nous avions déduit du verset à propos des filles de Tsélofad qu’il y avait un lien entre Guilad et Yossef (en lisant son ascendance, on pouvait traduire : qui vit à l’ombre de la peur, on veut le racheter, il ne faut pas l’oublier, il vit dans des souterrains,…voir ce cours) !
Tout celui qui comprend ce qu’est l’idéologie et la mentalité du Hamas (leur but est de nous briser, de nous casser le moral) SAIT que Guilad Shalit n’est pas revenu car nous avons offert un bon prix ! Nous sommes dans le miracle total et plus encore car nous sommes face au peuple qui vénère la mort et la vie est à leurs yeux, à des années lumières de la valeur que nous donnons à la vie !
Pour eux, 1027 terroristes ne représentent absolument rien et D. sait ce que ces hommes doivent à présent regretter la douceur des prisons Israéliennes !
La négociation est du ressort du Nifla !
Les catastrophes annoncées par les prophètes peuvent s’annuler si le peuple juif fait Téchouva !
Même le Hamas n’a surement pas compris pourquoi ils ont laissés sortir Guilad !
Les maitres de la Hassidout explique que le Ness (miracle) intervient durant l’histoire alors que le Pélé (Nifla) (miracle) est du type délivrance finale, c’est quand la nature fait le contraire de ce qu’elle fait habituellement !
Le Pélé utilise les voies de la nature pour se dévoiler comme dans le cas de la libération de Guilad Shalit !
Le Hamas reste dans une logique habituelle mais va détruire en quelques secondes son idéologie : on ne négocie pas avec ‘l’état sioniste’ !
Quand D. veut que tout Israël ait accès à l’information, il fait en sorte que tout Israël le sache !
Dans la Haftara du retour de Guilad, le 3ème verset rapporté même pas notre premier ministre (quel merveille de voir un dirigeant d’Israël réaliser que toute l’histoire d’Israël est guidée par D ! ce n’est pas une première car Bégin avait commencé avant lui, normal il s’appelle Bégin) dit : il faut lui apprendre à se réhabituer à rouvrir les yeux, je sortirais le prisonnier qui était dans l’obscurité (nous parlons d’un aveuglement du au manque de lumière du soleil comme Guilad qui était dans un trou durant 5 ans) Mais le second verset dit : c’est moi D. qui suis parti te chercher avec justice !!!!!! Magnifique, le verset continue en disant : c’est moi qui ait tenu ta main (comment un jeune enfant a-t-il pu tenir dans cet enfer sinon grâce à la providence Divine) et c’est devenu lumineux pour tous les peuples ! Sans commentaires !
La Torah nous prévient, elle nous enjoint de NE SURTOUT PAS faire rentrer cet événement dans un simple fait divers inexploité !!!
Parmi les 30 psaumes lus le jour de son retour, selon le découpage de la semaine, nous lisons ‘Elokim, comment tu nous as abandonné (David s’étonne sur la défaite de son armée, ou as-t-on vu Tsahal se faire kidnapper un soldat sans qu’on le retrouve, très très RARE),…c’est comme un tremblement de terre et l’ennemi est sorti (un souterrain sous le camp militaire d’où l‘ennemi est sorti, Inouï !!!!!!!!! ‘Pétasanta’ (la terre ouvre sa bouche), reconstruis nos brisures car nous sommes sur le point de nous écrouler, tu as montré à ton peuple un langage dur,…tu as montré à ceux qui te craignent à quel point ils étaient grands (la famille Shalit),….combien le compte de Souccot a été profond pour que Guilad me revienne…Voila ce que Israël est en train de lire au moment ou notre frère revient, on fait allusion ici à un compte difficile (1027 chiens (même si les chiens sont bien mieux) contre notre enfant).
Une référence dans la Torah et une référence dans les Téhilim, les 2 forces d’Israël Étude et Prière, ont agi en haut pour ce retour !
Il y a 8 mois, notre cours faisait remonter le lien de Guilad et de Yossef !
Yossef est le seul des 7 grands justes (invités de Souccot) qui est emprisonné et libéré à partir…de l’Egypte ! Alors qu’ils sont en train de couper les liens avec nous, ils font même tout pour cela, pas de retour de Guilad sans…eux ! Magnifique Pélé !
Le jour ou il revient est le jour qui est consacré à Yossef durant Souccot(6ème jour) !
Durant cette période, nous lisons la paracha ‘Vézot Habérakha’ divisée en 7 montées et le 3ème jour, il est écrit ‘Et Yossef dit’ Magnifique, Ein Sof, que de liens avec Yossef !
Quand Yossef retrouve sa famille, le premier qu’il rencontre est son père, comme …Guilad !
Le père de Guilad ne pleure pas, il l’enlace et il continue comme lors des retrouvailles entre Yaacov(il fait alors Chéma Israël, il contrôle son émotion devant l’armée d’Egypte) et Yossef !
Guilad était la famille la plus importante de Yossef, mieux dans la Torah, Yossef est appelé du nom de Shalit (celui qui domine alors qu’il était tout en bas dans le trou, Yossef est le Yéssod, c’est l’huile) !
Selon un certain compte, selon une tradition reconnue par les nations, la destruction du Temple a eu lieu en l’an 70 à cause de la haine gratuite, Yossef a été vendu à cause de la haine gratuite. De l’an 70 à nos jours, il y a 1941 années…Guilad est resté captif 1941 jours ! Waou !!!! Encore un hasard de l’histoire !
