Le 9 Av…Joie ou Deuil ? – 8 Aout 2011

0 vues

MP4 MP3 A partir du mois d’Av, on diminue la joie, nous disent nos maitres. Et encore d’autres enseignements plutôt tristes de nos sages. Ça commence bien!
Mais non, rassurez vous…nous sommes juifs, de vrais juifs, de bons juifs et tout n´est pas si noir que cela, nous allons apprendre à nuancer un peu!
Nos maitres du Talmud nous montrent qu’il est impossible de croire une idée de manière absolue car dans ce monde, il y a des fragments de vérité dévoilée.
Par ailleurs, le prophète nous dit que lors de la destruction du temple, D. s’est mis ‘à pleurer’.
‘Oz Véadar Bimkomo’, la ou se tient D., il n’y a que forces et joies nous ramènent nos maitres. Alors, D. ´pleure´ ou est ´en joie´?
Nos maitres nous disent que ‘La, c’est au niveau de son extériorité, et la, c’est au niveau de son intériorité’ !
Il y a une dimension secrète de D. auquel seul lui a accès et une autre ‘dévoilée’ car dans toutes choses, il y a 2 dimensions. Même les anges sont prisonniers de ce type d’événements et pleurèrent devant la destruction du Temple…D. est donc ‘obligé de participer à la peine’ mais en réalité, D. n’est que joie en profondeur.
Incroyable, voire révoltant ! Même dans les moments les plus catastrophiques de notre histoire, il y a un niveau du Divin qui est‘Oz Véadar Bimkomo’ !
Alors, pourquoi nous demande-t-on de diminuer la Joie ? Le monde a été créé sur le principe de la dualité, intériorité et extériorité.
L’histoire est l’enveloppe de cette essence. Tout ce qui fait de moi un homme vient des forces de l’âme, donc l’homme c’est une âme. Mais pour que se dévoile les forces de l’âme, il faut l’être avec le corps (courage, conscience, fidélité,…).
Même dans l’histoire, il y a une âme, un pourquoi, un commencement et un but et le corps, c’est l’histoire humaine. Si l’homme se comporte bien, le corps dévoile l’âme et l’inverse est vrai aussi !
Acher Yatsar : la prière que l’on fait au sorti des toilettes se termine par ‘Oumaphli laassot’ (la création de D. est Pélé, incompréhensible, comment une âme peut elle tenir avec autant de trous, la est le Pélé disent nos maitres ? Comment une âme peut elle tenir dans un corps ? En réalité, le corps, au niveau du concept est comme de l’eau dans un vase rempli de trous. Comment croire encore en D. après toute notre histoire ??????? C’est ca le ‘Pélé’ car il y a tant de raisons de ne plus y croire…et pourtant, ca marche !).
L’exil c’est quand les événements vont arriver à nous faire oublier puis nier le contenu.
Au moment ou le Temple a été détruit (ou la Shoa plus proche de nous), nul ne peut comprendre et même les anges pleurent.
Mais à ce moment la, le contenant n’a lié le contenu qu’à NOS YEUX !
Ainsi, les grands maitres de la hassidout déplacent la virgule dans : ‘Au moment ou rentre Av, Diminues la Joie’ et ca devient ‘Au moment ou rentre dans Av on diminue mais Dans la Joie’ (Méamétime bésimha) !
Les 2 sont vrais et tout dépend ou tu te trouves : au niveau de l’extériorité, tu diminues la joie mais si tes yeux voient ce que l’œil ne voient pas, si tu es au niveau de l’intériorité, tu verras que ces diminutions ne sont la que pour arriver à la…joie !
Notre tradition rapporte que le Machiah est descendu sur terre pour la 1ère fois quand titus a commencé à mettre le feu au 2ème Temple.
La vie est une saga avec un bon début, un happy end mais c’est avant tout un film rempli de rebondissements, de drames, d’illusions, de déceptions et de joies éphémères.
Cependant, les âmes des grands viennent pour les autres et non pour se réparer.
Ces âmes Klalit viennent pour illuminer le monde.
2000 ans de l’exil le plus dur de l’histoire, le Machiah descend sur terre, la lumière cachée dans l’obscurité. Le travail de la délivrance se fait par petite étape et le Machiah travaille dans l’ombre dans chaque génération.
Byate Hamachiah signifie que le Machiah revient à un endroit ou il a déjà été !
Au moment ou le soleil commence à baisser, juste après le Midi astral, nous rentrons dans minha, au moment ou la lumière commence à se voiler, une autre lumière apparaît, c’est le Machiah qui nait à minha !
Parfois, la première étape de la construction est une destruction et c’est comme ca que rabbi Akiva, être d’exception, voyait le projet de la construction, de l’apparition de la lumière, le projet de la vie alors que l’homme en exil intérieur est détruit!
Et nous devons nous préparer tous les jours à ce dévoilement en cherchant le sens profond des choses !


10 juillet 2018