Eclipse…Attention, ce n’est pas un très bon signe…Mais ca Dépend de nous ! – 20 Juin 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Un cours sur l’éclipse a déjà été donné hier mais comme la Torah est éternelle et infini,e on n’a jamais tout dit et même presque rien dit !
Le rav Dynovisz précise qu’il a un profond respect pour les hommes et femmes d’autres religions. Être capable de s’aimer malgré les différences est la plus grande force et sera l’enjeu de la délivrance finale ! Construire l’amour malgré les différences est la réussite de notre monde !
Les astres ont été créé le 4ème jour afin d’être des signes dans ce monde. Rachi relève que Méorot (astres) est écrit sans ‘Vav’ et pourrait se lire ‘Méara’ (calamité, malédiction).
Alors, lumière, bien ou obscurité, catastrophe.
L’éclipse se dit Likouyi (frappe)…connotation négative, ce n’est pas par hasard car c’est un très mauvais présage pour le monde.
Ces 2 astres symbolisent les nations et sont des indications sur ce qui peut se passer dans le monde. Israël est concerné par ce signe mais il peut éviter le problème en faisant Téchouva, voire mieux, il peut le transformer en bien !
Le fameux ‘vav’ (vav hahibour) manquant est la lettre de l’union entre les contraires. Les luminaires ont été écrits sans ‘vav’ pour nous dire que quand les astres sont frappés, il y a un problème d’union ! Quand le soleil se voile, nous pouvons profiter de la lune mais n’oublions pas que la lune reçoit sa lumière du soleil !
La lune s’interpose entre la terre et le soleil ou parfois la lumière de la lune ne parvient pas à la terre quand la terre s’interpose entre la lune et le soleil (dans l’un et l’autre des cas, la terre ne reçoit pas la lumière) !
Au moment ou Moshé reçoit la Torah, il veut savoir ce que va devenir sa Torah dans les mondes à venir. D. lui fait parcourir plus de 1500 ans et il se retrouve dans la classe de rabbi Akiva. On place les élèves en fonction de leur grandeur et les tables forment un rond autour du maitre ! Moshé va être placé…à la fin et verra rabbi Akiva de dos. Moshé ne s’offusque pas, il est le plus humble mais ne comprend rien à ce que dit rabbi Akiva. Il se désespère, pas d’être à la dernière place, mais de ne rien comprendre. Il sera vite rassuré d’entendre que rabbi Akiva reçut tout de Moshé (halakha léMoshé miSinaï). Quel est le message du Midrach ? Que cache cette mystérieuse histoire ?
Comment D. peut-t-il s’adresser aux hommes sachant qu’il est le bien absolu, le vrai absolu ? Comment peut-il communiquer à un monde aussi changeant, aussi relatif ?
L’instable face à l’équilibre parfait ! L’imperfection permanente face à la perfection absolue ! Et le changement est inhérent à la vie d’un homme sinon…il est mort !
C’est pourquoi nous avons reçu la Torah écrite et la Torah orale !
La parole est le changement par excellence et se limite aux individus à qui je parle et au moment auquel je parle. Face à elle, la Torah écrite qui ne bouge pas.
Il y a ceux qui veulent imposer au monde une vérité trop haute sans tenir compte de la réalité, tout demande un temps dans ce monde ! Quand l’absolu rentre en compétition avec ce monde nuancé, c’est l’explosion (n’y voyez aucun lien avec…) Heureusement, nous avons reçu aussi la vérité qui bouge ! Le monde a aussi sa propre réalité et sa propre dynamique.
Mais si nous n’avions que la Torah qui tient compte du monde, de ses changements et de ses mutations, nous serions en danger car le risque serait qu’elle s’éloigne peu à peu de la Source ! Adapter sans falsifier est impossible et tout ceux qui ont réformé à outrance se sont tellement éloignés qu’ils ne ressemblent plus à l’original !
Moshé est allé chercher la vérité à une source absolue, la Torah est gravée !
La génération du désert n’appartient pas à ce monde et D. va lui faire rencontrer rabbi Akiva. Il est tout ce qu’il n’est pas, il a commencé à haïr les sages pour devenir le plus grand des maitres d’Israël ! Moshé est habitué à un langage très métaphysique et il entend un homme parler un langage différent, très impliqué dans ce monde. Il parle du présent et pas simplement de D. dans le monde !
Moshé réalise que rabbi Akiva représente une autre dimension mais il a peur qu’à force de changer, il va s’éloigner. Mais quand il entend citer la source, Moshé comprend qu’il pouvait parler au présent tout en étant rattaché au passé !
