Un Ennemi Extrêmement Puissant se CACHE derrière notre Ennemi – Paracha de la Semaine – Toldot 2 – 3 Novembre 2010

MP4 MP3 Dans un langage simple, appuyé de versets de notre paracha qu’il se contente de lire (mais avec les bonnes lunettes), le rav Haim Dynovisz va nous dresser la carte géopolitique de cette fin des temps. Et vous allez découvrir, à votre grande stupéfaction que celui qui nous combat n’est pas nécessairement le plus dangereux. Un ennemi très puissant se cache derrière notre ennemi !
Le rav lit un verset : Et voici les années de la vie d’Ichmael qui était installé à Chour….et il est tombé devant tous ses frères.
La Torah parle de la disparition d’Ichmael sous la forme d’une Néfila (chute).
Le Baal Hatourim qu’il faut lier la chute d’Ichmael avec le verset qui suit et qui parle de l’histoire d’Itshak. Il nous révèle que lorsqu’Ichmael tombera à la fin de l’histoire, se dévoilera alors le Ben David le fils d’Itshak.
Nous nous appelons les fils d’Israël et non pas les fils d’Itshak.
Nous déduisons que le Machiah aura intacte la qualité d’Itshak. Mais quelle est cette mystérieuse qualité ?
Rachi s’étonne aussi de la mort d’Ichmael sous la forme d’une chute et précise que c’est une défaite militaire d’Ichmael qui le perdra.
Il y a un temps ou Ichmael va s’étendre devant tous ses frères (avant la mort d’Avraham) et un temps ou il va tomber (après la mort d’Avraham). Force est de reconnaître qu’il y a encore le lien avec Itshak.
Dans le verset qui parle de la mort d’Avraham, on nous dit qu’il est enterré par Ichmael et Itshak mais ce même verset fait passer Itshak avant Ichmael. Et nos maîtres en déduisent qu’Ichmael fit téchouva et accepta de laisser la place d’héritier à son frère. Nous voyons qu’il y a une différence entre l’Ichmael d’avant Avraham et l’Ichmael d’après Avraham !
Ichmael incarne l’écorce de la bonté, celui qui profite et détruit celui qui lui fait du bien. Celui-ci représente un danger lorsqu’on lui présente la tolérance d’Avraham. Il se renforce de la bonté qu’on lui présente. La noblesse de la bonté est vue par Ichmael comme une faiblesse ! Il appartient à une dimension ou tout se gagne par le combat et la guerre et tout ce qui est donné gratuitement est mal.
Itshak sait que ce monde se nourrit du cadavre des hommes bons et présente à Ichmael la dureté de celui qui ne se laisse pas faire et Ichmael perd pied et…s’écroule !
La Torah semble dire qu’il s’agit d’une téchouva de retour mais les commentateurs dont rachi disent qu’il s’agit d’une défaite militaire et le Baal Hatourim parle d’une chute réelle. Tout est déjà inscrit dans les méandres de notre Torah.
Notre Paracha se termine avec un verset explicite : Essav est parti épouser la fille d’Ichmael qui était la sœur de Névaiote (Pourquoi nous parler de lui et pas des 11 autres fils d’Ichmael?) et l’a rajouté à ses 2 femmes. Mais pourquoi la Torah nous signifie ce détail dans le dernier verset, dans la dernière pièce de l’édifice ?
Après les bénédictions dérobées par Yaacov, Itshak lui ordonne ne pas prendre une fille de chez Kénaane. Mais pourquoi n’a-t-il pas interdit à Essav de se marier avec 2…Kénnaanéennes qu’il détestait d’autant qu’il aimait beaucoup Essav ?
Essav va se rendre compte que finalement Itshak a consenti les bénédictions faites à Yaacov et qu’en plus, il a interdit à Yaacov de prendre une fille parmi les Kénaanéennes ! Essav comprend que ces filles déplaisent à son père et va donc chez Ichmael épouser une fille dont l’origine n’est pas de Kénaane. Mais une question s’impose : pourquoi les filles Kénaane sont-elles disqualifiées ? C’est Avraham qui nous donne la réponse en disant à Eliezer que D. lui a promis la terre d’Israël ! On ne peut pas laisser les Kénnanéens être la racine d’Israël et venir leur reprendre notre terre. Les enfants ne peuvent pas prendre la terre de leur mère !!!!!! Avraham donne une réponse purement stratégique. Les fondations ne peuvent pas être étrangère ! Et c’est pour cela qu’Itshak ne réagit pas au mariage d’Essav avec ces filles car il ne comptait pas donner la terre d’Israël à Essav ! Et si Essav avait accepté d’être dans le projet sans l’accaparer, il aurait eu une place de choix ! Essav voulait être soit Tout soit Rien et d’ailleurs dans l’histoire, il se réclamera être le nouvel Israël !
Parlons à présent de Névaiote qui va jouer un rôle particulier étant l’aîné ! Rachi nous révèle qu’Ichmael est mort le jour des fiançailles avec…Essav et c’est l’aîné qui mariera sa soeur. La Torah est le microcosme de l’histoire et chaque détail de la vie de ces personnages nous révèle un secret. Tout a un sens, découvrons les clefs !
Essav va tuer…Ichmael au moment ou il va se fiancer avec sa fille. Entre la mort d’Ichmael et la mort d’Avraham, 60 ans se sont écoulés. L’alliance d’Essav avec Ichmael va corrompre Ichmael qui est en processus de Téchouva. Rachi, preuve à l’appui nous apprend qu’Ichmael tombera dans une guerre armée autour du territoire… d’Israël.
Essav comprend alors que tout dépend de celui qui aura la terre de Kénaane et va contracter une alliance avec Ichmael pour empêcher Yaacov d’avoir la terre d’Israël.
Il y a celui qui combat, c’est Ichmael et celui qui alimente ce combat, c’est Essav ! Stupéfiant !
La Torah nous révèle qu’Ichmael (qui entamait un processus de Téchouva) n’est pas vraiment un problème si nous savons lui montrer le bon modèle juif. Et Ichmael méprise cette bonté qu’il dénigre.
Notre vrai ennemi n’est pas tant Ichmael mais…Essav !
A bon entendeur….


9 juillet 2018