Allez les gars reveillez vous! Conference Bne Noah – 18 juin 2013

Enregistrement de la conference du rav Haim Dynovisz pour le Centre Noachide Mondial le 16.06.13 sur le theme des communautes noachides. Au sommaire:- quelle forme pour la vie noachide – seul face à Dieu ou en communauté?- éducation, écoles, prière, étude, fêtes, vie sociale, entraide…- quel est le guide spirituel noachide: un noachide érudit (formé par des rabbins à tenir ce role), un rabbin en chair et en os (sur place) ou un rabbin virtuel?Retrouvez toutes les videos du Centre Noachide Mondial sur http://fr.NoahideWorldCenter.org

(2662)

Category: Bne Adam
About The Author
-

  • david4140

    à propos des 70 langues un petit hidouch qui fera plaisir à Nathan du cours;;adam aleph dalet mem ;; le aleph est fait de deux yod et d\’un vav ce qui fait 26 plus dalet 4 plus mem 40 égal soixante dix be guématria sod;; les 70 peuples sont contenus dans la néchama d\’adam kadmon..

  • Ara20000

    Merci Rav et Mme Antonietti pour cette réponse qui correspond à mes informations. Il y a probablement ici un lien étroit. Tout de même un drôle de pays, la Corse, où les gens se permettent d\’en nommer d\’autres i rossi….

  • ohayon

    personnellement je suis septique les gens aspirent a la verite devant toutes les tromperies du monde d hier et d aujourd hui mais qui va gerer tout cela….il y a des choses tres dures a entendre a admettre accepter il faut edulcorer le discour……

  • ohayon

    personnellement je suis septique les gens aspirent a la verite devant toutes les tromperies du monde d hier et d aujourd hui mais qui va gerer tout cela….il y a des choses tres dures a entendre a admettre accepter il faut edulcorer le discour……

  • ohayon

    mais la position le discourt du rav sont tres clair peut etre les esprits ont atteint une maturite une independance de pensee qui rend le miracle du rapprochement des coeurs possible les yeux s ouvrent barouh HM alors que l on assiste partout en meme temps au retour d un antissemitisme en force HM benice ces amis sinceres d israel et de la thora

  • Ara20000

    J\’en suis à la 51 ième minute et vous dîtes qu\’il n\’y a pas une nation occidentale qui se soit levé contre le nazisme à l\’époque de la shoah. Pourtant, même si elle apparaît comme un département français, la Corse se ressent comme une nation et reste le seul endroit en Europe où, à ma connaissance, pas un juif n\’a été livré aux allemands. Il existe ici des villages qui portent des noms juifs et sont restés tels quels, Lévie, Casalabriva (maison de l\’hébreu)ou encore beaucoup de patronymes dont les origines sont israëlites, Giaccobi, Siméoni, Constantini, Zuccarelli ou encore Padovani (venant de Padoue suite à une persécution). En fait, on dit qu\’au moins 25% des Corses sont d\’origine juive. Peut être avez-vous quelques notions supplémentaires à ce sujet dans vos livres d\’histoire, je serais extrêmement curieux de les connaître. Je ne sais pas si cela se pratique sur votre site mais je vous copie le lien d\’un reportage passé récemment ici: http://www.france5.fr/et-vous/France-5-et-vous/Les-programmes/LE-MAG-N-16-2013/articles/p-17934-La-Corse-ile-des-Justes-.htm

  • esthernehama

    Akavod ARav, Chalom Rav.
    Toda Raba Rav pour la retransmission de votre conférence. Barouh Hachem pour votre conférence Barouh Hachem pour l\’enregistrement de votre conférence Barouh Hachem aux Bnei Noah d\’Hachem qui était présente dans la salle de votre conférence Barouh Hachem Min Achamaim à toutes les créatures d\’Hachem qui écoutent votre conférence. Barouh Hachem votre conférence touche Béézrat Hachem que Tous Le Projet d\’Hachem Se Réalise de plus en plus vite wee want Machia\’h now Amen Veken Yéhi Ratsone.

