About The Author
-

  • 30543

    et pourtant tant de femmes qui allaient au mikvé sont mortes dans la shoah! des communautés entières de shomerè mitzvot et qui étudiaient la Thora,ou autres massacres pour ne rappeler que le dernier attentat à Har Nof de ces 4 tsadikim, sans compter les autres?!cours passionnant malgré tout!

  • MBitam

    Rav après 2ème écoute ; je n\’ai jamais perçu la lumière dégagée par la Hanouka auparavant de la même sorte qu\’après votre illumination tellement vraie. De temps en temps et malheureusement bien souvent la vérité est tellement près de nous qu\’on ne la voit pas. D\’ailleurs svp et pitié faites nous un cours de chabbat pour nous introduire le chabbat dans sa profondeur et dans sa surface . Souvent l\’habitude finit par cacher le sens profond de nos pratiques, ça devient pavlovien et c\’est bien pire que de ne pas pratiquer car on a l\’impression de bien faire mais a force de bien faire tout le temps ça n\’a plus le même impact

  • Enric

    Merci pour ce cours ! Je déduis de vos exemples du mikveh et du maaser qu\’on a souvent tort d\’incriminer la conjoncture et autres causes profanes quand on est soi-même responsable de ses ennuis personnels : celui qui invoque la conjoncture sans s\’acquitter du maaser croit que le maaser appartient à un tout autre monde que ses ennuis économiques. Chacun \ »fait son Grec\ » et sépare à son niveau \ »l\’Eglise de l\’Etat\ », ou le spirituel du matériel.