21 janvier 2013- Le secret des reincarnations- Introduction 9- Mal de tete et cassement de pieds

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Depuis la faute de Adam Harishon, les âmes sont abîmées et, d’un point de vue quantitatif, tous les hommes sont largement en-dessous de leur potentiel. Mais, jusqu’à il y a environ 300 ans, qualitativement, tout le monde était dans sa catégorie ; il n’y avait pas de confusion. Par exemple, celui qui était né avec une âme de Bria arrivait à être un talmid raham. Mais, depuis 300 ans, il y a une nouvelle direction du monde, une nouvelle façon de faire descendre les âmes sur terre : elles ne sont plus dans la catégorie qui leur correspond, et on ne peut plus savoir qui est qui. Il peut y avoir une âme de Bria, c’est-à-dire une âme gigantesque, dans un homme ayant tous les mécanismes de Assia, et hermétique à toute notion spirituelle. Elle est en exil dans une klipa qui la voile complètement. Inversement, une âme de Assia, avec un niveau moral et spirituel bas, peut se retrouver avec un cerveau de Bria et une grande puissance intellectuelle, ce qui est extrêmement dangereux. Beaucoup se sont retournés contre leur propre peuple et nous ont fait du mal.

Cette confusion est caractéristique de l’époque pré-messianique, ce qu’on appelle \ »ikvéta deMeshi’ha, le talon du Messie\ ». La 1ère fois que le mot \ »ekev, talon\ » apparaît dans la Torah, c’est au sujet du na’hash, du serpent. Hachem lui dit \ »Je placerai une haine entre toi et la dimension féminine, entre sa descendance et ta descendance. Il (ce concept qu’est la dimension féminine, c’est-à-dire les êtres créés) te frappera à la tête et tu le frapperas au talon.\ » Pourquoi parler du talon au sujet de la lutte entre le bien et le mal ? Que représentent la tête et le talon ? Nos Maîtres expliquent que c’est le na’hash qui a fait entrer la confusion et l’inversion dans le monde, et le fait que des âmes très basses peuvent se retrouver dans des êtres qui sont tout en haut, et inversement. \ »Le vrai combat est de prendre conscience que, jusqu’à la Délivrance, la plupart des têtes du pouvoir sont des têtes de serpent ; et le na’hash attaque la dimension féminine : les âmes élevées qui auraient dû être des dirigeants sont tombées en bas, au talon, et ceux qui auraient dû être en bas se retrouvent à la tête.\ »

Rashi explique ce verset \ »tu l’attaqueras au talon\ » : tu fais tomber les âmes de la tête dans le talon ; quand le serpent vient pour mordre, \ »hou noshef, il siffle\ » avant d’attaquer. Et Rashi, pour expliquer \ »il siffle\ », rapporte le verset de Esaïe 40.24 où il est question de la chute des oppresseurs qui dirigent ce monde : \ »viendra le jour où tous les puissants seront transformés en néant… D sifflera sur eux et ils seront emportés par le vent comme de la paille.\ » Rashi explique que le mot siffler évoque le dédain et l\’humiliation des autres : de grandes âmes tombent dans le talon, car elles sont vues de l’extérieur comme des êtres vils, alors qu’elles sont des âmes inimaginables. Mais viendra un jour où D. redonnera Son monde aux âmes à qui il appartient, à ces grandes âmes, et Il humiliera ceux qui se sont élevés avec dédain.

Le Baal HaTourim révèle que David HaMéleh faisait allusion à ce phénomène \ »talon\ », dans un psaume concernant Ahitofel, qui fut son ami puis devint son plus grand ennemi \ »cet homme en qui j’avais tellement confiance a levé contre moi LE talon.\ » David révèle le secret : il me voit comme un talon. Les têtes de serpent sont ceux qui se croient supérieurs, méprisent les autres et refusent de voir la grandeur de leur âme. Ainsi, Ahitofel renvoyait toujours aux origines de David. Le critère pour savoir qui est une tête de serpent est : comment il parle des autres.

Le Baal HaTourim révèle aussi que, dans les 10 commandements, il y a 172 mots, valeur numérique de talon. Ces mots ont été gravés dans la pierre, matière la plus primaire, imperméable à toute sensibilité spirituelle et morale pour montrer que, depuis Adam, c’est tout en bas que l’on trouve les dimensions les plus élevées. De même, quand Eliézer a donné des bijoux à Rivka, ils pesaient 172 grammes, allusion au talon, car Rivka est le plus grand exemple du tikoun du na’hash. On voit comment une telle âme, qui était tombée au point d’être fille de Bethuel et sœur de Lavan, est ramenée à sa place, c’est-à-dire à la tête. Le Baal HaTourim nous révèle encore que c’est la raison pour laquelle Yaakov tenait le talon de Esav, ce qui fait allusion à toutes les grandes âmes des convertis qui sont tombées dans le talon d’Esav. A l’époque talmudique, presque tous les grands étaient issus de la famille de César : la tête d’Israël s’était retrouvée dans le talon d’Esav, mais ils sont revenus à la tête d’Israël, comme Unkelos, neveu de César, ou Rabbi Méir, petit-fils de Néron. On voit, déjà dans la Torah, les exemples de Rivka, Ruth, David… Le travail d’Israël est de récupérer ces âmes du talon.

Le Ari HaKadosh affirme que toute la génération du Mashiah sera constituée d’âmes nouvelles, qui ne sont encore jamais venues sur terre. Le Mashiah cassera l’écorce, et se dévoileront sur terre des âmes qui n’étaient encore jamais descendues.


30 novembre -0001