Lorsque Yehouda prendra enfin les commandes – Paracha Vaygach et Roi David- 5 Dec 2013

Télécharger Vidéo Télécharger Audio RESUME DU COURS : La haftara de cette semaine, le chapitre 37 de Yéhezkel, contient la plus extraordinaire de toutes les prophéties parlant de la Délivrance finale. \ »La parole d´Hachem s´adressa à moi : Maintenant, ben adam, prends un morceau de bois et écris dessus \ »Yehuda et tous les bnei Israël, les enfants d´Israël, sont ses amis\ ». Prends un autre bois et écris-y \ »Yossef et Beit Israël, toute la maison d´Israël sont ses amis. Rapproche-les l´un de l´autre. Tiens-les dans une main, l´un à côté de l´autre. Et Je ferai en sorte qu´ils soient un.\ » Cela fait allusion à différents degrés de la réunification des deux courants, Yehuda et Yosssef, dont la division a commencé avec Yossef et ses frères, puis s´est affirmée avec le schisme. \ »Et montre-leur bien l´unité ainsi créée. Je ramènerai les enfants d´Israël dispersés, Je ferai d´eux un seul peuple sur leur terre, et mon serviteur David sera l´unique berger sur eux.\ » Ainsi, Yossef sera inclus dans la dimension de David qui portera les deux. Nous voyons que cette haftara lie la réconciliation à la fin de l´exil et de nos fautes. Elle met en évidence que tous nos problèmes moraux, nationaux… sont liés à cette division et sont la manifestation de la lutte de ces deux tendances.

Nous avons vu hier que, lorsqu´il vient au-devant de David pour se faire pardonner, Shimi Ben Guerra lui dit : \ »je suis le 1er de la maison de Yossef à venir m´humilier devant toi.\ » Pourtant, il est de la tribu de Benyamin. Rashi explique : \ »il se nomme ainsi car, lorsque tout Israël est contre David, tout Israël s´appelle Yossef.\ » C´est Yossef qui ne veut pas de la dimension messianique authentique qui est en Yehuda.

La Torah nous montre, tout de suite après la vente de Yossef, la lignée de Yehuda, qui vient d´une chute et d´une histoire très compliquée et tordue, d´où va sortir le Mashiah. Yossef est le tsadik ; avec lui, tout est droit, et il ne supporte pas une manière d´exister où il faille tomber pour se connecter à D., celle du baal téshuva. Mais les deux existent, dans le Judaïsme qui n´a jamais tranché lequel est le plus grand.

David répond \ »quand il m´a maudit, je n´étais plus roi\ ». C´est le modèle unique du Judaïsme et de la royauté d´Israël : certes, la capacité d´être roi est donnée par D., mais seulement à condition que le peuple l´accepte ! Dans cette conception révolutionnaire, même si le peuple se trompe, D. accepte et Se plie à sa décision. C´est ce que David nous apprend, à propos de la révolte d´Avshalom qui a été suivi par tout le peuple : pendant toute cette période, Da vid n´était plus roi ! Car un roi élu par D., avec un pouvoir divin total, pourrait devenir un vrai dictateur. A cela, la Torah répond ici, en rendant impossible toute dictature au Nom de D., car c´est le plus dangereux ! David nous montre que, si tout Israël le rejette, c´est la preuve qu´en-Haut, D. ne le veut plus roi. Ensuite, quand Israël regrette, David redevient roi. Ce que le peuple veut, D. le veut ! C´est la véritable royauté d´Israël.

Mais Yossef, lui, comprend la relation entre D et l´homme tout à l´envers ! Il dit à ses frères \ »ce n´est pas vous qui m´avez envoyé ici, mais c´est Elokim, pour vous donner à manger.\ » C´est le Judaïsme authentique version Yossef, qui n´est pas le même que celui de David. Pour le 1er, parfois, les hommes sont seulement les instruments de D. pour qu´Il accomplisse Ses desseins ; c´est la relation du haut vers le bas, milémala lémata. Pour David, au contraire, les hommes imposent leur volonté à D. ; c´est la relation milémata lémala.

Toute la reconstruction d´Israël dépend du rapprochement des deux, et qu´ils comprennent qu´ils ont tous les deux raison ! Mais, qui sera le capitaine ? Grâce à la prophétie de Ye´hezkel, on voit que ce sera Yehuda : D. fait le choix de Se mettre de côté, pour mettre tout l´accent sur l´homme et sur notre peuple. D. n´a créé l´homme que pour S´effacer devant lui !

Ainsi, le Mashiah présentera un modèle unique dans l´histoire : une connexion totale avec le Maître du monde, mais dont le but est de dévoiler LA GRANDEUR DE L´HOMME ! C´est le messianisme authentique, et c´est la définition d´un D. authentique. Car Il est parfait, Il Se suffit à Lui-même et n´a pas besoin de nous pour Le servir et nous prosterner devant Lui. Il veut seulement S´occuper de nous, et que nous réussissions !

(5879)

About The Author
-