16 Decembre 2012 -Nouveau cours- Le secret de la reincarnation des ames- Introduction 1-

MP4 MP3 RESUME DU COURS : Le livre du Ari HaKadosh, \ »shaar haguilgoulim, la porte des réincarnations\ », sert de référence sur ce sujet. Il parle aussi de l\’âme et de ses structures fondamentales. Le Ari explique, notamment, qui revient et pourquoi…

Le Rav exprime d\’abord ses réticences, durant longtemps, à faire ce cours, d\’abord parce qu\’il entre dans des aspects très profonds de l’âme et des secrets de la Torah, et… comment cela sera-t-il entendu ? Mais, dans ces dernières générations, nous avons l’ordonnance de diffuser les secrets. Durant des générations, il fallait protéger les secrets de la Torah, pour qu’ils ne soient pas falsifiés, et tout le monde en était privé. Mais, depuis environ 300 ans, depuis le Baal Shem Tov, et de plus en plus dans notre génération, on ne doit plus priver les âmes qui méritent de recevoir ces notions, et qui ont besoin de cette lumière pour se renforcer et se rapprocher de la vérité, même si d’autres ne sont pas encore prêtes pour le mériter. Le 8ème jour de Hanouka est symbolique, pour commencer cette étude, car Hanouka parle du peuple juif qui diffuse la lumière dans l’obscurité. Le 8ème jour évoque ce qui est au-dessus de l’intelligence et de la nature, et fait allusion aux secrets de la Torah.

Une précision importante est encore ajoutée \ »je n’expliquerai que ce que je pense devoir expliquer. Le but est de donner des notions, mais ce que je n’explique pas est infiniment plus grand que ce qui est expliqué. Dans le monde entier, beaucoup de non-Juifs suivent ces cours. La grande majorité sont des gens extraordinaires. Mais il y a aussi un phénomène de falsification, d\’interprétation des enseignements que nous apportons, pour justifier des croyances qui se donnent des couleurs de Judaïsme, mais qui n\’ont aucune racine juive réelle, et rien à voir avec nous.

Pour cette étude, nous lirons ensemble le \ »shaar haguilgoulim\ », avec les commentaires du Matok MiDvash. Un préliminaire fait d\’abord un rappel de ce qu’est l’âme, d’où elle vient, et comment elle se structure ; puis vient le livre lui-même, texte de Rabbi Haim Vital, qui écrivit l\’enseignement du Ari HaKadosh.

\ »Nos Maîtres enseignent dans le Talmud que l’âme a 5 noms (du bas vers le haut) nefesh (souffle court), ruah (le vent), neshama (respiration, souffle de vie), ‘haya (la vie), ye\’hida (l’unique ; c’est l’âme véritable). Ces noms ne sont pas fortuits (les noms sont des fonctions de l\’âme ; ils désignent le rôle que joue l\’âme) car il y a 4 mondes (4 voiles, cette fois-ci du haut vers le bas) : Atsilout (qui vient du mot etsel, à côté, car c\’est le monde le plus proche du Divin ; et de matsil : lorsque j’allume une flamme à partir d’une flamme, ce n’est pas une création, mais la 2ème mèche aspire, puise de la 1ère, et se met à briller ; c\’est un monde qui a en lui quelque chose de divin), puis le monde de la Bria (Elokim bara… mot qui n\’est applicable qu’à D. et qui vient du mot araméen bar, à l\’extérieur. La Bria est une création extérieure, par rapport à Atsilout. Certes, des notions de Divin se trouvent aussi dans notre monde (l\’âme est une partie du Divin), mais ce sont seulement des notions, et non le Divin lui-même. C\’est pourquoi on dit que la Bria est créée \ »à partir de rien\ », c’est-à-dire sans rien de Divin. Et c\’est du paganisme total de croire qu\’un homme peut être D.)

\ »Puis le monde de la Yetsira\ », qui signifie \ »formation\ ». Le monde de la Bria est volontairement créé tohu et bohu, comme un amalgame de forces qui s’entrechoquent, puis il y a le monde de la Yetsira, de la formation, qui commence à y mettre de l’ordre.
\ »Puis le monde de la Assia\ », qui signifie ici \ »réalisation\ », terminer le Projet.

