Les Clefs de notre Délivrance a la PORTE de notre BOUCHE- Le plus Grand des Secrets a la portée de Tous -Paracha Chélakh Lékha – 16 Juin 2011

MP4 MP3 Tout ce qui a été dit dans le cours de la veille puise sa force dans de puissantes et claires références dans la Torah. Ainsi, pour asseoir et prouver le cours d’hier, nous allons livrer une de nos sources dans la Torah des secrets !
Le ‘Ari Hakadoch’ est le savant des savants et il a bien sur son langage.
La référence que nous allons lire est bien évidemment fermée et il faut les clefs.
Ce que nous allons expliquer n’est même pas l’ombre de l’ombre…….de l’ombre de…l’ombre de la goutte de la goutte…..de la goutte d’un océan qui n’est qu’une goutte dans un ensemble de galaxies qui nous dépassent, bref, on ne va rien expliquer du tout.
Mais même un petit rien de la Torah des secrets représente malgré tout un tout !
Quelques brèves mais néanmoins nécessaires explications :
– Aba fait allusion à la sfira de Hokhma, niveau de sagesse qui permet à l’homme de se connecter à la sagesse de D. alors que la Bina est ce que l’homme peut comprendre par lui-même dans le monde de la sainteté.
– Yessod est la partie de l’attribut Divin qui permet la transmission, le passage (il y en a qui sont des géants de Torah mais ne savent pas transmettre car ils n’ont pas le Yessod, même le Ari Hakadoch n’a enseigné qu’à Rabbi Haim Vital)
– Rahel, dimension féminine, mère de Yossef est un concept de Kabbala et fait allusion à la Malkhout !
Ecoutez la douce musique sortie tout droit de la mélodie de la terre de Sfat.
L’initiateur est le Ari Hakadoch dont l’inspiration vient de l’empereur Rabbi Chimone Bar Yokhai qui a reçu lui-même sa Torah à la Source de toutes les sources via Moshé Rabbénou. Le compositeur est le rav Haim Vital.
Pour notre grand bonheur et à capella, le rav Dynovisz entonne ce chant.
Laissez vous transporter, jamais musique n’aura fait autant de bien à l’humanité !
Ets Hahaim, Page 332, 4ème chapitre :
Moshé était au niveau de Yéssod de Aba et cette capacité intellectuelle de Moshé de recevoir et transmettre lui permettait de faire descendre son enseignement au niveau de la Mida (ils représentaient à la perfection ce qu’il enseignait). Cette grandeur de Moshé (dimension masculine) se dévoile à l’endroit ou se situe Rahel (il n’existe que pour INSPIRER la Royauté, nous ne sommes sortis d’Egypte que pour entrer en Israël) mais cependant, la génération du désert voyait les dimensions féminines dos à dos (le masculin de Moshé est collé au féminin de Rahel mais ils sont dos à dos, il fallait d’abord rassembler ces 2 notions, la Torah parle beaucoup de la terre d’Israël MAIS le monde de la Torah n’arrive pas à se mettre d’accord sur la terre d’Israël) !
Moshé a voulu faire le Tikoun et ramener Rahel en face de lui (il a réalisé qu’il était le seul homme à pouvoir mettre face à face Rahel et lui mais il n’y arrive pas, MOSHE, l’homme véritable sait que LE PROBLÈME EST CHEZ LUI, Moshé ne dit pas que la nation est entre les mains des non religieux et…c’est tout…mais la terre refuse cette Torah), selon le secret, D. a décidé que c’est à la Hokhma de construire la terre (c’est à l’homme de Torah de construire la terre). Mais pourtant Rahel a pour racine la Bina (sagesse relative, sagesse du temps) et non la Hokhma(sagesse absolu, sagesse de l’au delà)..Moshé envoie alors les explorateurs en Israël( avant la conquête, les 12 têtes devaient aller s’imprégner de l’atmosphère de la ‘Malkhout’ pour préparer Israël à changer sa mentalité pour conquérir et séduire la terre, devenir des juifs de la ‘Bina’ et non seulement de la ‘Hokhma’, la terre veut que Moshé descende de ses nuées et Moshé comprend et va en Israël (en envoyant les 12 parties de lui même pour apprendre) les 12 explorateurs avaient chacun des étincelles qui contenaient Moshé (toute la réalité se divise en 12 et s’unit à D. pour donner 13=Ehad, l’Unité Parfaite) et leur mission(se connecter à la lumière