  • rav Haim Dynovisz

    @Jean-Robert BARROUQUERE : Réponse de Anne-Marie Antonietti, secrétaire du Rav : Il est estimé, en effet, qu\’environ 25% de la population corse serait d\’origine juive (même le nom tellement répandu \ »Rossi\ », qui auraient été des Juifs du nord de

  • 30543

    c\’est vrai qu\’au niveau du monothéisme les musulmans ont un vrai monothéïsme;mais il faut tout de même signaler que Mahomet a fait massacrer les hommes des tribus juives car ils ne le reconnaissaient pas comme prophète et les premiers musulmans ont donné à choisir aux pays conquis entre la mort et le croissant à l\’image des croisés; il y a eu des pogroms aussi dans des pays musulmans et un marranisme à l\’époque de Maïmonide ,quand il a fui lui-même, même si cela n\’a pas atteint le degré de monstruosité de l\’occident durant 2000 ans! Quant aux pays arabes actuels, on ne peut pas dire qu\’ils pêchent par excès d\’amour à notre égard!Mein Kampf est le livre de chevet d\’un certains nombre d\’entre eux! Des prêches d\’imams antisémites vocifèrent contre les juifs et non contre les israéliens! Je ne parle pas d\’individus admirables qui existent dans tous les peuples!

  • Jeremie

    Il est vrai que Jéremie dit \ »Des peuples viendront à toi des confins de la terre et diront: “Nos ancêtres n\’ont reçu pour héritage que le mensonge, que de vaines [idoles], toutes également impuissantes\ » Aussi Le Seigneur, le dominateur souverain dit \ »je leur ferai sentir mon bras et ma puissance, et ils apprendront que je me nomme l\’Eternel\ » Et si vous saviez ce que signifie : à qui s\’est révélé le bras de Dieu? Vous n\’accuserez pas les Chrétiens d\’être des charlatans, surtout vos frères Simon, Lévi, Jean, Jacque etc…

  • rav Haim Dynovisz

    Reponse a Jean Luc: je devine que vous savez bien sur a qui s\’est revele le bras…pour une fois je suis d\’accord avec vous….\ »la main, la main est celle d\’Esav\ »…le grand usurpateur qui amene une cannaneene idolatre dans la maison de son pere et qui ose lui donner le nom de Yehoudit (la juive) -genese 26,34-….un peu comme une certaine religion paienne, remplie d\’idoles et d\’idolatrie et qui se fait passer pour le nouvel israel…..oui, le bras, nous savons nous, juifs, exactement de qui il s\’agit, de celui qui a persecute et martirise notre peuple depuis son avenement (du bras) sur terre……et vos jean et jacques n\’ont jamais ete mes freres, car au moment ou mes enfants brulaient en terre bien chretienne, dans l\’eglise d\’en face on enseignait ce que disaient jean et jacques…bien a vous…..

  • stevep

    Chalom Rav. Un petit mot pour vous confirmer la croissance du phénomène Bne Noah. J\’ habite une toute petite île des Antilles francaises qui s\’ appelle Marie-Galante, une dépendance de la Guadeloupe. Depuis ma plus tendre enfance, j\’ai toujours été dans une recherche spirituelle. Ma mère m\’ a élevé dans le catholicisme et je ne sais pourquoi, j\’ ai toujours ressenti au fond de moi que çà ne me convenait pas. Pour aller à l\’ essentiel, je suis tomber par \ »hasard\ » sur votre site au moi de Janvier 2013 et depuis je ne l\’ ai plus quitter. Vos cours me parle beaucoup. C\’ est comme si c\’ étaient des notions enfouis au fond de moi qui grâce à vos cours me reviennent en mémoire. Je suis en ce moment en pleine réflexion..J\’ ai presque la conviction d\’ avoir toujours été juif. Pour l\’ instant, n\’ étant pas \ »officiellement\ » juif, je n\’ accomplis pas les mitsvot à la manière d\’ un juif. J\’ essaye avec vos conseils de les adapter. Mais je sens qu\’ il me manque encore quelques choses. Et le meilleur pour la fin…Cette envie carrément irrésistible de me rendre en terre d \’ Israël…

  • Pilote1

    Merci Mr le rav! Svp, en ce qui concerne le mariage,Si deux bne Noah, veulent s\’unir officiellement devant Hachem mais sont dans des pays ou 99% des autorites religieuses sont chretiennes, que doivent-ils faire?

