22 Mai 2012 Preparation au Don de la Torah- Deuxieme cours- Attention a l´Adultere!!

MP4 MP3 Hier, nous avons commencé à nous préparer au don de la Torah. Nous voyons, aujourd’hui, 3 nouvelles étapes dans notre préparation, grâce au verset : « vous avez vu ce que j’ai fait à l’Egypte. Je vous ai portés sur des ailes d’aigle et vous Je ai amenés jusqu’à moi. Et maintenant, si vous écoutez Ma voix et observez Mon alliance, vous serez pour Moi ségoula (que Rachi traduit par « un trésor précieux ») au milieu des peuples, car toute la terre m’appartient. Et vous serez pour moi mamlé’het cohanim (que Rachi traduit ici par un peuple de dirigeants), un peuple saint. »

Le 1er point du cours est un commentaire extrêmement mystérieux de Rachi, où Hachem dit que l’Egypte avait déjà multiplié les fautes « et Je ne leur ai jamais fait payer tout le mal qu’ils avaient fait, jusqu’à ce qu’ils se marient avec vous. »

En effet, quand Pharaon a voulu oppresser Israël, il a révélé le sens profond de cette oppression : « vous jetterez tous les mâles à l’eau et vous ferez vivre les filles. » Ce qui mettait en évidence que l’Egypte ne cherchait pas la disparition d’Israël, mais sa féminisation, c’est-à-dire l’utilisation de sa dimension féminine, et se servir d’Israël pour construire la civilisation égyptienne.

Et c’est ce qu’ont compris tous les dirigeants éclairés du monde : ils apportent aux Juifs en exil une graine (un pays, des droits…), à condition que ces juifs donnent tout ce qu’ils sont au pays d’accueil, comme à un époux, devenant ainsi la matrice des peuples.

Hachem n’a donc pas réagi à l’oppression contre Israël, mais au fait qu’on Lui a pris Son épouse ! Quand le peuple a crié vers Hachem, il a manifesté qu’il était pris de force, comme une femme violée. Et Hachem a libéré Son épouse !

A partir de ce commentaire de Rachi, le Rav explique d’une façon stupéfiante le refus américain, totalement irrationnel, de libérer Jonathan Pollard. Il nous montre, par un bref rappel des faits, comment Jonathan Pollard a, tout simplement, montré à tous les Juifs américains que leur vrai mari est ailleurs, et qu’ils sont adultères. Sa condamnation, sans commune mesure avec tout ce qui a pu exister auparavant, manifeste l’idéologie pharaonique des Etats-Unis : on ne touche pas aux Juifs, à condition qu’ils soient seulement une épouse, pour construire notre nation.

Mais si Hachem nous a sortis d’Egypte, c’est pour que nous Lui donnions tout ce que nous sommes, comme à un époux, dans un engagement au quotidien.

De la suite des explications de Rachi, nous comprenons 2 autres enseignements extrêmement importants : d’abord, une véritable mise en garde : Je vous donne une Torah qui vous rendra invincible face à toutes les religions, mais non par rapport à l’humanisme. La Torah que Je vous donne s’intéresse à l’homme et construit le monde, mais sachez que l’humanisme détruit l’humain et qu’il représente pour vous un danger.

Enfin, il nous est dit que nous sommes « un trésor précieux ». Nous avons voulu être un peuple comme les autres, alors que notre vocation était d’être « mamlé’het cohanim », servant d’inspiration au monde, dans les temps difficiles. C’est ainsi qu’après la Délivrance, Israël sortira de la gestion du quotidien, pour se consacrer à gérer les problèmes de l’humanité et réparer le monde.


30 novembre -0001