Revelations uniques Le secret de l´election Souccot 20 Septembre 2010

Posté il y a 9 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Nous sommes dans la suite du cours d’hier. Quand les nations sortent de la Soucca, ils la quittent en y donnant un grand coup de pied. Quand les juifs sortent de la Soucca à cause des intempéries, ils sortent tristes et la tête basse.
Mais le rav pose de suite une question : Pourquoi avoir mis à l’épreuve les nations avec la soucca ? Sur nos 613 mitsvot, il est évident que le choix était assez large.Car en réalité, D. a compris que la revendication des nations portait sur le choix des juifs en tant que peuple de D. Mais qu’est ce que les juifs ont de plus que nous après tout? La volonté des nations n’était pas de faire des Mitsvot, c’est pourquoi D. a voulu leur montrer que ne peut être élu que celui qui accepte d’être rejeté. Le prix à payer pour l’élection est l’acceptation du divorce. Seul celui qui accepte que D. puisse le rejeter peut être Élu. Voila la clef, la raison d’être de l’élection.Afin que le peuple juif garde une certaine distance vis-à-vis de son élection, D. est ‘obligé’ de le dédaigner parfois. Ne peut grandir que celui qui est humble ! Avons nous un meilleur exemple que Moshé qui a été jusqu’à refuser la mission que lui confiait le Maitre du monde ! Et pourtant, le verset suivant nous indique que Moshé a failli être tué parce qu’il avait eu un peu du retard dans la circoncision de son fils. Il s’agit du même Moshé qui, dans le verset précédent était supplié par D. d’accepter sa mission et voila que D. est prêt à s’en débarrasser !
Seul celui qui sait que tout peut passer par lui mais qu’il n’est pas indispensable peut être l’élu ! Le Maitre du monde ne donne des grandes missions qu’à ceux qui se disent : Mais pourquoi moi (avec sincérité bien sur)?
La guerre de Gog et Magog est l’union entre Essav et Ichmael aux portes de Jérusalem ! Avraham et Itshak incarne respectivement le pilier de la générosité et de la rigueur. Il faut savoir que la plupart des méchants voit la gentillesse comme une faiblesse et non une noblesse, dit Itshak à son père mais Avraham croit en l’homme et veut lui donner des chances même si il ne le mérite pas. Ichmael est la copie conforme de son père à une nuance près. Mais quelle nuance !!!!
Avraham va pendant 175 ans se battre pour ce auquel il croit et va révéler au monde l’attribut de la bonté Divine. D. va l’obliger à transmettre à quelqu’un qui va renier son travail. Itshak servira D. avec la même force que son père mais va commencer quelque chose de fondamentalement nouveau. Tout ce pourquoi Avraham s’est battu n’est pas une vérité absolue. Avraham accepte de détenir une vérité relative. Ichmael a voulu immortaliser et universaliser et surtout figer la vérité d’Avraham sachant que son père était le pilier du monde. Il est devenu Ichmael quand il a fait de SA Vérité LA Vérité ! Essav est venu éterniser le modèle de la rigueur de son père Itshak. Comme Ichmael, il a fait de SA Vérité LA Vérité. Yaacov a fait une synthèse qui l’a amené sur le chemin du juste milieu. Yaacov n’est pas ´Parvé´, il sait être dur quand il le faut et il sait être tendre quand la situation le justifie ! La religion d’amour vient voiler la méchanceté, la religion de la rigueur est la feuille de vigne qui cache sa tendance.
D. n’exclut jamais, il teste. Quand Avraham va chasser son fils Ichmael sur l’ordre de Sarah, il suffisait qu’Ichmael réagisse positivement et D. aurait demandé à Avraham de le garder. Idem pour Essav, pourquoi n’est il pas allé voir sa mère Rivka pour s’expliquer avec elle ? Il n’y avait pas d’exclusion absolue ! La seule Mitsva qui peut s’arrêter dès qu’elle est difficile à réaliser est la Mitsva de la Soucca car elle est porteuse du message de l’élection. Elle entretient en nous la raison pour laquelle D. nous a choisi. La honte du rejet de D. nous permet de ne pas nous prendre au sérieux. La fête de Souccout est le summum de la rencontre entre D. et les hommes. Le don de la Torah correspond aux fiançailles entre les époux, D. et Israël. Et Souccot est le point culminent du processus. Et voila que le mariage se déroule dans une….cabane. Quelle déception pour la mariée, pourquoi pas un palace super étoilé ? Voila le test ! Les guettos, les cosaques,……l’inquisition, la choa, voila le prix à payer pour l’élection et si on supporte cette histoire chaotique alors, nous méritons l’élection ! Quel Peuple mérite autant d’avoir été choisi !
Yaacov a mis dans sa cabane toutes ses possessions montrant qu’il n’a rien et qu’il n’est rien ! La fête de Souccot est, chaque année, la réaffirmation de l’élection d’Israel et c’est précisément cette période insupportable qui les stigmatise que les nations choisiront pour nous attaquer. Gog et Magog. Mais est ce la meilleure période pour eux ? Souccot met en évidence la puissance de la relation vraie ! Hag Saméah et Rdv si D. veut après les fêtes pour des cours toujours plus passionnant et révélateurs d’une Torah infinie !


9 juillet 2018