Attention, le Paradis est un Piège !!! – Maamar \ »En ce Jour..\ »5 Décembre 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Il semble que ce Maamar n’ait pas de fin tant il cache des enseignements ! Quel Rabbi ce Rabbi !
Nous ne pouvons qu’être en admiration devant tant de connaissance et de profondeur !
Il apparaît de plus en plus que le rabbi de Loubavitch n’était pas qu’un grand dirigeant de la Hassidout Habad, qu’un formidable visionnaire tant il est en avance sur son temps, il fut aussi un très maitre qui maniait aussi bien la Torah dévoilée que la Torah cachée avec une aisance, une dextérité et un talent incroyable !
Nous devons aussi admettre que le rabbi a trouvé avec le rav Dynovisz un fidèle et authentique maitre qui arrive jour après jour à nous ouvrir ce concentré de sagesse contenu dans quelques paroles ! A partir de cet océan d’enseignements dissimulés, le rav extrait au quotidien la « substantifique moelle » qu’il nous livre sous forme de jolies et généreuses rivières étincelantes de diamants !
Nous reprenons le verset cité hier :
‘Que ma nourriture soit amère comme l’olive si elle vient de la main de D. Plutôt qu’une douce nourriture qui proviendrait des mains des hommes’ !
Chaque mot contient un infini et la manière de le dire contient aussi des clefs inimaginables !
La Colombe a dit : Mieux vaut que ma nourriture soit amère comme l’olive dans LA MAIN de D. que douce comme le miel des MAINS des hommes !
Rachi remarque une anomalie et s’y attache ! la colombe parle de la main de D. et DES mains des hommes, nous ne retrouvons pas ici la symétrie des paroles !
Il y a donc un enseignement !
D. ne demande qu’une main, il ne veut pas faire de nous des assistés, des parasites, D. veut une association alors que l’homme refuse et veut tout prendre avec 2 mains !
Une petite anomalie de rachi et le texte s’ouvre un peu ! Quelle merveille !
L’homme refuse d’accepter LA MAIN de D., il n’a pas voulu créer une civilisation basée sur le partage ! Juste avant le déluge, les hommes ne voulaient pas s’entraider et la terre était remplie de Hamas, de violence !
Mais Hamas veut dire aussi ‘je réclame mon du’, encore une forme de Hamas !
Le monde était violent et égoïste !
Noah comprit que le monde fut détruit à cause de ce refus de partage, ainsi, lorsqu’il voit la colombe revenir avec cette branche d’olivier amer, il comprend !
Allez, on remonte à la source, quelques moments avant la création de l’homme !
Chapitre 2 de Béréchit, verset 5 :
Rien n’avait encore poussé sur terre, la végétation n’était pas encore apparente (nous sommes évidemment dans le code) car Avayé Elokim n’avait pas encore fait pleuvoir car il n’y avait pas encore d’homme sur terre pour travailler la terre !
La Torah, explique, en un verset, le pourquoi de la Création de l’homme et juste après, D. créé l’homme !
Tout le secret de la création est dans ce verset !
Rachi perce le secret et va paraphraser le verset : comme il n’y avait pas d’homme pour dire MERCI, pour reconnaître le bienfait de la pluie, D. n’avait pas fait pleuvoir !
Rachi explique que l’homme a été créé pour prendre conscience des besoins du monde, pour réaliser qu’une partie de la solution se trouve au dessus de lui (il doit établir la connexion avec D.) et ensuite dire Merci !
L’homme est la seule et unique créature au monde qui peut connecter le Ciel et la terre !
Mais pourquoi D. a construit son monde de manière à ce que rien ne puisse se faire sans lui ?
D’abord car D. veut faire partie du projet ! Malheureusement, tout le projet de la mauvaise histoire humaine a été de vouloir se débrouiller sans D. !
Pour que l’homme ne puisse s’échapper, D. le créé à partir de la terre et de l’eau !
La terre représente la dimension terrestre (il peut contrôler) et la pluie représente la dimension céleste (il ne peut contrôler) !
L’homme véritable réalise qu’il ne peut pas tout faire tout seul, il a toujours une moitié de sa vie qui échappe à son contrôle afin d’entretenir la prise de conscience qu’il n’est pas le seul décideur !
