Retourne son arme contre lui – 7 Mars 2019

  1. Il existe donc une corrélation étroite entre le cuivre ( ne‘hocheth ) et le serpent ( na‘hach)!
    Livre des Rois I
    7,15 Il moula les deux colonnes de CUIVRE…
    7,16 Il fit ensuite deux chapiteaux, coulés en CUIVRE…
    7,27 Il fit dix supports de CUIVRE…
    7,30 Chaque support avait quatre roues de CUIVRE avec des essieux de cuivre…
    7,38 Il fabriqua dix bassins de CUIVRE…
    7,4 5 les cendriers, les pelles, les bassins d’aspersion, – tous ces objets, fabriqués par Hiram pour le roi Salomon, pour la maison du Seigneur, étaient en CUIVRE poli.
    7,47 Salomon renonça à évaluer tant d’objets, à cause de leur quantité prodigieuse; le poids du CUIVRE ne fut pas vérifié.
    Puissions nous saisir que les actes les plus mondains et les plus bas d’un homme sont importants pour Hachem car Il souhaite que nous soyons impliqués dans le monde matériel « vivre la terre »mais notre tâche consiste à les élever jusqu ’aux Cieux!

  2. Beaucoup de choses intéressantes et vraies. Mais moi, j’ai peur. Le rav parle trop. Il faut qu’il se calme. Il va se faire éliminer par le Mossad. Snifff… Fini les belles videos… Resnifffff….

  3. « Le mal, une fois né, doit rendre service » Tiens, Cette formule est de Plotin! Qui a dit que le serpent ne sert qu’à la perte du Monde? ! Quoiqu’il en soit ,ne procure t’il pas la vie à ceux qui aiment la vérité!

  4. « Le mal, une fois né, doit rendre service » Tiens, Cette formule est de Plotin,philosophe gréco-romain! Qui a dit que le serpent ne sert qu’à la perte du Monde? Quoiqu’il en soit ,ne procure t’il pas la vie à ceux qui aiment la vérité!

  5. Selon que vous serez puissant ou misérable;
    les jugements de cour vous rendront blanc ou noir.

    Je tenais à le dire.
    Pour Christine Bruno (qu’elle chance elle a de participer à ce site où se trouvent les deux plus grands théologiens mondiaux ;
    si vous en connaissez d’autres prière de les identifier dans ces temps de famine spirituelle):
    Le na’hach (ou najach) est là pour une seule chose : pourrir le monde.
    C’est d’ailleurs ce que dit le rabbin Yo’hanan bar Zacharia (surnommé Jésus-Christ) dans les Evangiles chrétiens, mais il faut la clé du bon décodage:
    « Et c’est pour cela que les fils du najach se sont manifestés
    à savoir détruire toute la création du bon Dieu. »

    Le seul but du najach, c’est de pourrir le monde. Tout ce qui est pourriture dans ce monde (en pensée, en paroles, par action, et par omission) appartient au najash.
    C’est aussi simple que ça, mes tendres chéris.
    Si vous saviez comme c’est simple à comprendre.

  6. Cher Rav Dynovisz Shavoua tov ainsi qu’à toute votre équipe !

    Voici la réflexion que m’inspire ce cours :
    Vous dites en substance : « La mission d’ Israël est de parvenir à dévoiler qu’ Achem se trouve beaucoup plus ici-bas que partout ailleurs. Le jour où cette lumière va se dévoiler on se rendra compte que ce monde est beaucoup plus spirituel que tous les autres mondes dits spirituels. Cela effondrera et pulvérisera en miettes et en cendres le mal de ce monde qui alors prendra conscience qu’il s’est accroché à un fantasme. Parce que l’humanité réalisera que ce monde n’est que de la spiritualité qui était cachée, le mal disparaîtra alors complètement ». Et vous dites tout cela à propos du Mishkan.
    IL y a, à mon sens, tout un fil conducteur qui, partant du Mishkan nous amène jusqu’à la Jérusalem céleste, en traversant au passage les deux temples détruits et même celui qui doit être reconstruit. Je m’explique : dans l’apocalypse de Jean, où il est question de la Jérusalem céleste, il est écrit chapitre 22 (entre autres) verset 5 : « la nuit n’existera plus et ils n’auront besoin ni de la lumière d’une lampe ni de celle du soleil parce qu’Adonaï brillera sur eux. Et ils règneront en rois pour toujours. De même, il est écrit au verset 3 : « la Sh’khinah de D.ieu est parmi les hommes ». Ce qui signifie que, dans la construction et la représentation du Mishkan existe déjà en substance la Jérusalem céleste ! Voilà pour la Lumière. D’ailleurs, vous ne dites pas autre chose quand vous avancez « que « le tabernacle est un micro de ce qui se passera au moment de la délivrance finale »
    Vous dites en substance que le Samerch Mem représente toutes les forces négatives qui s’incarnent dans ce monde. Dans la construction du Mishkan, vous expliquez que ses socles « neroshet » en hébreu ont la même racine que le mot serpent et vous précisez que c’est comme si Moshé avait utilisé la force du serpent pour construire le Mishkan. Vous mentionnez que ce décodage du symbole sous-entend un combat dont la victoire est obtenue par la meilleure manière de faire tomber le mal par la récupération de toutes ses forces pour les utiliser dans le bien. Or, dans le livre de l’Apocalypse chapitre 21 toujours, verset 6 il est écrit : « Je suis le Aleph et le Tav. Celui qui a soif je lui donnerai gratuitement de l’eau de la fontaine de Vie. Celui qui remporte la victoire recevra ces choses ». Voilà pour le combat à mener pour retourner les forces du mal contre elles-mêmes.
    Autrement dit, dès la mise en place du Mishkan nous sommes conduits inéxorablement vers la délivrance finale !

  7. La bataille semble perdue , car le serpent se pare des attributs du bien et il travail dans l ombre
    Nous pouvons juste identifié une des tètes du dragon. Je ne sais pas en Israël , mais en France toutes les lois » anti famille » sont concoctées dans les Loges M…
    En France actuellement le peuple vie en Maçonnerie aussi surement qu un Français du XVII siècle vivait sous un pouvoir Chrétien , Sauf que le Français du XVII le savait alors qu un Français de 2017 ignore qu il vie dans un société FM

  8. Rav , pourriez vous nous apporter un éclairage au prisme judaïque authentique sur Hiram et de Tubalcain

  9. Réponse à Geyer : Vous avez tout à fait raison. La bataille semble perdue, et d’ailleurs, elle l’est. C’est ce qu’avaient compris beaucoup de grands penseurs comme Jésus-Christ, Blaise Pascal ou moi -même. Le najach ne pouvait QUE gagner, et durant tout le courant de l’histoire, ses victoires ont été ont ne peut plus éclatantes. Les vrais grands de ce monde ont tous perdu. Jésus-Christ, à la fin, il perd. John-FitzGerald Kennedy, il perd, Gandhi, il perd. C’est l’enseignement du monde: tu ne peux pas gagner contre le najach. Le seul qui va gagner contre le najach, c’est celui qui ne l’affrontera pas de face, et surtout pas de près. David prend une fronde, Noë construit une arche, Moïse se tire d’Egypte, les juifs se tirent d’Allemagne. Drôle de jeu où pour gagner, il ne faut pas jouer. Pour gagner contre le najach, le Machia’h a déjà les conditions de sa victoire: « Ne discute pas avec le najach, il est beaucoup trop fort pour toi de par la puissance de séduction de sa bouche ».

  10. Merci Rav Dynovisz de nous apprendre, que chacun de nous devons nous renforcer dans la Emouna, afin de faire descendre la lumière de Dieu sur la terre,

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+