La Parnassa ne Tient qu´à un Cheveu !! – 2 Aout 2011 – A la Porte de la Délivrance

MP4 MP3 Le monde loin s’appelle le monde de l’extériorité (Tsadik fait à la perfection ce qu’on lui demande, relation de rigueur), c’est le monde d’Elokim !
Le monde près s’appelle le monde de l’intériorité (Hassid fait plus bien avant qu’on ne lui demande, relation d’amour), c’est le monde d’Avayé !
2 Textes du Talmud :
– Jérusalem fut détruite car on se contentait de faire ce qu’on devait faire !
– Qui est le plus grand ? Celui qui fait parce qu’il est imposé ou celui qui fait spontanément ? C’est celui qui fait par contrainte et non celui qui fait par choix car le second fait parce qu’il ressent mais peut ne pas faire alors que le premier se soumet (mieux vaut un petit peu constant qu’un grand ponctuel).
Cette seconde version semble contredire toute notre construction entamée depuis hier !
Comme tout bon juif honnête avec lui-même, nous ramenons la contradiction afin de retrouver la vérité ou consolider notre raisonnement. Dans l’un ou l’autre des cas, un juif qui étudie la parole Divine n’a qu’un objectif, retrouver la parole Divine et la contradiction est essentielle !
En réalité, Il y a celui qui attend l’ordre pour faire, il y a aussi celui qui fait les choses qui lui parlent et il y a celui qui fait les choses ordonnées mais parce qu’il aime D. !
Celui qui fait de bonnes actions qui ne correspondent qu’au besoin, qu’au désir, qu’à l’exaltation du moment est un…nul car sans constance, un geste a très peu de valeur !
Celui Qui est régulier dans son service est très grand !
Celui qui est régulier et fait sans attendre est le plus grand !
Revenons à l’autre monde !
Quelques centaines de mètres carrés sur terre, le har habayit a été créé par Avayé et le reste du monde matériel a été créé par Elokim !
L’autre monde est censé réveiller chez nous des forces inimaginables !
Mais le ‘Karet’ empêche de voir Avayé et il faut tout nettoyer. Cependant, tout cela prend du temps et tant qu’il reste un résidu de ‘Karet’, on ne peut ressentir Avayé !
Koah (potentialité) et Phoal (réalisation) !
Même dans l’homme et dans l’histoire, on retrouve ce principe d’Elokim et d’Avayé dans le ‘Koah’ et ‘Phoal ! Quand l’homme est au niveau du ‘Békoah’, il est au niveau intérieur et quand l’homme est au niveau du ‘BéPhoal’, il est au niveau extérieur, nous livre le rabbi.
Ki ou Hanoten Lakhem Koah (sans D., nous ne pouvons rien faire), nous dit le verset dans Ekev ! Le BéKoah est caché dans ce monde (Ana BéKoah) pour préserver le libre arbitre !
Les 28 premières de la Torah contiennent la Torah. 28 lettres à l’endroit ou on parle d’Elokim pour nous dire que notre travail est de dévoiler le Koah (28) bien que cachée !
28(Koah) lettres dans le Amen Yéhé Chémé Rabba. Dévoiler le ‘Koah’ par la prière et la Torah !
Pendant que Yoav était au champ de bataille, David (fatigué après 60 ans continuait de combattre avec la bouche, ‘Vékhérève Bifiote Béadar’, BéKoah) étudiait la Torah sans relâche et Yoav gagnait ! Un des officiers de Yoav, Ouria (mari de batchéva) aura le toupet d’insolence avec le roi David, il dira à David : moi, je vais aller au lit alors que mon maitre(Yoav) est sur les champs de bataille (sous entendu, David, tu te la coules douce car le Koah est caché) ! BéKoah et BéPhoal associés ensemble pour Gagner !
La femme est au niveau du BéKoah et l’homme qui travaille est au niveau du BéFoal(La Bérakha ne vient que par le mérite de la femme, elle est l’intériorité et personne ne voit rien sauf celui qui cherche beaucoup, ´Kol Kévoda Bat Mélekh Pnima´, ca ne marche que si la femme juive est pudique, si elle sait se comporter avec la noblesse d’une reine).
Si un homme veut la Brakha dans la maison, il doit avoir une femme Tsanoua mais il faut que la femme se couvre la tête nous dit Rachbi. Et si elle ne se couvre pas la tête, l’homme n’a pas la Brakha même si la réalité semble prouver le contraire (nous pouvons faire confiance au maitre des secrets même si les apparences sont trompeuses, c’est aussi cela la foi, c’est surtout ca la foi…y croire même quand tout indique le contraire)!
Quel BéKoah extraordinaire que toute la Parnassa d’un homme dépend d’un cheveu !
On ne peut jamais savoir à quel niveau on est. Il y a milles autres raisons pour que ne puisse s’accomplir cette pluie du Ciel ! La Parnassa est sans doute un des domaines les plus cachés qui demande le plus de foi !
Les 3 dernières lettres des 3 premiers mots de la Torah font allusion à Emet dans le désordre (mida de Yaacov) . A la fin de la Création au niveau du chabat (Bara Elokim Laassot), on retrouve le Emet dans l’ordre. 2 mondes ont été créés en même temps et celui qui dévoile cette Mida, Yaacov fait un vœu (s’il revient sain et sauf à cet endroit), il dit Avayé sera pour moi…Elokim (union du monde caché et du monde dévoilé) !
Tout est déjà dans le texte mais il faut fouiller, fouiller et encore fouiller sans relâche comme pour retrouver un diamant !


10 juillet 2018