Sommes nous Vraiment Vivant ? – Connaissance de Soi et du Monde – 22 Mars 2011

0 vues

MP4 MP3 Toute la vie n’est qu’un entraînement!
La Emouna nous permet de vivre, autrement dit elle est comme une résurrection, nous livre le prophète Ekhezkiel.
La Torah est une force qui donne la vie, elle n’est pas qu’une connaissance.
‘Simha Raba’ est ce qui confère à l’âme sa force. MaCHIaH est celui qui croit fondamentalement que les choses peuvent changer et agit en conséquence. Il est celui qui a une foi et un optimisme inégalable.
Au plus profond de chaque être humain est enfoui une étincelle messianique…oui, c’est possible !
Tout le monde parle de délivrance mais seul le messie amène la délivrance. Tout le monde a besoin d’y croire !
L’outil de la délivrance est le niveau de ‘Simha (Mêmes lettres que Machiah) Haba’ !
L’endeuillé est en état de déconnexion mais il est le canal d’un dévoilement extraordinaire du Divin. D. se sert des ustensiles brisés pour remplir le monde. Le cœur brisé est le plus grand des réceptacles. Celui qui accepte le deuil avec dignité devient un canal de réception exceptionnel. La période de deuil est une période d’enivrement spirituel et quand la personne sort de son état, elle se reconnecte de manière encore plus forte.
Toute épreuve bien vécue suit le processus suivant.
Au moment de l’épreuve, il y a une déconnexion mais ensuite la personne se sent porté par une chose qui vient au dessus de lui. Ces forces quittent alors la personne mais il reste une trace (le Rochem) qui lui permet de remonter encore plus haut.
Toute une vie à apprendre comment passer une épreuve !
La vie après l’épreuve est…de transmettre quelque chose aux autres !
Qui peut, après l’épreuve, vivre dans un débordement de joie ? La prière de résurrection des morts concerne ce débordement de joie que nous demandons tous les jours. Mais alors, sommes nous vivant ?
Nous ne sommes sur terre que pour faire revivre les morts mais pour ce faire, il faut des problèmes pour resurgir.
La pire des choses qui pourrait arriver à un être humain est le tout va bien, le bonheur béant. Quel drame ! Passer autant à coté du seul et unique but de l’existence : se faire revivre et faire revivre les autres ! Il y a du travail !
Voila le test de la Emouna ! Il est dit ‘Le Tsadik VIVRA par sa Foi’, autrement dit, un homme véritable est constamment au milieu de problèmes avec lesquels il va rebondir !
Pour finir, une très jolie loi : Prêter est plus grand que donner !
Car en obligeant à rendre, on oblige l’homme à se dépasser sans atteindre sa dignité !
On l´invite ainsi à la réussite en toute indépendance et le lien se créé !


10 juillet 2018