Le Zohar dit que la destruction du temple a pour source la vente de Yossef !
Le premier jour entier de sa captivité tombe le jour de la Hilloula de….Yossef ! Il commence et termine sa captivité sous le signe de Yossef ! En réalité, sur chaque révélation, il faudrait observer au moins une minute de silence mais il y en a trop et nous devons avancer !
Pour que soit sauvé ‘Yédidékha’ est écrit dans le psaume 60 et ‘Yédidekha’ est aussi appelé…Béniamine frère de Yossef !
Mais quel rapport entre Yossef et cet enfant ?
Nos maitres disent sur le verset de Chémot : ‘Et voici les noms des enfants d’Israël descendues en Egypte’ que les dernières lettres forment Téhilim !
Nos maitres déduisent qu’il faut lire des Téhilim quand nous sommes dans la détresse !
Les Téhilim sont le lien qui lie toutes les âmes d’Israël !
Durant 5 ans, combien ont lu des Téhilim à travers le monde ! D’où l’importance capitale de lire des Téhilim !!!
1027 : valeur numérique de ‘Kol Israël Arévim Zé LaZé’ (toutes les âmes juives sont liées les uns aux autres) (967) ajoutée au numéro du psaume 60 qui le cite, nous trouvons le compte de 1027, comme le nombre de prisonniers ! Phénoménal !
La soucca met fin à toutes les différences, elle est la même pour tout le monde !
Souccot, c’est l’unité d’Israël qui se révèle durant cette fête comme les 4 sortes de la fête de Souccot qui unit tous les juifs au niveau de l’essence d’Israël !!!!!!!
Yossef symbolise l’essence, quoi que tu fasses, il se tient et se maintient comme l’huile, il représente le Yéssod, il est le premier juif en exil !
Et la famille Shalit, quelle noblesse malgré les déceptions !
Quelle maitrise de soi, quelle leçon de courage et d’espoir !
Jamais depuis rabbi Nahman de Breslev, un homme et une femme (Noam et sa femme Aviva) n’auront incarné à ce point : ne te désespères pas ! Et ils n’étaient pas religieux !
Une maitrise incroyable de leur être du début à la fin !
Nous avons un dévoilement de ce qu’est l’essence de l’âme juive car dans chaque juif, quel qu’il soit, se cache une essence comme celle de Moshé Rabénou, qui peut se dévoiler lors d’une grande épreuve !
Cette épreuve a dévoilé son essence et à ce niveau, il est plus grand que Moshé ou Aaron ! Ils ont même habité une Soucca, une tente durant de nombreuses années !
Veille de Hochana Raba, Guilad sort car en ce jour, on sort la Arava en mettant les 3 autres sortes de coté, la Arava représente le juif simple ! D. a choisi une des familles qui représentent le juif Israélien assimilé pour dévoiler une grandeur qu’on voit peu même chez nos plus grands justes !
Arava comme Arévim Zé la Zé…pas de fin !
C’est le dévoilement de l’Essence !
Les dévoilements les plus décisifs de notre peuple passent par des juifs qui sont à l’inverse de ce que nous aurions imaginé ! Comme avec Hertzl !
La Providence s’amuse à nous montrer que les choses les plus gigantesques ne passent pas des symboles de la Torah d’ Israël !
Un homme extérieur à la Torah montre aux hommes de Torah ce qu’est l’Essence d’Israël !
Nous devons faire véritablement Téchouva !!!!!!!!!
Apprendre à ne jamais se désespérer !
La force de la solidarité !
L´Essence du juif est si grande que jamais nous ne pouvons, jamais nous ne pourrons juger un juif ! Un simple petit juif en apparence nous a montré ce qu’est le dévoilement d’Essence juif dans toute sa puissance !
‘Sur Edom, je jette ma chaussure et je prendrais sur moi les cris de joies des philistins’, un des versets du psaume 60 !
Rira bien qui rira le dernier !
La première chose que Guilad a dite est : j’espère que la paix s’installera enfin.
La première chose que les prisonniers ont dite : nous allons…recommencer !
La vie face à la mort !
Refermons la parenthèse !
Bilam voulait maudire et il a fait des bénédictions !
Edom, c’est l’Onu, le fameux 20 septembre et tout s’est dégonflé !
Le juste est appelé Nahal, chaussure car il permet à la présence Divine d’avancer dans ce monde ! Et Yossef fut vendu pour une paire de …chaussure !
La fameuse discussion entre Yossef et Yéhouda !
Béniamine Nétaniahou, notre cher Premier ministre rappelle à l’Onu qu’il est comme une lumière face au monde de l’obscurité (c’est le rabbi qui lui avait révélé en 1984, il n’hésite pas à tenir face aux nations un discours anti politique, anti diplomatique, pire, il parle d’un rabbi évoquant d’une certaine manière D., il dit qu’il doit être la lumière face à l’obscurité qu’ils sont et(encore un Pélé) aucun ne sort !), il jette alors sa chaussure à Edom !
Le jour ou un premier ministre a eu le courage de dire devant toutes les nations qu’il se sent inspiré par un rabbi du peuple juif, le jour ou il jette sa chaussure aux nations, Guilad serait libéré ! Voila un des messages probables et magnifique du verset!


10 juillet 2018