qu’attend Rahel) était d’éclairer Rahel (terre d’Israël) et ils vont s’appeler les MéRaGuéLim (de la racine RéGueL, pied, partie du corps qui touche la terre, tout est dans le moindre détail des mots, c’est fou, c’est renversant, c’est si émouvant, oh c’est tellement beau, descendez de votre nuage et allez labourer et construire la terre) elle ne sera pas à vous (tant que vous n’aurez pas les pieds sur elle, arrêtez d’attendre le Machiah à l’extérieur, quittez le désert…C’est CLAIR ! il y a tellement à dire qu’on ne peut rien dire, Merci Maitre du monde de nous avoir donné ta Torah et Merci de nous permettre de la lire comme elle se doit, comme elle se mérite), Moshé pensait qu’eux auraient la force et dans la mesure ou il leur donnait la force de la mission, ils feraient le ‘Tikoun’ de Rahel pour mettre la Torah face à face à Rahel (Moshé sait que la terre a besoin de ‘Hokhma’ et de ‘Bina’, le problème de Moshé et des maitres authentiques est : comment faire entrer l’absolu à l’intérieur du relatif ??, comment devenir une chaussure à la bonne pointure, voila pourquoi D. demande à Moshé d’enlever ses chaussures, c’est contre des chaussures qu’ils ont vendu Yossef, les italiens sont les rois de la chaussure et c’est chez eux (Rome) qu’on réalise notre long et dernier exil et ‘Tikoun’ avant la délivrance, l’islam dominé envoie une paire de chaussure au visage de Bush, ils ont laissé leurs chaussures durant la guerre de 6 jours…c’est de la folie, et même dans un lacet, si seulement nous avions deux yeux pour voir et un cœur pour comprendre, nous pourrions lire la Torah, nous pourrions nous connecter au Divin,…reprenons nos esprits, mettons un peu de rigueur dans nos envolées de peur de monter trop haut en oubliant la terre). Moshé se dit que rahel a besoin de ‘Hokhma’ et ne peut rester coller qu’à Léa. Nous comprenons pourquoi il dit ‘Chélakh LEKHA’ (pourquoi ‘Lékha’ ? car D. veut lui dire que ca le concerne, il est impliqué, donnes leur de ta force, donnes leur de tes 12 étincelles, D. subit le processus par lequel le monde est obligé de passer, joue le jeu et ‘se fait avoir’) mais ce n’était pas le moment de réussir (l’échec fait partie du processus, tous les débuts sont durs, la lenteur et la longueur de l’histoire sont en soi une réparation à la faute de la précipitation d’Adam, quand on se précipite, on va dans le précipice même s’il faut trouver l’équilibre avec la réflexion, D. veut nous apprendre la patiente, les têtes du peuple devaient juste déposer la graine même s’ils sont venus pour être les meneurs du projet).
Voila la raison pour laquelle ils sont tous morts dans le désert à l’état de pères fondateurs alors que seul Yéochoua et Calev sont rentrés (dimension de ‘Malkhout’)!
Il y a 63 ans et plus, ils ont osés laisser leur femme derrière leur dos…elle les a pourtant supplié de s’unir à elle…en plus, elle était déjà séduite, offerte mais avec sa petite touche de mystère et de pudeur, elle ne demandait qu’un minimum d’investissement comme la plupart des femmes d’ailleurs…A ce point la, tu ne comprends pas!!!!!!! Allez viens, fais le premier pas, c’est la Torah qui t’y invite…mais ils n’ont pas su, ils ont tergiversé et ont…affermis leurs positions. Elle ne demandait qu’à être aimé et c’est l’autre partie du peuple qui a sauté dans ses bras sans même se poser de questions.
Et maintenant, tu râles, tu t’insurges en faux, tu vas même jusqu’à l’insulter.
Non, ce n’est pas la bonne méthode…viens, elle est encore à toi, plus belle encore qu’avant, courtises la et elle te tombera dans les bras et tu ressentiras enfin l’exaltation d’une Torah qui s’accouple avec la terre d’Israël !
Heureusement qu’à notre époque une partie des bons (les kalev et Yéochoua modernes) a récupéré le projet. Vite, sortez de votre désert pour venir déguster le dessert, venez vous investir dans le Projet Divin N°1, la Terre d’Israël Uni à son peuple et sa Torah….Notre si beau drapeau avec sa Maguen David!


