La Médisance est Pire que le Meurtre – Intériorité ou Extériorité – Connaissance de Soi et du Monde – 16 Novembre 2011

Posté il y a 9 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Le Challenge doit aller en grandissant. Plus on pratique la Torah dans un parcours sain et les choses deviennent plus faciles dans le monde de l’extériorité.
Alors que dans le monde de l’intériorité, tout est beaucoup plus compliqué.
Au moment de la délivrance, D. va montrer le mal comme un cheveu aux Réchaim et comme une montagne comme pour les Tsadikim. Et tous vont pleurer !
Il s’agit bien sur d’une parabole.
Le juste vit dans l’intériorité de la Torah qui est une véritable montagne alors que l’homme banal qui vit dans l’extériorité ne voit pas même pas le cheveu qui est devant lui. Attention, à ceux qui ne veulent pas progresser, le rav recommande de ne pas écouter ce cours car il va dévoiler de telles vérités qu’il sera difficile ensuite de continuer de stagner. Le baal Hatanya déclare que l’homme ordinaire et ignorant vit plus tranquillement. Alors, quoi faire ? Faut il rester à l’écart de la vérité sous prétexte qu’elle nous engage ? Plus un homme augmente, plus il s’affine et plus le jugement est précis. Sans l’étude et la pratique de l’intériorité, comment évoluer ?
Notre échelle morale évolue dans l’extériorité alors que nos maîtres évoluent dans l’intériorité et c’est pour cela que nous avons souvent du mal à interpréter leurs recommandations. La médisance est la mise à mort de l’âme car en parlant, nous nions à la personne le droit au retour, le droit de réparer. L’étiquette enferme et salit l’âme Divine qu’il porte en lui. Il y a les fautes du monde de l’extériorité et les fautes du monde de l’intériorité. Il faut choisir son monde.
Elicha ben Abouya, un très grand maître, va tout quitter. Un jour, il va réaliser que D. passe par des intermédiaires pour juger le monde. Il s’est dit alors que les idolâtres (nous parlons des premiers idolâtres qui servaient les forces représentant D.) avaient raison. Avraham va bien sur créer un peuple qui va échapper à cette logique.
Elicha ben Abouya dit Aher, va se dire : Finalement, chez nous aussi, il y a des intermédiaires et tous les peuples sont au même niveau et nous n’avons pas accès au Roi du monde. Et il va tout abandonner. Son erreur a été de ne pas comprendre qu’il y a un ange préposé à ceux qui ne veulent pas vivre comme il faudrait et ils sont donc soumis aux intermédiaires. Seuls ceux qui se comportent comme des princes sont en contact direct avec le Roi. Et ça, il ne l’a pas compris. Le jugement de l’ange est donc infiniment moins fort. Tant que nous considérons nos fautes comme pas si graves, nous sommes insignifiant. Mais attention de ne pas tomber dans la tristesse. Au contraire, il faut rebondir. Prendre au sérieux la moindre de nos erreurs montre que nous appartenons au monde de l’intériorité.


9 juillet 2018

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+