Le Secret du Nom Divin – Dévoilement Inédit – Spécial Hanouca 5771 – 7 Décembre 2010

Posté il y a 9 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

Ceux qui s´étaient construit mentalement le film de la fête de Hannouca dans un décor de lumières avec le Papa qui allume la flamme de la Hannoukia entouré de sa chère et tendre épouse et de ses joyeux bambins, vont être déçus. Évidemment que cette image est vraie et belle et que cette fête est lumineuse mais il ne faut pas rester au niveau de la symbolique uniquement. Nos fêtes ne nous ont pas été ordonnés pour commémorer un événement aussi fort et miraculeux soit ils. Sommes nous des anciens combattants ou des nostalgiques d’un glorieux passé qui n’est plus ? En réalité, nos fêtes sont autant de rendez vous entre D. et l’homme et entre l’homme et lui-même pour capter des forces cachés dans la Création. Et le rav l’a prouvé tout au long de cette semaine en dévoilant tous les diamants cachés dans Hannouca. Mais alors que certains auraient pu penser que le rav Dynovisz qui s’est donné et a tant donné, avait épuisé son capital révélation, il nous sort de son chapeau 4 lettres (mais pas n’importe lesquels) qu’il va faire jouer devant nous pour aboutir à Hannouca et de manière un peu plus caché à l’actualité du moment.
Écoutez bien ce cours passionnant et vous n’allumerez plus la flamme de la même manière et surtout raviverez la flamme qui est en vous.
Nous allons parler du nom ineffable de D..
Quand tout va bien, nous sommes content et quant tout va mal, nous sommes triste. Les états d’âme prouvent que nous ne sommes pas encore conscient de la Grandeur de D. et que notre connexion est défaillante.
Le rabbi et ses prédécesseurs prononcent Avayé et non Hachem.
Connaissant les maîtres de la Hassidout, il faut aller chercher les raisons plus en profondeur.
Toutes les Mitsvot ont pour but de nous connecter au nom de D. mais il n’y a pas une Mitsva qui nous connecte autant au nom de D. que celle de Hannouca.
Dans la symbolique de l’allumage, nous retrouvons l’ensemble du nom Divin. L’homme amène 4 choses (comme les 4 lettres du nom Divin), la fiole (Dernier Hé), la mèche (Vav), l’huile (Youd) et l’allumage (Hé). Et D. amène l’air (la 4ème lettre est divisé en 2, c’est la pointe du Youd, c’est la plus petite partie et pourtant toutes les lettres s’écrivent avec cette pointe de Youd) que l’on respire qui permet la combustion entre l’oxygène et le gaz.
Il y a une association entre D. et l’homme. Au Niveau Quantitatif, je fais plus que lui et qualitativement, il fait plus que moi. Il y a de la place pour les 2.Et nous devons bien évidemment apprendre de D.!
L’huile correspond au Youd car elle est la source et la flamme est le Hé car elle est moins élevée, elle est le réceptacle qui propage la lumière. Nous comprenons mieux l’ordre. Mais pourquoi l’huile qui est la source (le Maor) est en dessous de la lumière (Ohr) ? Pourquoi D. n’a pas mis dans ce monde l’huile au dessus de la flamme ? Pourquoi les lettres du Nom Divin dans l’ordre sont interdites à la prononciation alors que nous pouvons les prononcer dans le désordre?
La délivrance finale va dévoiler que Avayé est plus haut que le nom Divin que nous n’avons pas le droit de prononcer.
Tout le monde pense que l’âme, un juste ou une synagogue sont des notions plus hautes que le corps, l’homme standard ou un bureau ! La spiritualité est forcément plus élevée que la matérialité. Mais qui est l’Essence de qui ?
‘Lekh Rède Ki Chihète Amékha’, descend car ton peuple s’est corrompu, dit le Maître du monde à Moshé notre maître !
Pourquoi est il écrit VA Descendre ? Ça ne veut rien dire. Il suffisait de lui dire Descends !
Le verset explique que D. demande à Moshé de descendre de SON niveau. C’est le secret de l’humilité infinie de Moshé ! Moshé, aussi grand soit il, n’est que la flamme de l’huile.
Sans peuple, il n’est plus rien !!!!!!
Pourquoi les grecs ont souillé l’huile ? Nos maîtres rapportent que même si un ustensile est impur, le culte et sa priorité repoussent l’impureté. Et nous étions donc en droit d’allumer avec de l’huile impure. Les grecs étaient si subtils.
L’intention des grecs était de montrer qu’il y a un lien entre Moshé (la flamme) et le peuple (l’huile). Majestueux. Ce qui semble être en bas est la source spirituelle de ce qui brille en haut.
Les grecs disent : faites ce que je dis mais pas ce que je fais. Socrate surpris par ses élèves dans une position pas très élégante leur répondra : un triangle ne fait pas de géométrie. Voila la philosophie grecque et par extension la pensée occidentale !
Rambam, quand il a écrit le guide des égarés, est allé jusqu’à dire que la compréhension des grecs est l’avant porte de la prophétie. Et tous ont été choqués ! Ce qu’il a voulu dire est que la vérité des grecs est dangereuse car elle est forte mais elle est véhiculée par une bouche impure.
Il semblerait que finalement, il reste quelque chose d’essentiel dans le peuple Juif qui n’est jamais Sali. Israël est indestructible !
Au contact avec ce monde, l’âme habillée dans le corps va briller comme elle n’aurait jamais pu briller en haut. D. a CACHÉ dans ce monde des puissances inimaginables.
Il n’y pas de flamme sans huile ! Il n’y a pas de coupure possible entre le bureau et la synagogue. La construction spirituelle se fait sur son lieu de travail.
Zakhor Et Yom Hachabbat ! Ce verset parle de la semaine qui doit préparer le Chabbat. En vivant comme un Juif durant la semaine, on arrive comme un Roi le Chabbat.
Le plus grand accomplissement du Chabbat est en semaine.
La Mèche, dans sa partie basse est connecté à l’huile et dans sa partie haute à la flamme.
La mèche représente les Midot, le comportement moral de l’homme dans la vie d’un juif. Ce sont les Midot qui font la connexion. L’homme a besoin des Midot sur le lieu de travail mais aussi à la synagogue.
Quelles sont les qualités de l’homme dans le monde de la sainteté ? L’huile ne trouve son expression qu’avec la lumière. Et la lumière sert à éclairer les autres. C’est l’expansion vers l’extérieur. Au niveau spirituel, tout doit être partagé avec les autres ! La mèche, même si elle est grossière véhicule la lumière. N’attends pas d’être un juste pour briller !
Tout le monde doit transmettre sinon, l´homme manque de bonnes qualités morales. Tu ne dois garder pour toi mais transmettre aux autres.
La fiole est le contexte dans lequel on se trouve. Tout commence quand on se persuade que ma fiole, ma situation, mon décor est le meilleur Pour MOI !
Tant qu’un homme pleure sur son mur de souffrance, il vit en souffrance.
Et voila comment nous retrouvons, grâce aux maîtres de la Hassidout, le Chem Avayé !
Ce qui semble en dessous est la source de tout !


9 juillet 2018