10 juillet 2018
  1. BEAU ! BEAU ! BEAU !

    Il fallait le dire pour préparer ce qui va ne devrait plus tarder.

    Kol Hakavod rav…

  2. cher elior..attention…….la kabbala sont les ailes de l\’aigles….mais l\’aigle vole haut et vite…..si l\’on est pas bien accroche on tombe et on se tue…..ou est le Maitre qui vous apprend a voler…..?

  3. Bonjour Rav, selon les codes de kabbala, est-ce qu\’on considère que : Moché = Hokhmah de Yessod, Rahel = Binah de Yessod, Lea = Hokhmah de Malkhout, David = Binah de Malkhout ou que Moché = Brit Avayé, Rahel = Avayé, Lea = Brit Elokim, David = Elokim ? De plus, est-ce que la jonction Rahel-Lea (Avayé-Brit Elokim) donne Machiah ben Yossef et la jonction Moché-David (Avayé-Elokim) donne Machiah ben David ? Merci de me répondre car si je me trompe ici je vais dans le décor pour toute la compréhension de la Torah. Ainsi je considérerais que lorsqu’on dit Torah écrite, il faut considérer qu’il y a le fondement de la Torah écrite(les codes) et puis sa compréhension (le jeu de code) ; et je considère aussi que dans la Torah orale, il y a le fondement (les codes) et son application (le jeu de code). Ce que je veux dire, c’est que lorsque Rahel a transmis ses secrets à Léa, elle a introduit en elle une application explicite (bouche) de l’avayé ; mais ce n’est qu’une partie de cette application explicite qui peut être comprise par Léa (brit elokim). Ensuite, Léa serait en mesure de féconder David, en introduisant de façon tacite (hokhmah) une partie de l’avayé dans elokim ; c’est-à-dire que de façon tacite la torah du yessod est introduite dans la terre (il y a là la brit de la Malkhout – celle de Machiah ben Yossef). Ce n’est que seulement après le développement de l’être formé par cette fécondation que vient une explication parlée de la partie d’Avayé qui avait été transmise de façon tacite (il y là la Malkhout de Machiah ben David). Ainsi, il faudrait comprendre que la brit Avayé (Moché) n’est jamais rendue de façon parlée, ne sera jamais terrestre….Il n’y aurait qu’une partie de Avayé transmise et pouvant devenir expressive dans Elokim. J’espère que vous me répondrez, cher Rav, car ici, vraiment si ce n’est pas compris, je risque de dévier complètement…Merci d’avance

  4. …et selon mon dernier commentaire, je considérerais que Moché (dimension Hokhmah du Yessod ou Brit Avayé) ne pourrait être \ »présent\ » qu\’au Temple (là où le temps et l\’espace n\’ont pas la même réalité que le temps et l\’espace sur la terre) ou durant le Shabbat ou durant la 7ème année.

  5. De plus quand on dit que Moché et Rahel se tournait le dos, cela ne doit-il pas être compris comme si Yessod et Malkhout n\’était pas en relation; c\’est-à-dire qu\’ici quand on dit Rahel, on ne dit pas la Rahel (Binah de Yessod) mais la Malkhout entière (c\’est-à-dire Hokhmah et Binah de Malkhout = Lea-David) ?

  6. rav merci de nous faire goutter a cette comprehension kabbalistique dite facilement apres bcp de nuits d etudes aussi en ce qui concerne les detracteurs le chien aboie et la caravane passe donc on avance vous et nous c est tellement beau votre approche de la tora que nous avons toujours soif cest un sentiment que je n ai pas eu dans d autres cours

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+