Notre Passé est notre Lumière – Maamar \ »En ce Jour…\ »- 20 Décembre 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Une fois de plus, le cours est un message d’espoir pour tous !
La Torah présente constamment les plus grands personnages d’Israël avec des imperfections. Nos modèles ont tous commis une faute à un moment de leur vie !
Nous sommes à l’extrême opposés des autres religions qui ont offert la sainteté, la perfection à leurs guides spirituels!
Que dire alors du peuple choisi, du peuple élu, du peuple par qui sont bénis tous les peuples de la terre, nous parlons d’Israël ! Toute la bible est remplie de récits des failles de notre peuple et nous en sommes fier !
La Torah veut nous faire comprendre que l’erreur est inhérente à la Création !
Les autres ont inventé un monde ultra utopique ou l’autre est si parfait qu’il est soit assimilé à D. lui-même soit devenu intouchable !
Dans la mesure ou le point de départ est faux, dans la mesure ou l’objectif est trop haut, il faut trouver un coupable en accusant les autres, les hérétiques et surtout….les juifs !
Leur système serait parfait mais il ne peut pas marcher à cause…des autres !
Et ils se sont ainsi transformés en criminels qui ont dirigés leur incapacité à atteindre cette perfection en haine, en rivières de sang !
Ce principe fonctionne toujours de la même manière et s’adapte également à toutes idéologies !
Mieux vaut un veau d’or que le Djiad ou les croisades !
Et le Kétèr est une bénédiction car la prise de conscience de l’imperfection du monde est le moteur du progrès !
Le vrai dirigeant est faillible malgré sa force et sa grandeur !
Pour passer de l’obscurité à la lumière, il faut le travail du tri nous dit le rabbi ! Et le maitre cite un verset de Kohélète 7 : ‘Il n’y a pas un Tsadik(Ein Tsadik, même le Tsakik a un néant, des choses non résolus dans sa vie) sur terre (Baartets) qui n’ait point fauté car tu ne trouveras jamais un homme sans erreur (qui est passé à coté de ce qu’il devait faire) car dans ce monde (davar véyniane, dans tout sujet), il y a forcément du mal et tout le travail de l’homme est d’extraire le bien du mal !
Quand l’homme se réveille et prend conscience que sa vie est un néant, soit il sombre soit il rebondit !
Si l’homme sait transformer ce Ayin, ce néant, il peut rattraper en quelques moments sa vie entière ! Il y a des raccourcis dans l’existence !
Il est impossible que la vie d’un homme ne soit que mal, il a forcément fait aussi du bien ! Le travail du tri est d’extraire ces étincelles de lumière pour les faire rayonner sur notre vie et sur les autres!
Il ne faut pas sombrer dans le désespoir, il faut chercher le bien en soi et l’exploiter !
Les hommes sont devenus idolâtres, ils ont choisi des images car ils ont choisi de figer l’utopie !
Le Keter est la prise de conscience qu’on évolue sur le modèle même de l’imperfection !
Il faut chercher son obscurité et une fois trouvée, il faut avancer et chercher les points de lumières (Vayéi Erev Vayéi Boker) !
Essayons de nouveau d’analyser la faute d’Adam Harichone !
Rachi explique que l’intention du Nahach était de leur dire qu’eux aussi seront des créateurs de mondes après la ‘consommation du fruit’! Et il leur dira que c’est grâce à cet arbre qu’Elokim a consommé qu’il a pu créer les mondes !
La création est liée à l’existence du mal car tout ce qui n’est plus D. est forcément moins bien !
D., en créant, a été ´forcé´ d’admettre le principe du Ra !
‘Ets Hadaat Tov Vé Ra’ ! Ce monde est par définition cet arbre car la ou il y a du Tov il y a du Ra et la ou il y a du Ra il y a du Tov! Et Rachi explique que D. a du accepter ce principe !
Cette faute était pratiquement impossible à éviter car le Nahach leur a suggéré que l’essence même de la Création est cet arbre. Le principe du Ra a permit de construire le monde ! Adam réalise que le Nahach est lui-même Ra, l’arbre contient du Ra, il ne sait plus ou il en est !
Et le Ari Hakadoch déclare que s’il avait attendu un peu, s’il avait passé un Chabbat, tout aurait été parfait !Il fallait d’abord qu’il se renforce spirituellement, qu’il comprenne que tout vient de D. avant d’aborder la vie !
Adam s’est précipité et il est tombé dans le désespoir !
Même si je dois marcher à l’ombre de la mort, je n’aurais pas peur car tout vient de toi, nous dit David Hamelekh !
Pour extraire l’huile de l’olive, il faut la broyer contrairement au raisin qu’il faut presser !
Du raisin, il reste le contenant alors que de l’olive, il ne reste rien (Kéticha) !
L’homme doit se broyer, s’effacer avant de devenir lumière (Katite laMaor) !
Le jus de raisin est séparé du raisin mais le raisin est la, quand à l’olive, elle se mêle à l’huile !
On transforme la chair solide en liquide !
Nous devons transformer l’obscurité en lumière ! Arriver à transformer ses fautes, ses énergies négatives pour les mettre au service du bien est le plus haut niveau de Téchouva ! C’est toute la différence entre la Téchouva vin (s’arrêter de fauter et même faire le bien, Hozer Téchouva) et la Téchouva huile (transformer ses fautes en lumières, Baal Téchouva) !
Comprendre que notre Passé est notre lumière, il est une huile, une essence à mettre dans notre moteur, quelle puissance !


11 juillet 2018
  1. Enfin, tout prend place nettement dans notre compréhension.
    Ruth HASSAN

  2. Cela fait du bien de savoir que l\’on n\’est pas parfait … Quand je disais chez moi, que même les plus grands hommes chez nous ne sont pas parfaits, on me disait que je n\’avais pas le droit de parler ainsi. Pourtant, ce n\’est que vérité.
    Ce n\’est sûrement pas une raison pour choisir la faute, là est le plus difficile à réaliser, parce que lorsque l\’on est en bas et que l\’on vit avec des incroyants (parfois chez soi, sous son toit) alors c\’est vraiment dur!
    Que vos cours me donnent la force de faire une vraie Téchouva maintenant que je ne suis plus sous ce toit.
    Ruth HASSAN

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+