21 Aout 2012 -Connaissance de soi-Le Jour du Grand Netoyage

Télécharger Vidéo Télécharger Audio De rosh ‘hodesh Ellul jusqu’à Kippour, il y a 40 jours de téshuva, de réparation et de retour ; on fait aussi le bilan, à la fois de ce que l´on a mal fait, pour réparer et s’améliorer, et de ce que l’on a fait de bien pour s´encourager, car \ »un peu de lumière repousse beaucoup d´obscurité\ », et renforcer le bien nous éloigne du mal.

Pourquoi 40 jours ? Moshé dut rester sur le Mont Sinaï 3 fois 40 jours : 40 jours pour obtenir les Tables, puis 40 jours pour demander à Hachem de ne pas détruire Israël à cause de la faute du veau d’or, et enfin 40 jours, depuis rosh ‘hodesh Ellul jusqu’au 10 Tishré, pour obtenir le pardon. Et le 10 Tishré restera toujours dans notre histoire LE jour du pardon, car Hachem pardonna à Israël sa 1ère véritable faute.

Mais nous ne commémorons pas un événement passé. Lorsqu’il s’est passé quelque chose d’important dans notre histoire, à chaque fois qu’en revient la date, c´est L´EVENEMENT lui-même qui revient dans l´histoire. Le 10 tishré, toutes les forces du pardon se dévoilent et se déversent à nouveau dans le monde ; ce jour reste gravé dans l´histoire, comme un jour propice à la réparation et au pardon.

Pourquoi a-t-il fallu la prière de Moshé pendant 40 jours, pour amener le pardon ? On retrouve ce chiffre dans le processus de la naissance. Selon notre Loi, c´est seulement 40 jours après la fécondation, que l´enfant existe. Le chiffre 40 est la 1ère étape vers la vie. De plus, 4 évoque les 4 lettres du Nom Divin qui signifie \ »source de l’existence\ », les 4 forces fondamentales de la vie ; et les multiples de 4 représentent toujours la vie.

Selon le Talmud, \ »la kapara (le nettoyage) se fait en 3 étapes\ ». Kippour ne signifie pas \ »pardon\ », mais nettoyage, du verbe lé’haper, se nettoyer. Car l’accent n’est pas mis sur Hachem qui devrait pardonner : dans le judaïsme, il n’y a pas de gratuité, où l’homme ne ferait que recevoir d’Hachem ; tout s’acquiert par l’effort, et c’est ainsi qu’on a le mérite et la dignité. Il s’agit de jours de travail, où nous devons frotter très fort pour nous nettoyer ; et c’est une vision très optimiste car, face au mensonge du péché originel, le judaïsme répond : la faute ne fait jamais partie intégrante de ton être ; elle est seulement une tache extérieure, que tu dois nettoyer. Et, face au mensonge du laxisme, il répond : si tu ne la nettoies pas, la tache restera toute ta vie.

De même que, dans ce monde d’en bas, une tache peut se trouver, soit sur nos habits, soit sur notre corps, mais jamais sur notre être qui n’est jamais taché, de la même façon, la faute tache, soit les habits de l’âme, soit le corps de l’âme, mais jamais l’âme elle-même. Le Tanya dit que l’âme a 3 habits qui sont : la force de la pensée, la force de la parole et la force de l’action. Le cours nous explique tout le mécanisme de la faute, en fonction de notre nature. Il nous expose comment, d´abord, les fautes les moins graves vont toucher tel ou tel habit de l´âme ; puis la progression jusqu´à des fautes plus graves qui toucheront son corps.

Mais l´âme elle-même ne sera jamais tachée. C´est pourquoi nous pouvons dire, tous les matins \ »Maître du monde, l´âme que tu m´as donnée est pure\ ». L´âme, qui est l´essentiel en moi, et la véritable énergie, reste toujours intacte ; elle attend seulement qu´on la réveille et, quand elle se réveille, elle commence à nettoyer son corps et ses habits, et je peux toujours tout réparer.

Le nettoyage a été commencé à Elloul, et il se terminera à Kippour. Mais ce n´est ni une grâce, ni un pardon ; c’est un travail à effectuer. Le plus gros de ce travail se fait à Kippour, jour de jeûne, prière, recueillement et réflexion ; jour intense où le nettoyage sera terminé. Dans certaines communautés, on s´habille alors en blanc, en signe que l´on s´est nettoyé.

(2145)

About The Author
-

  • sweiller

    On peut établir une sorte de parallèle entre l\’âme, son corps et ses habits avec ce qui est programmé dans les appareils électroniques du style appareils photo et autres …
    L\’âme est le firmware, intouchable, blindée au coeur d\’une puce électronique que l\’on ne peut que lire (read-only), les habits sont les options modifiables par l\’utilisateur et le corps ce sont les données utilisateur. Tout sauf le firmware peut être changé par l\’utilisateur. Le firmware lui ne peut être changé que par le \ » créateur\ » du produit et sert pour l\’utilisateur à réinitialiser l\’appareil en condition \ »usine\ » !

    Cordialement

  • philippe

    Bonjour
    Malgré cette explication le texte dit bien que c\’est Hachem qui nettoie et que l\’homme reçoit la capara כי ביום הזה יכפר עליכם
    L\’homme doit faire Techouva et attendre la capara de D