L’Histoire Incroyable de la Renconte entre le Prophète et le Futur Roi d’Israël – Schmouel 28 – 21 Juin 2011

Posté il y a 8 années by rav Haim Dynovisz
0 vues

MP4 MP3 Aujourd’hui, du rire et de la détente dans ce cours ou le rav va lire un texte du livre de Schmouel. Découvrez comment dans une première et simple lecture, il est possible de voir et détecter nombres d’enseignements.
La Torah nous a été donnée par le Maitre du monde, ne l’oublions pas et le rav s’évertue au quotidien à nous inviter à une approche scientifique et très sérieuse.
Et le premier scanner que nous allons faire passer au texte va soulever nombres de questions qui, bien évidemment au delà des premiers rires et étonnements, contient des enseignements de vie.
Il est impossible de lire la Torah comme n’importe quel livre. Elle est remplie de pièges, de signes, d’anomalies, de blancs, d’intonations, de répétitions, de balises et le texte suggère sans cesse des questions. La Torah est un livre de message et nous devons les capter !
1er verset, 9ème chapitre du livre de Schmouel :
Il y a eu un homme de la tribu de Béniamine, Kich, Ich Yémini, grand et vaillant, il avait un enfant bon (au niveau moral et spirituel), Chaoul et il n’y avait pas dans tout Israël un homme aussi parfait que lui (la Torah témoigne de sa grandeur absolue et David est déjà vivant à cet époque) !
Il dépassait tout le monde de loin (la Torah est en train de nous décrire un être exceptionnellement grand). Le troupeau d’ânesse de son père s’est enfuit et le père dira à son fils d’aller à la recherche des ânesses avec un de ses serviteurs.
La veille, D. dévoilera à Schmouel la future rencontre avec Chaoul qui recherche des ânesses. Or, Schmouel savait que le 1er roi descendrait de Béniamine, il connaissait la grandeur de Chaoul, aussi pourquoi D. se révèle à lui pour désigner le roi ? Pourquoi la nomination se fait-elle sans protocole ? Pourquoi cette rencontre doit passer par une banale histoire d’ânesse, ce n’est pas très prestigieux pour un futur roi ?
Chaoul traverse le territoire de Béniamine, passe par Chaiche, …il retourne dans son propre territoire et ne trouve toujours rien. Au hasard de leurs recherches, ils arrivent dans la région des prophètes (à l’époque, il y avait des écoles pour devenir prophète, ces formations d’élites étaient destinés à des êtres particulièrement sensibles et élevés et l’école était censé entre autre développer cette capacité), Chaoul propose à son serviteur de retourner à la maison de peur que son père ne s’inquiète. Le serviteur répond à son maitre : mais nous sommes dans la ville ou se trouve Ich HaElokim (l’homme de D.) !!! Allons chez lui car tout ce qui dit se réalise.
2 paysans ont perdu leurs ânesses. Face à eux, Schmouel qui était dans sa génération l’équivalent de Moshé et Aaron. Depuis quand peut-on approcher un tel géant comme ca, au hasard des promenades ? Et puis, imaginons qu’on puisse approcher un tel grand comme on veut, qui oserait aller l’interroger autrement qu’avec un problème de taille ? Même le rabbin du quartier, avec tout le respect qu’on lui doit…qui irait le voir pour lui parler de ses animaux perdus? Sans Rdv préalable, ils rentrent directement chez le prophète, le grand de la génération ?!????!!? C’est vrai que c’est choquant !
Chaoul lui répond : OK mais nous n’avons plus de provisions…mais quel rapport ??? De plus, on a rien acheté on n’a pas de cadeaux, on ne peut pas arriver les mains vides…on continue dans la science fiction. Il semble se dire qu’il faudrait payer au prophète le service ?
Le serviteur de répondre : Non, c’est bien, je viens de trouver 25 agourot et on va les donner à l’homme de D. !
¼ de shekel pour le prophète de la génération pour qu’il puisse retrouver des ânesses ????? C’est un dessin animé ou quoi ?
A ce stade la, on a une forte envie de rire et si ce n’était la Torah, on aurait fermé le livre (a D. ne plaise) ou on l’aurait réservé à un moment de fête, histoire d’en rire !
Le verset continue en disant : Lorsqu’un homme voulait interroger D., il allait vers le ‘Roé’, le voyant !
