Impossible de comprendre le Maitre du monde -Tania-

  1. On est toujours étonné de la bêtise humaine lorsqu’on enseigne ses adeptes. Encore que le rav Dynovisz a des adeptes plus intellectuellement élevés que les miens. C’est vrai que les miens, qu’eeeeeest ce qu’ils sont cons! En général, ils ont été élevé dans le milieu chrétien, et je vous dis pas la catastrophe!
    Tiens pas plus tard que y a pas longtemps, je dis à un adepte: “Je vais vous donnez du bon pain à manger”.
    Sa femme me répond: “Vous allez ouvrir une boulangerie, docteur?”

    Ben oui…

    Ben oui…

    Parce que ça se passe comme ça, chez Mac Donald’s.

    Ben oui…

    Ils comprennent toute la Thora et les évangiles à l’envers.

    Bien sûr que oui.

    Tiens, pas plus tard que y a pas longtemps plus tôt que ça, j’ai dit à un possédant terrien qui faisait travailler au noir
    des pauvres gens pour six euros de l’heure: “Ce que vous faites n’est pas bien : il ne faut pas emmuseler le boeuf qui foule le grain”. Le con a cru que je lui parlais réellement de boeufs….

    Putain!!! D’jà con quand même, hein!

    C’est comme si on disait à une femme: “Malheur à celle qui couche avec des porcs, elle doit être mise à mort”.
    Mort de rire. Il y a des connes qui vont croire que le bon Dieu, il en a quelques chose à foutre de celles qui vont dans les étables
    à trois heures du matin pour donner à manger aux porcs ou aux chevaux…. Il s’en fout bien pas mal le bon Dieu de ce qui se passe dans les étables à trois heures du matin. Il est fatigué, le bon Dieu, il s’en fout. Et à cette heure là, il dort.

    Mais non, c’est pas ça que ça veut dire.

    C’est pas ça que ça veut dire.

    “Malheur à celle qui aura aimé coucher avec les porcs”, c’est pas ça que ça veut dire.

    Et ainsi de suite pour beaucoup de choses… C’est à dire beaucoup de choses.

  2. Cher Rav Dynovisz, shavoua tov ainsi qu’à toute votre équipe !

    Ce cours est un “come back” me semble-t-il d’un cours précédent qui m’avait fait énormément de bien et dont le contenu pour l’essentiel consistait à dire que la solidité d’un arbre tient à ses racines, celles qu’on ne voit pas. Face aux épreuves permanentes que nous traversons tous, il est bon qu’il y ait en quelque sorte ce rafraîchissement afin de nous encourager tous à davantage de sanctification dans des temps très spécifiques où, à l’approche des temps messianiques, toutes les valeurs sont inversées et les vraies valeurs sures de la Torah en train de devenir même interdites ! Cela me fait penser -la Bible étant une- à ce verset d’Apocalypse 22:11, où il est précisé “que celui qui est sanctifié se sanctifie encore davantage et que celui qui est corrompu se corrompt encore davantage. Parce que l’addition se paie à la fin…
    Shalom !

Laisser un message

© 2018 RavDynovisz.tv | Mentions légales - Plan du site

Setup Menus in Admin Panel