About The Author
-

  • marcy

    Cher Rav allons droit au but comme un homme! 🙂 Je crois que je ne suis pas d\’accord avec votre explication de ce qu\’à fait Rabi Meyer à sa femme: je pense que la seule chose qu\’il a réussi à prouver c\’est que \ »lui\ » tout Rabi Meyer qu\’il est (pardon Maman) il a démontré qu\’il n\’est qu\’un être humain car pour employer des procédés pareils pardon, mais je trouve ça moche pas digne de lui! En tout cas cela prouve une fois de plus que la Tora est vérité et qu\’il ne faut surtout pas gouroutiser qui que ce soit! quand à Berouria, femme extraordinaire (quel niveau faut-il avoir pour cacher à son mari tout un shabbat que ses enfants sont morts?) selon moi cette femme ne s\’est pas suicidé parce qu\’elle allait succomber à la tentation , je n\’y crois absolument pas mais plutôt je pense qu\’elle a ressenti ce que son mari lui a fait comme une trahison et peut-être qu\’Il l\’a beaucoup déçu et elle ne l\’a pas supporté! voilà mon opinion de femme !merci Rav pour ce cours fabuleux comme toujours!

  • nicolle7555

    Personellement,je pense qu\’il y a une grande Omerta,sur ce sujet dans le judaîsme, il parait que le Talmud en parle comme d\’un \ »incident\ » sans rentrer dans le détail,mais mourir de honte ,comme vous l\’indiquez,Rav, cela est tout à fait envisageagle.

  • marcy

    Cher Rav je rajouterai que la Honte de Berouria est plutôt par rapport à ce que son mari lui a fait et non parce qu\’elle a fait quelque chose de mal! mais aussi j\’aimerai savoir vous aviez dit dans ce fameux cours sur la akeda que Avraham a dû déployer des forces extraordinaires pour NE PAS TUER ITSHAK et donc pour aller contre sa dimension intérieure de rigueur qui est sa véritable nature, alors n\’ est-ce pas une contradiction?

  • Tamara59

    Ce cours est réellement fabuleux! malgré toutes vos explications je ne sais pas si quelqu\’un fils(fille) de père Juif et converti(e) aura une part sur le territoire de son père ou de l\’autre côté du Jourdain avec les convertis et les Cohanim ? Merci Rav.

  • Bakar

    Ce cours est impressionnant de profondeur…
    Ne retrouve-t-on pas avec Berouria la même problématique qu\’avec A\’hitophel ?
    Est-ce que l\’être humain peut intervenir \ »à la place\ » de D dans la vie ?
    David nous montre l\’exemple où il demande (Tehilim 55) que D provoque la mort d\’A\’hitophel.
    Comme l\’expliquent vos enseignements et les Maîtres, en quelque sorte, avec Ouria, le Roi avait laissé D intervenir. D\’ailleurs il commençait à tirer la leçon de son comportement avec Bethsheva où il avait agi \ »de suite\ ».
    Or, selon la magnifique explication que vous exprimez dans ce cours, Rabbi Méir a voulu donner lui-même la leçon à sa femme.
    Ne peut-on dire que son épouse était dans la même dichotomie car un suicide est une intervention à la place de D dans sa propre vie ?
    En tant que couple n\’expriment-ils pas une position où les deux faisaient pencher le plateau de la balance dans le même sens ?