‘Béréchit Bara Elokim ète Hachayim Véète Haarets’ = 2 dimensions, l’association entre le Ciel et la terre. 28 lettres dans ce verset, 28 comme 2 fois Yad, 2 mains, le Ciel et la Terre ! Magnifique !
Le Verset nous dit : ‘Vékhol Yétser Mahchévot Rakra Kol Hayom’ Mais à quoi fait allusion Yetser ?
Le penchant du mal était rentré dans les pensées ? Mais pourquoi traduit on Yétser par penchant ? Et quel est le sens premier de ce mot ? Pour comprendre son sens, il faut aller voir ou ce mot a été dit pour la première fois dans la Torah?
Ce mot est utilisé au moment ou l’homme a été composé à partir de la terre VaYétser…Afar min Haadama’ !
L’homme avant le déluge, était dans une situation de Afar (terre, poussière), il voulait du sec en lui, il refusait l’eau ! La civilisation de l’époque voulait prendre le contrôle de la vie et cette génération a disparu dans le déluge (ce genre de civilisations disparaisse toutes une après les autres) !
Et la punition du serpent a été de manger de la poussière, sa punition a été d’être déconnecté du Ciel, il mangeait ce qu’il voulait quand il voulait ! Et ca, c’est la malédiction !
Quand tout marche trop bien, c’est la catastrophe ! Quand le film s’arrête après 120 ans, que se passe-t-il ? Rien,…le vide, le néant !
Quand D. voit qu’un homme ne veut rien comprendre, il le laisse vivre dans sa vie d’illusion !
Quand D. veut un homme, il lui envoie problème sur problème pour qu’il ne se prenne pas au sérieux !
A méditer !
‘Emhé’, effacer l’homme avant le déluge, même terme que pour la disparition d’Amalek !
L’homme qui voulait être sans eau…va être noyé par l’eau !
Amalek ne supporte pas l’eau et voit Israël dirigé par Moshé, l’homme sauvé des eaux, traverser la mer et s’en sortir ! C’en est trop pour lui !
Béréchit, c’est Bète(2) Réchit, Israël et Amalek !
Amalek est l’idéologie qui prétend libérer l’homme du contrôle de D. !
Avant le déluge, la force Amalécite avait pris tant d’ampleur que le déluge a été envoyé !
Avec Amalek, c’est ´Ou ca passe ou ca casse´ !
Amalek veut s’accaparer le monde et s’il ne peut pas, il est prêt à ce que tout le monde soit détruit !
Après le déluge, D. a promis qu’il ne laisserait plus jamais Amalek prendre le contrôle sur toute la terre !
Il existe, il fait du mal mais il ne peut plus détruire le monde !
Maintenant, fort de nos connaissances, le rav Dynovisz nous invite à une simple mais o combien profonde réflexion !
Après avoir compris le pourquoi de l’homme, à savoir faire la jonction entre le Ciel et la terre, nous nous serions attendus à ce que l’homme soit sur une terre ou sans pluie, il n’y a rien à manger. Et que va faire D. ? Il va le mettre…dans le Gan Eden, un endroit ou les arbres sont magnifiques, ou les fruits sont somptueux, il y avait même un magnifique fleuve qui coulait dans le jardin ! L’homme n’avait même pas besoin de prier !!!!!!! L’assistance totale ! Le piège absolu !…Il fallait le voir…Bravo…Standing Ovation…Clap Clap…un tonnerre d’applaudissements !!!!!!!!!!!!
C’était sous nos yeux et nous ne l’avions même pas capté !?
Sédom, aussi, est appelé dans la Torah, la vallée traversée par des ruisseaux, comme le jardin de D., comme l’Egypte ! Waou !!!!
Tout le paradis était un piège et qu’a fait l’homme ? Il s’est révolté contre D. !
Tout le monde rêve de ce mythe du ‘quand tout va bien, ca marche’ !
En début d’histoire, D. a mis l’homme dans une situation ou tout allait bien et ca a été la catastrophe !
L’homme ne peut tenir que quand c’est ultra difficile ! Et d’ailleurs, juste après la faute, l’homme a refusé le paradis et a commencé alors l’histoire humaine !
D. l’envoie alors travailler la terre, il lui a fait comprendre que rien n’est meilleur que l’expérience ! Adam a alors compris ! Quel cours !


11 juillet 2018