Les Acteurs de Notre Exil sont ceux qui ne Viennent pas sur Notre Terre ! – Rabbi Meir – 18 Mai 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 L’enseignement clef de ce jour est que Pessah Chéni est un modèle unique de rattrapage de vie et ce, même si l’homme est allé très loin !
Rien n’est perdu, tout peut être réparé !
Mais ce jour est également la hilloula du grand Rabbi Méir Baal Hanes.
En 33 jours, 24000 élèves de Rabbi Akiva sont emportés par une épidémie. Il ne lui reste que 5 élèves dont Rabbi Meir et Rabbi Chimone Bar Yokhai.
La hilloula de Rabbi Meir est le premier jour de la 5ème semaine du omer et celle de Rabbi Chimone tombe le 5ème jour de la 5ème semaine du omer, correspondant à la Sfira Hod ! Ces 2 maîtres possèdent donc un lien très fort !
A Lag Baomer (33ème jour), l’épidémie a cessé mais ce jour est aussi le jour anniversaire de Rabbi Chimone Bar Yokhai ! Toute la lumière du travail du juste se rassemble et se répand dans le monde le jour de sa hilloula. Mais le corps empêche notre conscience de percevoir les expériences de l’âme ! Toutes les réalisations d’un juste en un seul jour, essayons d’imaginer un peu la puissance atomique!
Une commémoration est une connexion par la mémoire (dimension linéaire) alors qu’une réalité spirituelle continue d’exister en dehors du temps (dimension circulaire) ! C’est magnifique ! Le jour anniversaire est un jour extraordinaire et notre âme se connecte aujourd’hui la lumière de Rabbi Méir et à lag Baomer, nous nous rattachons à la lumière de Rabbi Chimone et durant cette semaine à la lumière de leur maitre, Rabbi Akiva. Une semaine Atomique !
Afin approfondir encore le cours, rav Dynovisz pose une question : Sur quelle notion fondamentale chacun de ses grands maitres a fondé ses réalisations ?
Rabbi Akiva a passé sa vie à dévoiler l’Unité du nom de D. et c’est à l’apogée de sa vie, au moment de son supplice, que Rabbi Akiva récita le Chéma Israël avec le même attachement à D. ! Ses élèves lui diront : Ad Kane(rien que sur ces 2 mots, il y a évidemment nombre de secrets) ? A ce point, tu ne ressens pas la douleur ? Il répondra : TOUTE MA VIE je me suis préparé à vivre ‘Chéma Israël…’ et tu proclameras l’Unité de D. au moment de l’obscurité (apparente) totale (tout est Un) !
Vivre dans le temps c’est être soumis à des millions de changements et l’homme doit arriver à un niveau ou il perçoit que Tout est Un. Entre la dimension spirituelle et la dimension matérielle, ma vie balance et si nous arrivions à vivre avec un équilibre parfait ces 2 exigences, nous pourrions traverser les changements et aléas de la vie sans les subir,…plus encore, en les contrôlant.
Si on pouvait mettre les Téfilines le matin avec la même joie que si on nous annonçait un énorme gain, on serait au niveau du Ehad. Et l’inverse est vrai aussi. Héritage de Ari Zal !
Il est arrivé à ce niveau d’être toujours heureux dans l’accomplissement des mitsvot et il vivait cet enseignement ! Un secret simple qui lui a ouvert toutes les portes secrètes de la sagesse, il a ressenti la même joie au niveau de l’âme qu’au niveau du corps !
Rabbi Méir va représenter la dimension du corps et Rabbi Chimone va représenter la dimension de l’âme et tout fonctionne suivant cette dualité, à l’image de la Torah (qui a une âme (secrets de la Torah, Sod, Zohar, Kabbala, Hassidout) et un corps (loi, pratique, comportement du juif dans le monde, partie dévoilée)).
La Torah est aussi une perception et une conscience très profonde des secrets de l’existence !
‘Stam Michna, Rabbi Meir’ et la Michna est le corps de la Torah.
La transmission orale demande de grands maitres et grands élèves et une quiétude car comment emmagasiner l’infini dans le tourment.
