About The Author
-

  • Nathalie

    Bonjour Rav. Comme vous n\’avez pas pu répondre aux questions du chat ce matin, je me permet de vous poser ma question ici :
    J\’ai remarqué que si on multipliait par 3 (nombre de lettres manquantes)la valeur numérique du SNE (115) nous obtenons la valeur numérique de MOSHE (345). (3×115=345). Peut-on dire qu\’ici, nous avons un exemple du pouvoir constructeur du feu ?

  • Jaspe

    Bonjour! Rav et à vous tous
    OUI! Vraiment inconcevable qu’on puisse vivre en autarcie dans une grotte(lieu sale,obscur,humide et froid) sans aucun lien avec l’extérieur.
    Terrible cette complaisance à vouloir y rester malgré tout.
    D\’autant plus qu\’à tarder à en sortir,l\’entrée finira certainement par se boucher.On sait par expérience que finalement de vilaines choses finissent toujours pas arriver(loth).
    Alors courage! Ayons du discernement!Sortons donc de \ »nos cavernes\ »!et Changeons le Monde !!!
    Merci!

  • marommann

    Shalom Kvod A Rav Ashreiha Bekol Darkeiha !

    20.00
    Not for nothin A Rav, mais nous savions depuis trop longtemps la main mise des Baasistes Syriens sur la Syrie, et les premiers soubresauts d\’une révolte Arabe, aidée par des mains étrangères bien sur, Qui plus est, nous connaissons aussi le projet des Américains de \ »remodeler le Proche-Orient, alors l\’équation est claire, mais je vous rejoins sur ce point : qu\’il est vrai que nous ne savons pas du tout ce qui se passe à chaque heure dans ce conflit mi neged mi ve lama ?
    Il est question quelque part d\’un dialogue entre deux Amoraïm je pense sur un conflit entre Romi et Javan, et les deux saints interlocuteurs n\’étaient pas arrivés à une commune décision la victoire de l\’un sur l\’autre (Romi serait Esav ? et Javan qui serait-il ?)

  • Zuhurbelea

    Qui a glissé du shamir dans la soupe de Adam autrefois ? Il ne chante que le shir \ »mah ?\ » ! Honoré que les réponses fidèles de HaShem à beaucoup trop de questions passent plus que souvent par vos enseignements. C\’est bon de vous savoir de retour et bien portant.