‘Lénavot’ veut dire parler, bouger les lèvres et un Navi est un orateur, un parleur mais au niveau biblique, c’est celui qui reçoit une prophétie et la transmet. Au moment où il parle au peuple, il n’est pas en exaltation spirituelle, il transmet en différé.
Le ‘Roé’ transmet en direct ce qu’il voit, ce qu’il reçoit, il est en état de connexion avec la Source. Et Schmouel était le dernier des ‘Royim’, Moshé était constamment en état de ‘Réyia’, il était constamment connecté à D. !
Schmouel ne faisant que dire ce que D. lui transmettait en direct, on comprend encore moins comment ils ont osé envisager de payer 25 ‘Agourot’ pour…retrouver ces ânesses. Ça semble tellement ridicule ! La Torah joue avec nous, elle nous force à réfléchir, elle nous invite à l’analyse et le rav de rajouter, elle crie, elle nous crie : Ecoutez moi, lisez bien, ne passez pas à coté du texte…c’est beau…et il existe dans le monde des gens qui s’ennuie !!!
Alors qu’ils montaient, ils rencontrèrent un groupe de jeunes filles et décidèrent d’en savoir plus sur l’endroit ou se trouvait le ‘Roé’. Elles répondent : ‘justement, il est en ville aujourd’hui car il a décidé de faire un grand festin pour le peuple, vous le trouverez dès que vous rentrerez en ville, dépêchez vous avant que le festin ne commence…’ Alors qu’ils entrèrent dans la ville, Schmouel marchait dans leur direction. D. lui avait dit avant qu’il nommerait un Dirigeant sur son peuple qui guerroierait contre les philistins.
Le 1er roi d’Israël contre 25 centimes pour des ânesses dans une rencontre par hasard ???!!!????
Dès que Schmouel vit Chaoul, D. lui dit : c’est lui qui dirigera mon peuple !
Chaoul rencontre alors Schmouel et lui demande : As-tu vu le ‘Roé’ ?
Il semble que rien ne montre que le ‘Roé’ est…..le ‘Roé’ ! Incroyable, pas d’escortes, pas d’élèves, pas de voiture de fonction !!! Le plus grand des prophètes d’Israël se promènent dans la rue comme Mr tout le monde et en plus, il est le dirigeant de l’époque, il est grand rabbin d’Israël et premier ministre, il y a de quoi s’étonner !
Mais non, en fait, c’est un vrai grand, il n’a pas besoin de motards avec sirène, il n’a pas besoin qu’on le porte aux nues, il est le Grand mais n’en fait pas un monde car il sait qu’il est missionné pour le peuple et est à son service jusqu’à que D. prenne un autre dirigeant. C’est un vrai Grand comme on les aime !
Schmouel lui répond : oui, c’est moi dans la plus grande simplicité…sans préliminaires !
Ou sont ces grands ? Ou sont ces puissants qui iraient à la Knésset en bicyclette ? Plus il y a de klaxon et plus c’est vide. Plus on est minable et plus on a besoin de se maquiller !
Un prophète, un vrai sait qu’il a une âme particulière et a été créé pour cela.
Schmouel lui dit : Passe devant moi (eh oui ), diriges toi vers la table d’honneur…et tu ne repartiras que demain matin et tout ce que tu as dans ton cœur, je te le dirais, tes ânesses, ca fait 3 jours que tu les as perdu mais elles ont été retrouvées (Schmouel est un géant dans sa simplicité, il n’a pas honte de parler des ânesses, si un juif a un problème, c’est le sien) et il lui dit alors l’air de rien que la royauté lui serait donnée. On s’attendait à quelque chose de plus officiel, on aurait aimé à un peu plus de préparation, de protocole, de prestige…non, il lui parle des ânesses et ensuite,…. au fait, c’est toi le….futur ROI d’Israël ! On est vraiment unique au monde !
Pas d’intronisation pour les grands ! Chaoul comprend aussi que ce n’est qu’une fonction ! Chacun son métier, certains sont plombiers et d’autres rois…le seul Grand est le Maitre du monde et le reste ne sont que des êtres de passage.
Ânesses, 25 centimes, un banquet de peuple, une rencontre au hasard, ah au fait, c’est toi le roi…ca remet les choses en ordre !
Chaoul répondra : mais qui suis-je, je suis un homme de la tribu de Béniamine, la plus petite ? Schmouel l’amène dans son bureau (Lichka, c’est un roi mais il ne le montre pas), il les amène alors à la tête des représentants (à leur table) ou étaient assis 30 personnes.
Incroyable et belle histoire ! Et nous n’en sommes qu’au début !


10 juillet 2018