Quelques décennies avant la destruction du temple, les maitres ont décidé d’écrire l’infini. Mais comment faire pour définir l’infini ? Chaque verset est un E=MC2 puissance mille trilliards de billiards de milliards de ….
Rabbi Meir était scribe, il a consacré toute sa vie à trouver la formule écrite qui serait le réceptacle de la sagesse infinie de la Torah et est né la Michna suivant la méthode de rabbi Meir. Et sa lumière est présente aujourd’hui. Qui pourrait ne pas ressentir cela ?
Rabbi Meir a amené à Israël le corps de la Torah et Rabbi Chimone Bar Yokhai l’âme.
Rabbi Akiva a trouvé la source de l’Unité et l’a transmise à ses élèves qui ont consacré leurs vie à construire l’âme et le corps de l’UN !
Leur travail a été un travail de la Torah (5ème semaine du omer comme les 5 livres de la Torah) ! Quelle semaine !
Ces 3 personnages sont liés au niveau de leur structure nichmatique. Le père de Rabbi Akiva était converti (yossef descendant de Sisra qui a tant fait souffrir Israël), Rabbi Méir a vu son grand père se convertir (d’autres disent que Néron s’est converti et est devenu rabbi Méir, D’autres disent que c’était le frère de Néron, d’autres disent que Néron était son grand père).
Quand à Rabbi Chimone Bar Yokhai, son âme vient d’ailleurs !
Quand Moshé a recu la Torah, Moshé a récupéré un prisonnier, un ´CHVI´. Le Ari Hakadoch nous révèle que CHVI sont les mêmes lettres que Rabbi Chimone Bar Yokhai dont l’âme avait été capturé par le forces contraires d’en haut !
Moshé savait que la Torah ne pouvait être reçu et vécu qu’avec les secrets de la Torah et Moshé est allé libérer le prisonnier. Un vrai converti est une âme juive qui a été éloigné de sa source et a été capturé par une Klipa et la conversion est la libération de cette âme !
CHéMA (Chimone, Meir, Akiva) Israël….magnifique…Israël représente ceux qui ne se sont jamais éloigné et le CHéMA représente ceux qui ont le statut de Rabbi Akiva. Israël a besoin du CHéMA pour savoir que D. est un.
´Vayichmah Yitro´, Yitro, le premier converti de l’histoire, un prêtre qui se convertit…nous retrouvons la même notion de Chéma ! Tu veux recevoir la Torah, Israël ? Passes par ces âmes pour atteindre le principe d’Unité !
Car quelque soit les éloignements, rien n’échappe à D. car il contrôle tout et est au dessus de tout, tout est inclus en lui, rien ne lui échappe !
Ces 3 maitres vivent le début de ce terrible exil dont nous commençons à voir la fin ! Dans les autres exils, nous étions tous ensemble dans la domination des nations. Et cet exil est le seul ou Israël a été éparpillé aux 4 coins de la terre. A titre d’exemple, l’exil de Babel n’a duré ‘que’ 70 ans car l’unité d’Israël amène des forces inimaginables (nous venions de vivre mille ans ensemble) et ainsi de suite !
De la, nous comprenons la responsabilité des juifs encore à l’extérieur de notre terre car la désunion empêche notre délivrance ! Que les Rabbins viennent avec leur communauté et politiquement, moralement et spirituellement, nous nous reconstruirons ! Les acteurs de notre exil sont ceux qui ne viennent pas sur notre terre ! Et les romains avaient compris cela ! Pour l’instant, tout le monde peut revenir, alors….il nous manque vos forces pour recréer cette unité.
Les 3 maitres avaient compris que l’exil d’Edom ne tiendrait que sur la dispersion et ils ont enseigné l’Unité ! La 5ème semaine, c’est Aaron, c’est le cohen Gadol, c’est le Temple, le lieu ou se réunissent le Ciel et la Terre !
Nous comprenons de cette semaine combien le principe de l’unité est important ! Et nous avons l’obligation de dire ce qui doit être dit ! Les nations sentent qu’Israël revient sur sa terre et ils essaient par tous les moyens de stopper ce retour, d’où les préparatifs actuels de guerre !


10 juillet 2018

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+