  • 5535

    Sur la prière : Habituée à prier la liturgie des Heures catholique avec répartition des psaumes sur 15 jours selon le cursus bénédictin, j\’ai acheté le Sidour Herev Pifiyot (hébreu-français) et je vous avoue être complètement perdue ; je ne m\’en sert d\’ailleurs pas. J\’espère que le livre de prière pour les Bnei Noah actuellement en préparation sera accessible à tous.

  • 1.11E+20

    Cher Rav ,
    En quoi svp Jésus n\’aurait-il pas été ce premier maître juif pour les nations ? nous ne sommes pas assez cultivés pour connaître les raisons et les oppositions des rabbinim à ce sujet , et bien entendu nous ne pouvons pas éliminer de notre mémoire collective cet homme lumineux qui nous parle de sa relation à D. L\’enseignement catholique aura été si pauvre à l\’égard du peuple qu\’en plus d\’avoir sans doute été manipulés par les puissants , nous sommes incapables de trouver l\’erreur ou ce qu\’il manque dans l\’enseignement du Christ ; j\’ai la chance de vivre dans un pays où le travail sanitaire et social est important , c\’est une force de résistance au mal et à l\’abandon et souvent je pense que les paroles du Christ sont-là sous-jacentes , entreprenantes , dérangeantes . Jésus était juif et priait le D.unique ; en quoi sommes-nous si loin de la réalité ? Votre enseignement est remarquable , d\’une grande force intellectuelle qui me réjouit , c\’est la source à laquelle j\’aimerais pouvoir revenir plus souvent ; mais je ne peux nier cet être doux qui a inspiré tant d actions de valeur et de vocations . Svp comment l\’entendez-vous ? quelle est notre erreur de pensée ? peut-être ne sommes-nous pas assez grands pour nous relier directement à D.? en même temps je ne prends pas Jésus comme intercesseur . Peut-être que quelque part je reste coupée en deux et que votre réponse me serait profitable ainsi qu\’à d\’autres . Merci .Soyez béni pour votre travail et votre partage CLF

  • 19700813

    Shalom !

    Chère Catherine, si le Rav me permet de vous donner cette réponse, la voici :

    Yeshoua (Jésus) a été très mal compris, surtout après qu\’un concile du troisième siècle (en temps dit \ »chrétien\ ») ait décidé qu\’il serait désormais un être divin et en a fait le \ »Christ\ », ce qu\’il n\’a jamais déclaré lui-même. Il parlait de lui en tant que… Ben Adam (le fils de l\’Homme) et parlait de la venue future du Mashiah.

    Il n\’y a donc pas vraiment de notion de \ »Christianisme\ », avant le troisième siècle et, donc, jusque là, il s\’agissait du message d\’un juif qui, après n\’avoir pas été reconnu par les autorités juives de l\’époque — et c\’était peut-être un but en soi — a été apporté aux Nations.

    Donc, si on retire, oserai-je dire si on répare, ce qui a été falsifié quant à la personnalité de Yeshoua, oui, d\’une certaine manière (après n\’avoir pas été reconnu par les autorités juives de l\’époque), c\’est par Yeshoua que la Torah a été apportée aux Nations, durant cette génération.
    Pour rappel, Yeshoua a bien déclaré qu\’il n\’était pas venu abolir la Loi, que pas un iota n\’en serait retranché.

    Le problème vient de cette déification de Yeshoua du fait d\’une décision humaine (le concile) et cela a d\’autant plus annihilé toute la portée de son message aux yeux d\’Israël.

