Rien n´est plus grand grand qu´un homme qui se repare -Roi Salomon 2- 3 Sept 2014

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : Le commentaire très profond du Malbim nous permet de comprendre la ruse d\’Adonyahou à l\’encontre de Batsheva et de Shlomo. Il dit qu\’il reconnaît la royauté de Shlomo qui est supérieure, car elle lui vient de son essence, du choix divin. La royauté de Shlomo montre la réalité de la téshuva de son père David, et que le retour est toujours possible ; aucune faute n\’est jamais trop grave. Mais cette royauté va, apparemment, à l\’encontre des principes de la Torah selon lesquels c\’est le peuple qui décide de mettre sur lui-même un roi, \ »que D.ieu aura choisi\ ». Il faut donc les deux composantes, pour bien montrer la grandeur et la responsabilité de chacun du peuple. Adonyahou pense qu\’après un temps, Hachem reviendra au principe de la Torah et que lui-même sera roi, puisque tout le peuple le voulait, lui, et non Shlomo. Mais Shlomo vient au nom d\’un principe bien plus haut, celui de la téshuva. Car c\’est le summum de la grandeur humaine de ne jamais se désespérer et toujours pouvoir revenir. Personne ne peut donc être au-dessus du choix de Shlomo. S\’il tua Adonyahou, ce n\’est pas pour éliminer un concurrent, mais parce qu\’en remettant en cause la téshuva, celui-ci remettait en cause le fondement même d\’Israël et tout l\’avenir de l\’humanité.

(2472)

About The Author
-

  • yoelhaddad

    \’Hazak. Ra\’yon yafé. Toda rabba pour la reprise des cours. mais je trouve malgré tout qu\’il y a un petit problème dans le raisonnement: lorsque Hachem nous demande de choisir notre dirigeant, c\’est pour responsabiliser le peuple entier, alors que selon votre raisonnement, Chelomo a utilisé cette notion à titre individuel seulement. La techouva de son père n\’a rien a voir avec le peuple. De plus, on a reproché a Adoniyahou dans le cours des Tehillim d\’interpréter les textes de manière symbolique. N\’est-ce pas exactement ce que semble faire Chelomo? Toda rabbba.

  • rav Haim Dynovisz

    Yoël HADDAD : j\’ai dit tout le contraire dans mon cours !!! David etant roi, sa vie n\’est plus personnelle mais sert d\’exemple a tous, il est une ame collective, et c\’est pour cela que le talmud dit que sa faute et sa techouva sont un exemple pour tous les hommes!