Il y a donc une structure qui a 4 parties : Hachem a d’abord créé un monde parfait, qui contient toutes les forces permettant de réaliser le Projet, comme le plan d\’un architecte ; c\’est le monde d\’Atsilout. Ensuite, il y a l\’histoire, où tout se voile : c\’est la Bria, pour permettre le travail de l\’homme. Puis la Yetsira, où la construction commence à prendre forme. Et enfin la Assia, le Projet réalisé ; ce sont les temps messianiques.

\ »Sache que chacun de ces 4 mondes, chacune de ces étapes, est aussi divisée en 5 niveaux fondamentaux appelés les 5 partsoufim, les 5 visages\ ». Chacun des 4 mondes a 5 niveaux de dévoilement d\’Hachem, qui Se montre à chacun suivant son mérite. \ »Ces 5 niveaux sont : le Grand visage, Arikh Anpin, qui fait allusion à la sephira du Kéter. Puis un visage appelé Aba, père, qui correspond à l\’attribut de ‘Horma ; puis la mère, Ima qui fait allusion à la Bina ; puis Zeir Anpin, le Petit Visage, correspondant à Tiféret. Enfin, Noukvé, la féminité, la royauté\ », qui sera le plus important au moment de la Délivrance, où se révèlera la Royauté divine. Car, aujourd\’hui, on reconnaît D. comme père, ou amour… mais nous avons encore tellement de questions que nous ne pouvons dire qu\’Il est Roi et dirige l\’histoire. Viendra un jour où l\’on comprendra, et l\’humanité posera la couronne sur Sa tête. On verra, alors Son visage, tel qu\’il est véritablement ; le Grand Visage.


30 novembre -0001
  1. Shalom Rav.Comme il n\’y a pas de hasard chez nous,je crois profondement que ce n\’est pas \ »par hasard\ » que vous avez decide d\’ouvrir,dernierement,une serie de cours sur le theme fondamental de l\’ame…Pour ma part,ces cours me seront directement destines,vu l\’epreuve terrible que je passe depui 3 semaines,que je me dois de surmonter et que vous connaissez.
    Votre enseignement m\’aidera et m\’apprendra la marche a suivre pour comprendre les meandres et les secrets des mondes caches a nos yeux de petits humains,et de par cela a soulager ma peine et ma douleur.
    Merci.

  2. Rav Dynovicz Shalom Ou Braha,

    Ashreiha pour tous ces cadeaux que vous nous faites,
    cette profondeur de la transmission abreuve tous mes sens,
    et je ne vous benierai jamais assez…
    Shefa Al Kol Maaloteha A Rav !
    OdeYAH
    marom

  3. Ouh la la ! Cadeau n\’est pas un mot assez fort; je comprends votre réticence à commencer cette série de chiourim Rav Dynovisz. J\’y vois vraiment déjà des enseignements de l\’ère de notre Machia\’h mamach. Je ne sais par quel mérite HaChem a voulu que j\’assiste à votre transmission, mais en tous les cas j\’en suis très heureuse car cela s\’annonce extrêmement intéressant, et le mot est faible. A écouter et à réécouter, et personnellement je vais tâcher de dessiner un joli shéma afin de mieux comprendre tous ces différents mondes et séphiroth, et les différentes parties d\’âme. Que D.ieu vous bénisse et vous garde Rav Dynovisz. Entre la série sur les guilgoulim et les Téhilim… Wouaw !!!

  4. B\ »H
    Très bon cours merci!
    J\’attends le prochain avec impatience !
    Braha à tous Y\ »HM
    Y
    Yhm

  5. Merci !
    Merveilleux cadeau de \’Hanoucca en effet que cette nouvelle série, qui promet – dès le premier cours – d\’être tellement passionnante !
    On en a rêvé, le Rav Dynovisz l\’a fait 🙂

  6. quelles aventures magnifiques nous attendent de l autre coté du miroir du monde ????