    Il serait dont intéressant que l\’on s\’intéresse au message originel qu\’il a apporté au monde, sans tout ce qui a été ajouté tout autour de sa personnalité et que lui-même ne disait pas à son sujet.

    Il est donc possible que l\’on ait, comme le dit le dicton, \ »jeté le bébé avec l\’eau du bain\ »…

    L\’autre grand problème, c\’est que la Torah ne contienne rien à son sujet et qu\’il faille donc faire très attention pour retrouver, dans ce qui a survécu aux traductions, au retrait de certains livres (il n\’en a été retenu que quatre), etc., ce message originel.

    Parmi les choses à éviter pour que cela puisse se faire par les autorités rabbiniques, il faut faire abstraction de la falsification de Paul (Saül) qui, lui, a prétendu que la Foi et la Grâce rendaient la Loi obsolète.
    Et qui était Paul ? Un ennemi de Yeshoua… A-t-il réussi sa mission qui consistait à détruire ce qu\’il avait enseigné ? Il semblerait bien que oui, de l\’intérieur, ou du moins en ayant fait croire qu\’il était devenu un disciple.

    Cependant, comme le message de Yeshoua était d\’appliquer la Loi de façon juste (la suite de ce qui était évoqué plus haut \ »Je ne suis pas venu abolir la Loi, mais appliquer la Loi.\ », cela se retrouve dans ce qui est en train de se passer durant notre génération, avec l\’événement de la reconnaissance des Bnei Noah, puis des Bnei Adam : la Torah enseignée à tous, par les juifs.
    Cela évite toute mauvaise traduction par un non-juif, qui n\’a pas la pleine compréhension des Écritures, ce qui est sans doute aussi en partie la raison de l\’échec apparent du message de Yeshoua ou, du moins, son décallage dans le temps. À moins, comme il a déjà été dit ailleurs, qu\’il ait fallu attendre le bon moment.

    Pour conclure, quand on y réfléchit bien, Yeshoua a, en quelque sorte, a apporté le prémice du \ »mariage\ » entre Israël et les Nations, comme le disait de Rav dans une autre intervention (pas au sujet de Yeshoua, mais du rôle de \ »marieur\ » du Mashiah) car, finalement, c\’est bien un juif que celles-ci ont écouté et qui leur fait se dire qu\’il y a quelque chose en Israël qui les interpelle et peut les amener à s\’y rattacher plus intensément.
    Il y a donc peut-être une portée messianique dans la personne de Yeshoua, mais sans qu\’il soit lui-même le Mashiah. Le message contenait bel et bien l\’annonce de la venue du Mashiah et il était bien question que cela arrive dans l\’avenir.

    Reste à savoir, si faute il y a, elle reviendrait à Yeshoua, qui n\’aurait pas été celui par qui cela devait arriver ou celle de ceux qui ont falsifié sa personnalité et son message, car cela ne s\’est pas produit à ce moment-là.
    Comme je l\’écrivais plus tôt, son message n\’était apparemment pas destiné aux Nations, mais si le refus d\’Israël avait été le moyen pour que cela leur soit apporté… cela pourrait être un signe d\’une invitation à la participation des Nations à la reconstruction, basée sur le principe même de la division qui opposait Israël et les Nations et, par extention, pourrait y apporter une réparation ultérieure.
    C\’était peut-être une question de précipitation qui — non pas de n\’avoir pas reconnu le Mashiah, ce que Yeshoua ne prétendait pas être — aurait empêché de reconnaître l\’un de ceux qui étaient venus l\’annoncer à Israël et aux Nations.

    Voici donc ma réflexion à la question que vous avez posée. Je ne prétends pas que cela soit une vérité, même pas ma vérité, car ce n\’est qu\’un questionnement personnel également.
    Je ne suis pas un Rav, ce n\’est donc pas une \ »réponse\ », comme je l\’écrivais en préambule, mais peut-être matière à réflexion.

    S\’il faut retenir une chose de tout ce qui précède, et vous me pardonnerez d\’avoir été aussi long, c\’est que Yeshoua se présentait comme un Ben Adam.

    Cordialement,

    Frédéric