Une Terre pour un Peuple ou le Peuple pour la Terre – Chélakh Lékha 2 -Cours vidéo Torah Judaïsme – 31 Mai 2010

0 vues

MP4 MP3 Dans la suite, du cours d’hier, le rav nous explique qu’il y a 3 manières de percevoir les convertis : la première qui est minoritaire, pose sur eux un regard de suspicion, la seconde qui est majoritaire, est favorable au converti sincère mais pense qu’il reste malgré tout une pièce rajoutée au juif de naissance et la troisième, ultra minoritaire, qui traverse l’histoire en silence, souvent incomprise et parfois pourchassée, pense qu’il est la condition sinequanone à l’élévation d’Israël. Et le rav de faire un parallèle avec l’attitude du juif religieux vis-à-vis de sa terre. Dans le premier cas, il y a des juifs religieux qui comme certains laïcs, pensent qu’on peut vivre sans Israël, l’être juif s’exporte de partout et finit même par se déporter. Le 2ème groupe pense que la terre est importante, elle peut même l’aider dans sa progression spirituelle et le protéger de certains regards malveillants mais elle reste à l’état de moyen d’atteindre une élévation. Le 3ème groupe déclare que la terre d’Israël est un élément essentiel de l’élévation du juif et à son contact, se produit une réaction quasi chimique qui va faire que l’âme juive va se construire d’une manière inatteignable en dehors d’Israël. La terre n’est plus un moyen, elle est un but. Et le rav va expliquer un peu plus en profondeur la réaction des explorateurs qui rapportent au peuple qu’ils étaient à leurs yeux comme des sauterelles. Le rav rapporte un Rachi étonnant qui commente l’épisode en disant qu’ils les ont vus comme des fourmis. Alors, Rachi, sauterelles ou fourmis ? Certains vont même dire que Rachi s’est trompé. Or, nous savons que ce grand Maître qui lit la Torah avec des yeux Divins, a un message profond à nous transmettre. Comment le rav va décrypter cette apparente confusion ? Une fois de plus, vous n’allez pas être déçus !
Et le rav continue et prouve, texte de la Torah à l’appui, que tant que nous ne prenons pas en mesure l’importance de notre terre et qu’il reste encore des juifs en dehors, alors Ichmael revendique tandis qu’Essav, peu intéressé par la terre d’Israël, veut la disparition du peuple juif, ou qu’il soit. A l’heure ou Ichmael revendique au plus fort son pseudo droit sur notre Terre et que les peuples rappellent à l’ordre Israël, en rappelant ses ambassadeurs et condamnant son intervention, ce cours semble providentiel. Juifs en dehors de notre Terre, plus que jamais, si vous aimez au plus profond de votre être la Terre d’Israël, alors venez vite, très vite et les Nations ne pourront que s’incliner. Toute autre manifestation ou intervention s’assimile à de la littérature. Le combat se mène de l’Intérieur et non de l’extérieur !


6 juillet 2018