  7. bonsoir Rav en arabe bara veut dire dehors
    tandis que se barrer en argot veut dire se retirer.

    chabat chalom

  8. Bonjour Rav, pourquoi il y a un \ »vav\ » en plus dans \ »khetov\ » (prends) à Ye\’hézqiel 37,6 lorsqu\’il s\’agit de Yossef? Est-ce une allusion au fait que la phase Yossef est liée à la tombe, car \ »khetov\ » (kaf-tav-vav-beth) possède les mêmes lettres que \ »bakhot\ » (aloun bakhot) l\’arbre où Deborah, la nourrice de Rivka a été enterrée; de plus Rachi rapporte que Yakov était aussi en deuil de sa mère. Y aurait-il donc une allusion au fait que la phase de Yossef se ferait sur un fond de larmes et de désespoir, tandis que la phase Yehouda se ferait sur un fond de rire, d\’étonnement et d\’entousiasme ? De plus, on voit qu\’à Béréshit 35,9 Hachem bénit Yakov et l\’appelle ensuite Ysrael; et l\’espoir vient de l\’enfant qui va naitre, Benyamin; cet enfant qui sera le lien de réconciliation entre Yossef et Yehouda, il me semble. C\’est dommage que sur le site sefarim.fr, la diffusion des commentaires de Rachi se soit restreinte au \’Houmach. J\’imagine la difficulté de commencer de nouveaux cours de diffusion…Bien à vous.

  9. TRES CHER RAV!
    MERCI POUR CETTE NOUVELLE SERIE. JE VOUDRAIS SAVOIR OU JE PEUX ME PROCURER LE LIVRE \ »שער הגילגולים\ » . MERCI POUR L`INFORMATION

  10. Pour l\’ésotérique Léo Shaya, le néant au sens littéral n\’existant pas, Dieu fit de son Néant son Etre.C\’est-à-dire que l\’Essence absolue indifférenciée et non causale (Néant ou Non-Etre) se manifeste à Elle-même sous la forme de l\’Etre causal qui contient à l\’état archétypique toutes les créatures.Celui-ci est donc le Non-Etre en tant qu\’il s\’auto-détermine et constitue donc l\’aspect immanent du Monde de l\’Emanation, comme si pour reprendre votre image, il s\’agissait de la base de la flamme allumée à partir de la première (Ain-soph), Absilut en étant le sommet.La création proprement dite concerne les Mondes de la Formation et du Fait (Yetsira et Assia).Celle-ci suppose le Tsim-tsoum qui permet à la création d\’exister dans une discontinuité relative par rapport au Divin.
    Quant au terme \ »Père\ » et \ »Mère\ » que vous utilisez pour désigner Hockmah et Binah, ils n\’ont qu\’un sens métaphorique référée à la création ou au point de vue de la créature.Les véritables analogues au Père et au Fils chrétiens sont Kether et Hockmah;quant à Binah, elle est le miroir à la fois autre que Kether pour qu\’il puisse s\’y projeter, et fidèle pour que Hockmah y reflète l\’image de l\’unité de sa source, le danger étant que la Source s\’identifie à son image (miroir insuffisamment différencié) ou surtout que le reflet se prenne pour sa propre source (miroir déformant), ce qui en Dieu n\’est pas possible.C\’est donc seulement en tant qu\’il se réfère à sa source que le Fils est confirmé dans sa différence de Fils.

  11. manuel levert vous etes drolement savant pour comprendre se que vous exposez en tout cas il y a erreur confusion le fils etc c est chez les chretiens…..

  12. Kavod Rav, Chalom Rav.
    Toda Raba Rav pour le cours.
    les trésors du cours.
    Chavoua Tov Rav.
    Chavoua Tov à toute l\’Equipe deu site.

  13. Cher Rav,
    Je vous remercie infiniment pour vos enseignements car ils sont un véritable soutien spirituel pour moi, bien que n\’étant pas juive. C\’est un cadeau précieux.

  14. Merci RAV, encore une fois le plaisir de l\’oreille éveil le coeur et réjouit l\’âme.

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel

Ne ratez pas le message du rav pour Roch Hachana! CLIQUER ICI