La belle vitrine cache le terrible magazin – Toldot- 2019

  1. Je voudrais revenir sur la video du jour, qui dénonce la parole chrétienne « Si l’on te frappe sur la joue droite, tend aussi l’autre; si l’on te vole ton boeuf, donne aussi tes moutons; si l’on viole ta femme, donne aussi tes filles; et ainsi tu acquerras des trésors dans le paradis ».
    Comme il m’est interdit d’enseigner en France, tant d’une point de vue scientifique que d’un point de vue théologique, politique, sociologique, je profite de l’espace laissé sur le site du rav Dynovisz (comme ça, en plus, si un camion passe par là, c’est lui qui sera aplati comme une crêpe et pas moi).
    J’ai donc à dire ceci aux chrétiens qui sont sur ce forum, ou qui viendraient à s’y trouver:
    Cette parole que je viens de citer n’est pas un enseignement de votre Machia’h ben Joseph. Il s’agit d’un enseignement que vous ne pourrez trouver que dans le plus falsifié et le plus latin des évangiles, l’Evangile selon Matthieu. Je rappelle pour ceux qui suivent, que les deux Evangiles de Marc et de Matthieu sont des faux de type pauliniens, comme sont également fausses les épîtres de Paul. Je rappelle que tous les maîtres chrétiens ne sont pas inféodés aux paroles de Saint Paul, qu’ils appellent parfois l’Antichrist, le prêtre impie, De même que que certaines sectes chrétiennes, ont toujours vu en Jean le Baptiste, le véritable Messie, et non le Jésus, fils de Dieu, décrit par l’Antichrist Paul.
    Ainsi il il a deux erreurs que commettent les théologiens judéo-chrétiens lorsqu’ils lisent le Nouveau Testament (j’aime pas le mot, mais bon). L’erreur juive, qui consiste à dire que tout est faux. Et l’erreur chrétienne, qui consiste à dire que tout est vrai.
    Il faut donc être beaucoup plus nuancé et réfléchi, qu’on soit juif, ou qu’on soit chrétien, pour éviter, ces deux sortes d’erreurs.
    Il va sans dire que je dénonce formellement la parole écrite plus haut comme étant une réelle parole de Jésus-Christ, mais plutôt comme un ajoût antichristique d’un moine copiste pauliniste. On a la même chose avec Saint PAul lorsqu’il dit « Honorez le roi, servez vos maîtres, soyez de bons moutons, car s’ils ont pouvoir sur vous, cela vient de la volonté de Dieu ».
    Si vous racontez ça à votre âne, votre âne va rire, selon qu’il est écrit: « Même l’âne, il rit ».
    Mais les moutons le gobent.

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel