Lois sociales et Loi divine -Talmud- 21 Oct 2014

Posté il y a 5 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Nous continuons l\’étude des problèmes relationnels entre un employeur et ses employés, dans les cas où l\’un ne se comporte pas comme il le devrait. Par exemple, après accord sur l\’accomplissement de certaines tâches, au dernier moment, les ouvriers disent qu\’ils ne viendront pas travailler, ou bien le patron annule le contrat. Si les ouvriers ont été prévenus avant qu\’ils ne commencent à travailler, ils ne peuvent rien demander au patron. Mais, s\’ils se sont rendus sur le lieu de travail, on doit leur donner le salaire convenu, moins une certaine retenue. Par contre, s\’ils ont commencé à travailler et qu\’ensuite le contrat est annulé, l\’employeur doit leur payer leur salaire. Dans le cas où des ouvriers devaient accomplir certaines tâches sur plusieurs jours mais, entretemps, le prix de ce travail sur le marché a changé, les ouvriers ne peuvent demander à recevoir leur salaire en fonction du nouveau tarif, mais ils peuvent aller travailler dans un endroit où ils recevront le nouveau prix. Car ils doivent pouvoir donner à manger à leur famille et le patron ne peut profiter de son pouvoir. Mais, selon rabbi Dossa, il faut aussi tenir compte des frais que cela occasionne au patron. Comme nous l\’avons déjà vu, s\’il est vrai qu\’un homme n\’a pas le devoir de se priver d\’un bénéfice pour qu\’autre ait un bénéfice, par contre, on ne peut causer un dommage à autrui. Le cours examine ensuite dans quelle mesure une société peut modifier les lois de la Torah, en particulier celles touchant les relations humaines.


30 novembre -0001