Une fois de plus, avec ce merveilleux midrach expliqué avec une petite touche de plus, avec une teinte un peu plus nuancé, nous réalisons que la torah est infinie et ceux qui savent la lire nous dispense un infini bonheur ! Après, tout semble si dérisoire ! Oui, mais nous ne sommes pas des contemplateurs…alors, en action, on continue !
‘Vav’ transforme le passé au futur et le futur au passé, c’est notre histoire, c’est une torah qui traverse l’histoire !
Les tables mesuraient 6 sur 6, ‘Vav’ sur ‘Vav’. Les maitres ont paniqué quand ils ont su que la loi était gravée dans la pierre, ils ont eu peur que la loi se fige dans le marbre. Ils ont réussi à faire parler les mesures et ont comprit ce qu’elles cachaient : un savant mélange entre la vie et la loi.(comme une Mida, mesure, vertu, qualité, défaut…tout est une question de dosage, il faut savoir jongler, tout en marchant sur un fil en allant tantôt à droite tantôt à gauche suivant les SITUATIONS mais toujours en équilibre)
La lune représente la dimension relative (la lumière ne cesse de monter et descendre comme la vie sur terre, Yéochoua a du s´occuper de tous les soucis d’une nation, monde concret) et le soleil représente la dimension absolue (la lumière est fixe, le soleil brille toujours de la même manière, Moshé a transmis une parole dans le désert, monde spirituel). Et nous avons besoin des 2.
Soit une religion qui vit au dessus de ce monde soit une religion qui ne peut exister que si elle a le pouvoir dans ce monde !
Il y a une impossibilité de concevoir un Islam réussi qui ne serait pas maitre sur terre !
C’est pourquoi nous n’avons jamais eu de problèmes avec l’Islam avant d’être revenu sur notre terre. Soyez juif mais sans terre !
L’ennemi juré de l’Islam, la lune, c’est tous ceux qui ont le pouvoir dans le monde.
Le soleil se déconnecte de la dimension terrestre et est représenté par Essav à la recherche d’une vérité absolue, trop haute ! Parler d’un temps messianique aussi tôt est une exagération de vérité.
Rien n’est moins juif que voir le problème chez les autres ! Alors, occupons nous de nous!
Les Prouchim étaient une secte juive qui avaient poussés la morale juive à l’extrême et les maitres les tournaient en dérision (la tête pleine de sang tant ils se cognent contre les murs,…ils ne veulent pas regarder les femmes, de plus, ils les laissent se noyer pour éviter de la toucher, ils ont poussés la morale trop loin !). Et chaque problème que nous voyons à l’extérieur a une racine chez nous.
Ceux qui veulent pousser la barre trop haut prennent la Chrétienté dans la tête en boomerang et ceux qui veulent trop s’adapter se voit attaquer par l’Islam. Tout est si clair !
Tant que n’arrivons pas à recréer un judaïsme authentique mais impliqué, tant que nous n’arrivons pas à produire cette identité, les astres seront coupés.
Et cette éclipse représente un manque d’union dans ce monde, soit l’occident est en danger, soit l’islam est en danger et rachi de dire que ce n’est jamais bon car la vérité se trouve dans l’union des 2 !
D. nous appelle à nous prendre en main.
Nous savons tous ce que l’union entre leur lune et leur soleil a un but : celui de couper Israël et Jérusalem en 2 et ils se sont donnés rdv en septembre, juste après les vacances.
Tout frais et bronzés, munis de nouvelles forces, ils s’apprêtent à donner le coup final mais ce qu’ils ont oublié (chut…il ne faut pas leur dire sinon ils vont repousser la date), c’est que ce rdv de l’impossible tombe en plein mois d’Elloul, période ou le peuple juif revient encore plus fort à D. avant les vrais rdv que sont les fêtes de Tichri qui se terminent dans la liesse et dans la joie.Amen!
Vous voulez nous couper, c’est la terre qui va vous séparer et vous n’arriverez pas à établir cette liaison malgré votre acharnement et vos millions de millions de dollars dépensés en vain.
Mais Tout ne dépend que de nous !


10 juillet 2018
  1. Erev tov Rav Dinovisz. J\’ai écouté ce cours un peu tardivement puisque nous sommes déjà en juillet, mais alors la fin de votre cours… Splendide ! La terre qui se met entre le soleil et la lune… En effet c\’est tout un programme ! Bien évidemment vous avez raison de dire que cela dépend beaucoup de nous, mais il est vrai que cette éclipse n\’est pas un hasard du tout en ce moment, et je crois savoir, si je ne me trompe pas, que les éclipses lunaires sont bien plus rares que les éclipses de soleil, naron ? Im kol hakavod chéli.

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Merci de supporter notre site et adherez au Groupe Hai MERCI
+