un Messie a en mourir de RIRE -Haftara- Paracha Haye Sarah- 28 Octobre 2010

Posté il y a 9 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 La Haftara de cette semaine liée à la Paracha Hayé Sarah évoque la succession de David. Et le rav Dynovisz va de nouveau établir le lien pas évident entre notre Paracha et notre Haftara.
Voila qu’un autre fils de David après Avchalom (n’oublions pas que David a eu 18 femmes et de nombreux enfants), va revendiquer la royauté, il s’agit d’Adonyiahou (considéré comme un enfant irréprochable avant cet événement). Mais le prophète Nathan avait déjà prévenu David et Israël que c’est Chlomo qui devait lui succéder. Adonyiahou est accompagné par tous les dignitaires d’Israël dans sa demande malgré la prophétie de Nathan. Nous sommes très étonnés de constater cette opposition entre la crème spirituelle et morale d’Israël et le prophète.
Si le prophète qui parle au nom de D. a désigné Chlomo, pourquoi les hauts responsables d’Israel ne se plient pas à sa décision ?
Le rav pose d’emblée une question : Mais quel est le lien entre ce complot avorté et notre Paracha ?
Et Avraham était vieux et venait avec ses jours est un des versets de notre Paracha et de l’autre coté, dans la Haftara, on nous dit que David était vieux et venait avec ses jours.Nous retrouvons les mêmes expressions.Étrange similitude !
Dans notre Paracha, nous parlons du passage de pouvoir spirituel d’Avraham à Itshak. Etant donné qu’il doit passer le relais à son fils, il doit le marier, condition essentielle. David se soucie également de passer la Royauté à son fils.
Itshak devait trouver son âme sœur, la vraie, la seule qui le rendra héritier. Or, à priori, la fille le plus apte à devenir la femme d’Itshak était la fille d’Eliezer qui était préposé par son maître Avraham à transmettre sa Torah dans le monde entier. C’était son représentant, son ambassadeur par excellence. Il se trouve que cette fille est de grande valeur mais Avraham dira à son serviteur que le béni ne peut s’unir avec le maudit. De plus, Avraham a constitué des milliers d’élèves.Pourquoi ne pas choisir une fille parmi ses élèves ?
Idem pour les enfants de David qui était tous bien éduqués et issu de bonnes mères.
Et voila que D. décida que c’était le fils de la plus ‘suspecte’, Batchéva qui sera choisi. Et même son entourage lui faisait honte en public en lui posant souvent la question : quel est le statut de l’homme qui va avec une femme mariée ? Imaginez quand le prophète débarqua en disant que le choisi serait….le fils de la ‘femme ‘problématique’, celle qu’on pensait illégitime !!! Face à cette prophétie, les généraux et notables pensaient que le prophète avait dérapé !
La fille et la sœur des cupides et crapules Béthouel et Lavan fut choisi pour se marier avec Itshak. Et le fils de la femme ‘douteuse’ sera choisi pour devenir Roi d’Israël.Quand accepterons nous enfin de réaliser que les évènements ne se passent jamais comme nous les avions imaginé et établi !
Dans les 2 histoires, c’est D. qui révéla que c’est celui ou celle que l’on n’attendait pas DU TOUT qui serait le choisi et la promise. Les âmes de Batcheva et David furent créées lors des 6 jours de la création. C’est dire l’importance de cette union sacrée et fondamentale !
Mais pourquoi D. dirige son monde cette manière ? Pourquoi ne pas passer par les meilleures couples pour engendrer les héritiers ? Pourquoi les situations semblent tellement tordues ? D. veut mettre en évidence l’essence et la met ainsi dans un milieu contraire. Celle-ci s’enfuit et se révèle. L’huile se mêle à l’huile et comment faire la différence entre 2 huiles ? En revanche, de l’huile dans de l’eau se démarque immédiatement.
L’apparence ne brille que quand le contexte le permet. L’essence ne brille que quand le contexte ne le permet pas.
D’ailleurs, les élèves d’Avraham disparurent avec les temps. Avec sa disparition, leur foi s’est étiolée car l’apparence a besoin d’être stimulée par un contexte.
Le lien de notre peuple avec notre terre est un lien d’essence et non d’apparence.
2000 ans d’exil et nous revoilà, phénomène unique dans l’histoire de l’humanité.
Eliezer est stupéfait de voir que c’est la sœur du plus grand cupide de l’époque qui fut choisie. Rivka est une âme essence !
Chez Israël, On ne Devient pas Roi mais on Nait Roi.Alors qui choisir ? Surement pas celui auquel on pense car la Torah se situe toujours à l’inverse de notre logique !!!
Comment est il possible que les plus grandes lumières de notre peuple sortent d’Essav ?
En réalité, c’est la saleté qui provoque le rejet.Mais d’un autre coté,
Comment peut sortir Essav de Rivka ? Car Rivka était mélangé avec de la saleté et a donné d’un coté Yaacov et de l’autre Essav. Mais il reste malgré tout sur Essav des étincelles de bien. Dans un premier temps, il y a la naissance du peuple juif. Ensuite, vient le second tri qui dure toute l’histoire de l’humanité ou l’on doit extraire les gouttes d’huiles qui se sont accrochés à Essav.A l’origine, se trouve chez Essav des millions de gouttes issues de chez nous.Le Machiah ne sera pas celui qu’on attend ! Il naitra à la porte de Rome, nous disent nos maitres.Le Machiah englobera tout sans s’identifier à rien ! Tout le schéma de notre Haftara nous prépare au dévoilement plutôt inattendu du Machiah ! Ainsi a été choisi David, ce sera le dernier des enfants, celui que personne n’attendait ! Celui auquel personne ne croyait sera le ….Machiah ! Complexe mais Passionnant !


8 juillet 2018