Qu´elle est belle la faiblesse humaine -Roi David- 1 Jan 2014

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : David avait été chassé par son peuple et s´était retrouvé avec ses vrais amis, très peu nombreux. Mais il a gagné et revient. Comment va-t-il se comporter avec ceux, plus nombreux, qui voulaient le tuer ? Il apprit que les tribus d´Israël, voyant la défaite d´Avshalom, venaient à sa rencontre pour le ramener à Jérusalem. Etonné de ce que la tribu de Yehuda ne se manifeste pas, il envoya une lettre secrète, pour montrer qu´il ne gardait pas de griefs contre eux. Sa tribu vint donc à sa rencontre, mais sans attendre les dix autres. Pourtant, quand tout un peuple destitue un roi, toutes les tribus doivent envoyer des représentants, pour l´accueillir lorsqu´il revient.

Dans le texte d´aujourd´hui, nous voyons la façon dont David, à nouveau, est trahi, par sa propre tribu, puis par Sheva ben Bikhi qui entraîne avec lui les 10 autres tribus. Etant, par essence, néémanout, la fidélité, il lui est difficile de concevoir que les autres ne le soient pas aussi. Il est donc déstabilisé et ne sait pas comment se comporter, quand on trahit sa confiance. C´est le défaut de sa qualité. Quand il constate qu´il ne peut se fier à personne, il se tait, puis multiplie les erreurs : d´abord, vis-à-vis de ses 10 femmes (il les met de côté parce qu´elles avaient été violées par Avshalom, ce qui, en la circonstance, est leur donner le même statut qu´à un objet !), puis par rapport à Yoav (en confiant à Amassa la mission de rassembler la tribu de Yehuda, pour étouffer le coup d´état contre lui, alors que Yoav est toujours chef d´état major de l´armée, et a toujours été à ses côtés dans tous les moments difficiles), et vis-à-vis du reste d´Israël où des milliers lui étaient encore fidèles, et à qui il fait un affront en rassemblant seulement Yehuda. Il a été déçu, et est en complète dépression.

Amassa ne revenant pas, dans le délai de 3 jours imparti par David, celui-ci envoie, à sa place, Avishai, frère de Yoav. Yoav profite de la situation pour tuer Amassa, puis il appelle Avishai et le prend avec lui pour combattre Sheva ben Bikhi. Nos Maîtres disent qu´Amassa avait tardé parce qu´en chemin, il avait entendu une grande fête, à l´occasion du début d´une nouvelle étude de Torah, dans une yeshiva, et il était resté étudier avec eux. Mais il y a un temps pour l´étude, et un temps pour l´action ! Une mission concrète lui avait été confiée, et il aurait dû mettre le service de la Mal´hout au-dessus de l´étude de Torah. Comme Avshalom, qui était nazir et se présentait comme le modèle de la morale et de la justice, Amassa servait une Torah tellement idéalisée qu´il n´avait plus conscience de la réalité concrète et de ses exigences, mettant en danger tout Israël. C´est pourquoi Yoav le tua.

David est dans une situation catastrophique, car il a été trahi dans le domaine où il excelle, la fidélité, et il fait erreur sur erreur. Mais il se relèvera ! C´est ce qui nous montre sa grandeur et l´essence du vainqueur, en lui. En cela aussi, il nous sert d´exemple car, nous aussi, sommes parfois découragés d´avoir été trompés, ou déçus par nos propres chutes et nos erreurs. David, le modèle parfait, nous montre que, même lorsque l´on descend, ou que l´on déprime, il faut rester accroché au Projet, et l´on finit par réussir. Nous devons avoir conscience que, dans le parcours d´un vainqueur, il y a des moments de grandes défaillances, qui font partie intégrante du trajet menant à la victoire. Le modèle de David nous montre que l´on ne peut arriver à la victoire que si l´on a aussi des défaillances, qu´on les assume, pour ensuite les dépasser et réussir.

David est le prototype du Mashia´h qui devra mettre fin à la méchanceté du monde, à l´injustice et aux dictatures. Il aura contre lui tous les méchants de ce monde ! Il aura, forcément, des moments où il se sentira blessé, et même découragé. Car nous attendons un Mashia´h humain ! Et c´est le message de ce cours : un géant a aussi des faiblesses. C´est la crédibilité de la Torah, qui ne nous ment pas sur l´humain. Nous voyons que, même un homme qui peut avoir des moments de vraie dépression, comme David dans ce passage, a été choisi comme modèle messianique. Et il en est de même pour nous : je dois savoir que, si je veux m´en sortir, je suis plus fort que toute situation au monde qui veut m´abattre ! Si nous le voulons, nous pouvons toujours nous relever, et être plus forts que tout !

(2531)

About The Author
-

  • marcy

    RAV je ne savais pas que les larmes sont dangereuses au point de tuer ! 🙂 Comme je le comprends le roi David! en vrai il est trop grand par rapport aux autres, c\’est ça son problème! c\’est un absolu, exigeant vis-à-vis de lui-même et il a raison, parfaitement raison d\’être blessé et de se sentir trahi! ce monde dégoute tous ceux qui sont intègres et absolus dans leur relation à l\’autre! c\’est là que doit se situer l\’effort dans le discernement, savoir à qui donner et comment donner! c\’est vous qui nous avez appris ça Rav!

  • mimouni

    Sur DAN: …\ »En ton salut j\’espere, ô YHVH !\ » VAY\’HI 49:18. AMEN. \ »Meure ma personne avec les philistins !.\ » SAMSON. JUGES 16:30. AMEN. Y-ACHIR DIDIER. LION DE JUDAH.