Un cours INCROYABLE – LE SECRET DE L’UNITE -ZOHAR -10 Nov 2019

  1. Merci Rav Dynovisz. Magnifique, intervention de votre ami.

  2. Un jour que Véronique Affoinez se promenait en ville, elle rencontra un ami théologien, et engagea la discussion sur des banalités, jusqu’au moment où elle se mit à dire: « Je ne sais pas ce qui arrive chez nous, mais tout va de mal en pis, nous sommes bien malheureux, j’ai l’impression que le toit même va s’effondrer sur nous ». Le théologien lui répliqua aussitôt: « Celui qui laisse entrer du lierre dans sa maison s’expose à bien des malheurs ». Etonnée, elle vérifia si du lierre ne s’était pas infiltré quelque part, ou si quelqu’un n’avait pas offert une composition florale contenant du lierre. Elle ne trouve rien. Les malheurs persistant, et la situation empirant plutôt, elle contacta de nouveau son ami et lui annonça qu’elle n’avait pas trouvé de lierre, mais que tout allait de mal en pis.Le théologien lui dit de nouveau : « Quiconque laisse entrer du lierre dans sa maison, s’expose à bien des soucis » et il l’invita à prendre le café chez lui, pour lui montrer quelque chose. Quand elle fut arrivé, et voyant qu’elle ne comprenait pas le sens de ses paroles, il l’emmena dans les sous bois attenants à sa propriété, et il lui montra un arbre tombé à terre, en lui disant: « Est-ce que tu sais ce qui est arrivé à cet arbre? ». Elle répondit qu’il était aisé de savoir ce qui lui était arrivé : que du lierre avait poussé à son pieds, s’était accroché à lui, avait progressivement occupé l’ensemble de l’arbre, dont on ne voyait même plus le tronc, et l’avait complètement étouffé et fait pourrir. Alors le théologien se mit à avoir un sourire triste et dit : « Ainsi en est-il pour celui ou celle qui laisse entrer du lierre dans sa maison ».

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel